Vente Art moderne /Lot 53 Victor BRAUNER (Piatra Neamt, 1903- Paris, 1966) CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951

  • Victor BRAUNER (Piatra Neamt, 1903- Paris, 1966) CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951 Huile sur toile
Victor BRAUNER (Piatra Neamt, 1903- Paris, 1966)
CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951
Huile sur toile
signée et datée en bas à gauche: "VICTOR BRAUNER VII.1951.", titrée en bas à droite: "CONTREACTION DE L'AUTRUI"
54 x 65 cm (21 1/8 x 25 1/2 in)

"CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951"; OIL ON CANVAS; SIGNED AND DATED LOWER LEFT, TITLED LOWER RIGHT


Provenance : Collection Gherasim-Luca (offert par l'artiste)

Expositions : Paris, Galerie de France, "Victor Brauner", octobre 1952
Vienne, Museum des Jarhunderts; Hanovre, Kestner-Gesellschaft; Hagen, Stadtlisches Karl-Ernst-Ostraus Museum et Amsterdam, Stedelijk Museum, "Victor Brauner", 1965, n°106
Paris, Musée national d'art moderne, "Victor Brauner", 2 juin-25 septembre 1972, n°106, reproduit

Bibliographie : Gherasim Luca, "Ses amis peintres", 2007, reproduit

Cette oeuvre sera incluse dans le Catalogue raisonné de l'oeuvre de Victor Brauner actuellement en préparation par Monsieur Samy Kinge

Commentaire : Un certificat de Monsieur Samy Kinge sera remis à l'acquéreur

Le chat double pain trouble
la fa la famine

Il est doublé blé d'un coq qui crie
qui croque un croque-mort qui crie
faux très fort à l'intense
à l'intense tentation
de ce temps animé par le mal de vivre
dans le temps animal
à l'intense intention du chat double
qui rame et remplit le lit
le lieu
le milieu de la toile

Au nord
est honoré dansé dans ses longues pies
dans ses longs pieds pliés pilés
épilés et épais
est peint un cheval

Le cheval peint se troue
se trouve à la lie à la lime
à la limite de la peine cap capitale
de peindre la vie
la vie vite
la vie qui étale le blé sûr
de la blessure dans le pain bleu
dans le pain vide de ce rien
de ce chien de vie vite et vitale

Ainsi la peine de vie et
la peine de mort touchent
muent et tuent l'élément
elles touchent mutuellement
la clé doublée de blé qui se cache
derrière le dernier chat qui descend

Cependant le chat reste su
suspendu
dû à ses dents
il reste sédentaire sur la table
sans rats
centre des râles
au-dessus de la table centrale

Table à tête d'oie
d'oasis d'oiseau
à la peau sale d'anima d'animal
la table salue de son chapeau de chat
le coq potable laché par le cheval

Celui-ci lèche le sel et le lait
de celui-là
lèche louche mouche et vide maman
maman viens vite
on mâche la peau de chat
du cheval

Mais le faux cheval n'est qu'un
échafaud sein tête synthétique
où l'on prépare les fa les femmes

les fameux plats mats
les mâles mamelles plates et
omoplates de nos mamans
où l'homme puits puise
les mines les sourds les sources
les fameuses sources de mort et de vie
et c'est là
dans le bond lisse de l'abandon humain
au rebondissement de son abdomen
que l'on épuise
que l'homme épuise et épouse la famine
l'abominable

Et c'est l'ombre du chat
le doux
le double chat de la loi de l'homme
la loi de l'ombre et de la proie qui
de ses trois mains minces
comme la mort du chat
chatouille le corps du moi
moitié coq tiède
tirée de la moitié pou poule
oui oui et contre

Cette contraction du moi dans l'autrui
étant étang du temps et
cascade du lieu
elle lustre le cas
le vrai
le cadavre d'une fille
d'une illustre philosophie vraie du faux
où les tris les trilles les triades
tous tournent à leur tour
en cire en cirque

cirque sans air et circulaire

Le drap le drame qui coud qui couve
qui couvre d'un voile cet inceste
et qui ouvre cette troile de l'inceste
-test total
test intestinal du drame-
se déroule dans la partie gauche
du tableau

Deux pro et contre
deux contre contre-profils
filent de gauche à droite chez la chez le
à la recherche de et de la
au-delà de l'aube qui séteint
et c'est ainsi que cesse l'active succion
dénommée obsession nutritive du profil fou
droit et foudroyé

Les deux têtes d'ogres qui s'arment
d'un kilogramme de figues
figurent une sorte de contre tête à tête
du tétragramme et de la grand-mère

Les pères
les pères sans âge
pères des sons et des eaux
et princes des principes
les principaux personnages du tableau
sont un grand X blanc qui coud
qui coupe la toile
comme la lame d'un cou
d'un couteau
et qui proue qui prouve par là

que le sec qui hume l'eau
le sec créé
le secret de l'humidité sèche de l'homme est là où la vie a tort
et ça: I-----I

Ca c'est sa tête et demi
son démitétragon en faux
en forme de broc

Né air

Gherasim Luca
Estimation 110 000 - 150 000 €

Vendu 149 242 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 53

Victor BRAUNER (Piatra Neamt, 1903- Paris, 1966)
CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951

Vendu 149 242 € [$]

Victor BRAUNER (Piatra Neamt, 1903- Paris, 1966)
CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951
Huile sur toile
signée et datée en bas à gauche: "VICTOR BRAUNER VII.1951.", titrée en bas à droite: "CONTREACTION DE L'AUTRUI"
54 x 65 cm (21 1/8 x 25 1/2 in)

"CONTRE-ACTION DE L'AUTRUI, 1951"; OIL ON CANVAS; SIGNED AND DATED LOWER LEFT, TITLED LOWER RIGHT


Provenance : Collection Gherasim-Luca (offert par l'artiste)

Expositions : Paris, Galerie de France, "Victor Brauner", octobre 1952
Vienne, Museum des Jarhunderts; Hanovre, Kestner-Gesellschaft; Hagen, Stadtlisches Karl-Ernst-Ostraus Museum et Amsterdam, Stedelijk Museum, "Victor Brauner", 1965, n°106
Paris, Musée national d'art moderne, "Victor Brauner", 2 juin-25 septembre 1972, n°106, reproduit

Bibliographie : Gherasim Luca, "Ses amis peintres", 2007, reproduit

Cette oeuvre sera incluse dans le Catalogue raisonné de l'oeuvre de Victor Brauner actuellement en préparation par Monsieur Samy Kinge

Commentaire : Un certificat de Monsieur Samy Kinge sera remis à l'acquéreur

Le chat double pain trouble
la fa la famine

Il est doublé blé d'un coq qui crie
qui croque un croque-mort qui crie
faux très fort à l'intense
à l'intense tentation
de ce temps animé par le mal de vivre
dans le temps animal
à l'intense intention du chat double
qui rame et remplit le lit
le lieu
le milieu de la toile

Au nord
est honoré dansé dans ses longues pies
dans ses longs pieds pliés pilés
épilés et épais
est peint un cheval

Le cheval peint se troue
se trouve à la lie à la lime
à la limite de la peine cap capitale
de peindre la vie
la vie vite
la vie qui étale le blé sûr
de la blessure dans le pain bleu
dans le pain vide de ce rien
de ce chien de vie vite et vitale

Ainsi la peine de vie et
la peine de mort touchent
muent et tuent l'élément
elles touchent mutuellement
la clé doublée de blé qui se cache
derrière le dernier chat qui descend

Cependant le chat reste su
suspendu
dû à ses dents
il reste sédentaire sur la table
sans rats
centre des râles
au-dessus de la table centrale

Table à tête d'oie
d'oasis d'oiseau
à la peau sale d'anima d'animal
la table salue de son chapeau de chat
le coq potable laché par le cheval

Celui-ci lèche le sel et le lait
de celui-là
lèche louche mouche et vide maman
maman viens vite
on mâche la peau de chat
du cheval

Mais le faux cheval n'est qu'un
échafaud sein tête synthétique
où l'on prépare les fa les femmes

les fameux plats mats
les mâles mamelles plates et
omoplates de nos mamans
où l'homme puits puise
les mines les sourds les sources
les fameuses sources de mort et de vie
et c'est là
dans le bond lisse de l'abandon humain
au rebondissement de son abdomen
que l'on épuise
que l'homme épuise et épouse la famine
l'abominable

Et c'est l'ombre du chat
le doux
le double chat de la loi de l'homme
la loi de l'ombre et de la proie qui
de ses trois mains minces
comme la mort du chat
chatouille le corps du moi
moitié coq tiède
tirée de la moitié pou poule
oui oui et contre

Cette contraction du moi dans l'autrui
étant étang du temps et
cascade du lieu
elle lustre le cas
le vrai
le cadavre d'une fille
d'une illustre philosophie vraie du faux
où les tris les trilles les triades
tous tournent à leur tour
en cire en cirque

cirque sans air et circulaire

Le drap le drame qui coud qui couve
qui couvre d'un voile cet inceste
et qui ouvre cette troile de l'inceste
-test total
test intestinal du drame-
se déroule dans la partie gauche
du tableau

Deux pro et contre
deux contre contre-profils
filent de gauche à droite chez la chez le
à la recherche de et de la
au-delà de l'aube qui séteint
et c'est ainsi que cesse l'active succion
dénommée obsession nutritive du profil fou
droit et foudroyé

Les deux têtes d'ogres qui s'arment
d'un kilogramme de figues
figurent une sorte de contre tête à tête
du tétragramme et de la grand-mère

Les pères
les pères sans âge
pères des sons et des eaux
et princes des principes
les principaux personnages du tableau
sont un grand X blanc qui coud
qui coupe la toile
comme la lame d'un cou
d'un couteau
et qui proue qui prouve par là

que le sec qui hume l'eau
le sec créé
le secret de l'humidité sèche de l'homme est là où la vie a tort
et ça: I-----I

Ca c'est sa tête et demi
son démitétragon en faux
en forme de broc

Né air

Gherasim Luca
Estimation 110 000 - 150 000 €

Vendu 149 242 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1894
Date : 30 nov. 2010 20:30

Contact

Florent Wanecq
Tél. +33 1 42 99 20 63
fwanecq@artcurial.com

Art moderne