Vente Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures /Lot 51 Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720 La Tour de Babel

  • ¤ Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720 La Tour de Babel Cuivre
  • ¤ Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720 La Tour de Babel Cuivre
¤ Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720
La Tour de Babel
Cuivre
Signé et daté 'Johann Graf/fecit 1716' en bas à gauche

'THE TOWER OF BABEL', COPPER, SIGNED AND DATED, BY J. GRAF
Hauteur : 46 Largeur : 35 cm

Commentaire : L'épisode de la tour de Babel est l'un des plus édifiants de la 'Genèse'. Peu après le Déluge, les hommes décidèrent de s'installer dans une plaine du pays de Shinéar et d'y bâtir une tour dont le sommet atteindrait le ciel. Pour les punir de leur orgueil, Dieu les fit parler dans des langues différentes. Ainsi, les hommes ne se comprirent plus et leur projet s'arrêta. Ils furent ensuite dispersés sur la surface de la terre. Ce thème fut l'un des sujets de prédilection des peintres des Ecoles du Nord. Au-delà de son caractère moralisateur, il était en effet surtout un prétexte permettant de représenter avec virtuosité le caprice architectural le plus ambitieux qui soit et de le peupler de multiples personnages. Johann Graf se présente avec notre tableau comme un digne héritier de cette tradition picturale.
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 28 578 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 51

Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720
La Tour de Babel

Vendu 28 578 € [$]

¤ Importation temporaire

¤ Johann Graf Vienne, 1653 - après 1720
La Tour de Babel
Cuivre
Signé et daté 'Johann Graf/fecit 1716' en bas à gauche

'THE TOWER OF BABEL', COPPER, SIGNED AND DATED, BY J. GRAF
Hauteur : 46 Largeur : 35 cm

Commentaire : L'épisode de la tour de Babel est l'un des plus édifiants de la 'Genèse'. Peu après le Déluge, les hommes décidèrent de s'installer dans une plaine du pays de Shinéar et d'y bâtir une tour dont le sommet atteindrait le ciel. Pour les punir de leur orgueil, Dieu les fit parler dans des langues différentes. Ainsi, les hommes ne se comprirent plus et leur projet s'arrêta. Ils furent ensuite dispersés sur la surface de la terre. Ce thème fut l'un des sujets de prédilection des peintres des Ecoles du Nord. Au-delà de son caractère moralisateur, il était en effet surtout un prétexte permettant de représenter avec virtuosité le caprice architectural le plus ambitieux qui soit et de le peupler de multiples personnages. Johann Graf se présente avec notre tableau comme un digne héritier de cette tradition picturale.
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 28 578 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2349
Date : 13 nov. 2013 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures