Vente Mobilier & Objets d’Art /Lot 145 MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV

  • MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV
  • MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV
MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV
En bronze ciselé et doré, à motif de palmes, muni d'une lampe à huile sur un bras articulé, le plateau gainé de cuir
H. : 25 cm (9 3/4 in.)
L. (maximale) : 51 cm ( 20 in.)

Bibliographie comparative : P. Verlet, "Les Bronzes dorés Français du XVIIIe siècle", Picard, Paris, p. 147, fig. 187.

A Louis XV ormolu table loom

Ce précieux objet est caractéristique des articles que les marchands-merciers devaient proposer suivant leur inventivité à leur clientèle raffinée. Il en existe donc plusieurs variantes.

Un rouet de table dont la terrasse est ornée de vernis Martin conservé dans une collection particulière est illustré dans le catalogue " Les secrets de la laque Française, le vernis Martin ", musées des arts décoratifs, Paris, 2014 p. 86, ill. 38. Il comporte une étiquette indiquant un marchand qui " a inventé des Métiers de Cuivre " à l'enseigne " Aux Armes de la Dauphine " qui n'a pas été identifié. Les branches de la roue sont en forme de bobine.

Un autre, tout de bronze doré, la terrasse gainée de velours, conservé au Musée des Arts décoratifs à Paris, est illustré dans P. Verlet " Les bronzes dorés français du XVIIIe siècle ", p.147, ill. 187. les branches de la roue sont quant à elles à motif de rinceaux de feuillages.



Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 3 250 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 145

MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV

Vendu 3 250 € [$]

MÉTIER À BRODER D'ÉPOQUE LOUIS XV
En bronze ciselé et doré, à motif de palmes, muni d'une lampe à huile sur un bras articulé, le plateau gainé de cuir
H. : 25 cm (9 3/4 in.)
L. (maximale) : 51 cm ( 20 in.)

Bibliographie comparative : P. Verlet, "Les Bronzes dorés Français du XVIIIe siècle", Picard, Paris, p. 147, fig. 187.

A Louis XV ormolu table loom

Ce précieux objet est caractéristique des articles que les marchands-merciers devaient proposer suivant leur inventivité à leur clientèle raffinée. Il en existe donc plusieurs variantes.

Un rouet de table dont la terrasse est ornée de vernis Martin conservé dans une collection particulière est illustré dans le catalogue " Les secrets de la laque Française, le vernis Martin ", musées des arts décoratifs, Paris, 2014 p. 86, ill. 38. Il comporte une étiquette indiquant un marchand qui " a inventé des Métiers de Cuivre " à l'enseigne " Aux Armes de la Dauphine " qui n'a pas été identifié. Les branches de la roue sont en forme de bobine.

Un autre, tout de bronze doré, la terrasse gainée de velours, conservé au Musée des Arts décoratifs à Paris, est illustré dans P. Verlet " Les bronzes dorés français du XVIIIe siècle ", p.147, ill. 187. les branches de la roue sont quant à elles à motif de rinceaux de feuillages.



Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 3 250 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4077
Date : 22 déc. 2020 14:00
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Contact

Charlotte Norton
Tél. +33 1 42 99 20 68
cnorton@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Mobilier & Objets d‘Art