Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 300 James PRADIER Genève, 1790 - Bougival, 1852 Danseuse nue aux calebasses

  • James PRADIER Genève, 1790 - Bougival, 1852 Danseuse nue aux calebasses Bronze à patine brun nuancé
James PRADIER Genève, 1790 - Bougival, 1852
Danseuse nue aux calebasses
Bronze à patine brun nuancé
Signé 'Pradier' et porte la marque 'cresson eteur' sur la terrasse
Hauteur : 45,50 cm (17,91 in.)

Naked African dancer with gourds, bronze, mid-brown patina, signed, by J. Pradier



Bibliographie : en rapport :
Claude Lapaire, 'James Pradier et la sculpture française de la génération romantique. Catalogue raisonné', Milan-Lausanne, 2010, p. 285, modèle référencé sous le n° 112


Commentaire : " Moins encore que son pendant, 'Négresse au tambourin', la statuette n'est soucieuse d'une vérité ethnologique qui ne sera à la mode qu'à la fin des années 1840. Elle se complaît plutôt dans l'exotisme proposé alors par les spectacles parisiens (1) ".
Pour cette très gracieuse figure de la 'Négresse aux calebasses', Pradier vend ses droits à plusieurs marchands de bronze (Cresson, Paillard, Susse), et l'œuvre est éditée en différentes tailles avec succès.
A propos de Cresson, Bernard Metman note dans son répertoire alphabétique des éditeurs de bronze (2) : " CRESSON. Avait un magasin de bronzes d'art au coin du passage des Variétés, vers 1848. A signé une statuette représentant la Négresse aux calebasses de Pradier. "
La variante sans drapé, dite aussi 'Danseuse aux coloquintes', fut peut-être un peu moins diffusée.

1. Cl. Lapaire, 'op. cit.', p. 285.
2. Voir J. de Caso dans les 'Archives de l'Art français' (nouvelle période, tome XX, 1989, p. 175-218).

Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 6 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 300

James PRADIER Genève, 1790 - Bougival, 1852
Danseuse nue aux calebasses

Vendu 6 500 € [$]

James PRADIER Genève, 1790 - Bougival, 1852
Danseuse nue aux calebasses
Bronze à patine brun nuancé
Signé 'Pradier' et porte la marque 'cresson eteur' sur la terrasse
Hauteur : 45,50 cm (17,91 in.)

Naked African dancer with gourds, bronze, mid-brown patina, signed, by J. Pradier



Bibliographie : en rapport :
Claude Lapaire, 'James Pradier et la sculpture française de la génération romantique. Catalogue raisonné', Milan-Lausanne, 2010, p. 285, modèle référencé sous le n° 112


Commentaire : " Moins encore que son pendant, 'Négresse au tambourin', la statuette n'est soucieuse d'une vérité ethnologique qui ne sera à la mode qu'à la fin des années 1840. Elle se complaît plutôt dans l'exotisme proposé alors par les spectacles parisiens (1) ".
Pour cette très gracieuse figure de la 'Négresse aux calebasses', Pradier vend ses droits à plusieurs marchands de bronze (Cresson, Paillard, Susse), et l'œuvre est éditée en différentes tailles avec succès.
A propos de Cresson, Bernard Metman note dans son répertoire alphabétique des éditeurs de bronze (2) : " CRESSON. Avait un magasin de bronzes d'art au coin du passage des Variétés, vers 1848. A signé une statuette représentant la Négresse aux calebasses de Pradier. "
La variante sans drapé, dite aussi 'Danseuse aux coloquintes', fut peut-être un peu moins diffusée.

1. Cl. Lapaire, 'op. cit.', p. 285.
2. Voir J. de Caso dans les 'Archives de l'Art français' (nouvelle période, tome XX, 1989, p. 175-218).

Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 6 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle