Vente Maîtres anciens & du XIX siècle /Lot 75 Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856 Les enfants d'Edouard

  • Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856 Les enfants d'Edouard Crayon, mine de plomb, sanguine et rehauts d'or
  • Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856 Les enfants d'Edouard Crayon, mine de plomb, sanguine et rehauts d'or
  • Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856 Les enfants d'Edouard Crayon, mine de plomb, sanguine et rehauts d'or
Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856
Les enfants d'Edouard
Crayon, mine de plomb, sanguine et rehauts d'or
Signé 'Paul Delaroche' en bas à droite

The Children of Edward, black and red chalk and gold highlights, signed, by P. Delaroche
Hauteur : 10,70 Largeur : 13 cm

Commentaire : C'est dans un contexte d'échanges artistiques franco-britannique particulièrement effervescent que Paul Delaroche présente au Salon de 1830 son monumental tableau 'Les Enfants d'Edouard' (fig. 1, Paris, musée du Louvre). Lors de son voyage à Londres en 1827, notre artiste se passionne pour le Royaume-Uni et son histoire. C'est donc dans une logique historiciste assumée qu'il réalise ce chef-d'œuvre. Édouard V, roi mineur d'Angleterre et Richard duc d'York, son frère, vêtus à la mode du XVe siècle, sont représentés assis sur un lit à baldaquin dans un intérieur aux décors tirés d'un Moyen-Age fantasmé, typique du style troubadour auquel s'adonne alors Delaroche. Il choisit de ne pas représenter le moment précis de l'assassinat des héritiers au trône, mais le moment qui le précède. L'attitude alerte du chien et la lumière glissant sous la porte de la chambre annoncent au spectateur le drame à venir.
Notre dessin ne constitue ni une esquisse préparatoire, ni un travail devant servir à une éventuelle reproduction. Il s'agit plutôt d'une œuvre autonome, réalisée vers 1830-1831, probablement à la suite du succès immense que connut cette composition lors de sa présentation au public. La feuille ne présente en effet aucune variante avec le tableau du Louvre et le raffinement dans le dessin et la technique - avec le détail de ces fins rehauts d'or dans les bijoux du prince - ainsi que l'apposition de la signature par le maître plaident en faveur de cette hypothèse.

Nous remercions Monsieur Stephen Bann de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce dessin d'après photographie.
Estimation 3 000 - 5 000 €

Vendu 3 900 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 75

Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856
Les enfants d'Edouard

Vendu 3 900 € [$]

Paul DELAROCHE Paris, 1797 - 1856
Les enfants d'Edouard
Crayon, mine de plomb, sanguine et rehauts d'or
Signé 'Paul Delaroche' en bas à droite

The Children of Edward, black and red chalk and gold highlights, signed, by P. Delaroche
Hauteur : 10,70 Largeur : 13 cm

Commentaire : C'est dans un contexte d'échanges artistiques franco-britannique particulièrement effervescent que Paul Delaroche présente au Salon de 1830 son monumental tableau 'Les Enfants d'Edouard' (fig. 1, Paris, musée du Louvre). Lors de son voyage à Londres en 1827, notre artiste se passionne pour le Royaume-Uni et son histoire. C'est donc dans une logique historiciste assumée qu'il réalise ce chef-d'œuvre. Édouard V, roi mineur d'Angleterre et Richard duc d'York, son frère, vêtus à la mode du XVe siècle, sont représentés assis sur un lit à baldaquin dans un intérieur aux décors tirés d'un Moyen-Age fantasmé, typique du style troubadour auquel s'adonne alors Delaroche. Il choisit de ne pas représenter le moment précis de l'assassinat des héritiers au trône, mais le moment qui le précède. L'attitude alerte du chien et la lumière glissant sous la porte de la chambre annoncent au spectateur le drame à venir.
Notre dessin ne constitue ni une esquisse préparatoire, ni un travail devant servir à une éventuelle reproduction. Il s'agit plutôt d'une œuvre autonome, réalisée vers 1830-1831, probablement à la suite du succès immense que connut cette composition lors de sa présentation au public. La feuille ne présente en effet aucune variante avec le tableau du Louvre et le raffinement dans le dessin et la technique - avec le détail de ces fins rehauts d'or dans les bijoux du prince - ainsi que l'apposition de la signature par le maître plaident en faveur de cette hypothèse.

Nous remercions Monsieur Stephen Bann de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce dessin d'après photographie.
Estimation 3 000 - 5 000 €

Vendu 3 900 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4066
Date : 09 juin 2021 15:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle