Vente Important Mobilier et Objets d'Art /Lot 94 SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin

  • SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin
  • SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin
SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin
En placage de bois de rose, sycomore, et bois tabac, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre rouge veiné gris, la façade représentant un bureau plat surmonté d'un bouquet de fleur, une plume d'oie et des livres, ouvrant par un abattant découvrant une écritoire, quatre tiroirs et trois compartiments, ouvrant par un tiroir en partie basse, flanquée de montants à cannelures simulées, les côtés à motif de marqueterie géométrique, reposant sur des pieds en gaine terminés par des sabots en bronze, estampillé deux fois L. BOUDIN et poinçon de jurande JME, le dessus portant une inscription à l'encre noir JP "Ro sans g…"
H. : 113 cm (44 1/2 in.)
l. : 97 cm (38 1/4 in.)
P. : 37 cm (14 1/2 in.)

Léonard Boudin, reçu maître en 1761

A LOUIS XVI ORMOLU-MOUNTED, TULIPWOOD, SYCAMORE AND PARQUETRY SECRETAIRE, STAMPED BY LEONARD BOUDIN

Provenance :
- Christie's Londres, le 18 novembre 2008, lot 354.
- Christie's New York, le 21 octobre 2005, lot 204.
- Parke-Bernet Galleries New-York, Collection Mary S. Harkness, le 17-19 janvier 1951, lot 847.

Le format inhabituel de ce secrétaire rappelle les productions de Georg Haupt en Suède à la fin des années 1770. Ici s'arrête la comparaison car le décor de marqueterie est typique de l'ébénisterie parisienne.

Plusieurs secrétaires similaires sont estampillés de Léonard Boudin tel que celui vendu par Christie's New York, le 19 mai 2004, lot 303 ou à Paris, hôtel Drouot, le 5 décembre 2007, lot 365.

Cependant le décor de marqueterie représentant un bureau plat et des vases garnis de ce même feuillage très particulier s'il apparaît sur un secrétaire à abattant illustré dans J. Nicolay "L'Art et la manière des Ébénistes Français au XVIIIè siècle ", fig W, il se retrouve également sur l'œuvre d'autres ébénistes, tel que Martin Ohneberg sur un secrétaire vendu par Christie's New York, les 22 et 23 octobre 2003, lot 722.

Léonard Boudin qui à partir de 1775 se consacra presque exclusivement au commerce de meubles, et agit ici sans doute en tant que marchand-ébéniste.



Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 10 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 94

SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin

Vendu 10 400 € [$]

SÉCRETAIRE D'ÉPOQUE LOUIS XVI Estampille de Léonard Boudin
En placage de bois de rose, sycomore, et bois tabac, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre rouge veiné gris, la façade représentant un bureau plat surmonté d'un bouquet de fleur, une plume d'oie et des livres, ouvrant par un abattant découvrant une écritoire, quatre tiroirs et trois compartiments, ouvrant par un tiroir en partie basse, flanquée de montants à cannelures simulées, les côtés à motif de marqueterie géométrique, reposant sur des pieds en gaine terminés par des sabots en bronze, estampillé deux fois L. BOUDIN et poinçon de jurande JME, le dessus portant une inscription à l'encre noir JP "Ro sans g…"
H. : 113 cm (44 1/2 in.)
l. : 97 cm (38 1/4 in.)
P. : 37 cm (14 1/2 in.)

Léonard Boudin, reçu maître en 1761

A LOUIS XVI ORMOLU-MOUNTED, TULIPWOOD, SYCAMORE AND PARQUETRY SECRETAIRE, STAMPED BY LEONARD BOUDIN

Provenance :
- Christie's Londres, le 18 novembre 2008, lot 354.
- Christie's New York, le 21 octobre 2005, lot 204.
- Parke-Bernet Galleries New-York, Collection Mary S. Harkness, le 17-19 janvier 1951, lot 847.

Le format inhabituel de ce secrétaire rappelle les productions de Georg Haupt en Suède à la fin des années 1770. Ici s'arrête la comparaison car le décor de marqueterie est typique de l'ébénisterie parisienne.

Plusieurs secrétaires similaires sont estampillés de Léonard Boudin tel que celui vendu par Christie's New York, le 19 mai 2004, lot 303 ou à Paris, hôtel Drouot, le 5 décembre 2007, lot 365.

Cependant le décor de marqueterie représentant un bureau plat et des vases garnis de ce même feuillage très particulier s'il apparaît sur un secrétaire à abattant illustré dans J. Nicolay "L'Art et la manière des Ébénistes Français au XVIIIè siècle ", fig W, il se retrouve également sur l'œuvre d'autres ébénistes, tel que Martin Ohneberg sur un secrétaire vendu par Christie's New York, les 22 et 23 octobre 2003, lot 722.

Léonard Boudin qui à partir de 1775 se consacra presque exclusivement au commerce de meubles, et agit ici sans doute en tant que marchand-ébéniste.



Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 10 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2577
Date : 15 déc. 2014 19:00

Contact

Gabrielle Richardson
Tél.
grichardson@artcurial.com

Important Mobilier et Objets d'Art