Vente Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures /Lot 63 Francesco Sasso Pieve di Teco, vers 1720 - Madrid, 1776 Un nain loqueteux

  • Francesco Sasso Pieve di Teco, vers 1720 - Madrid, 1776 Un nain loqueteux Huile sur toile
Francesco Sasso Pieve di Teco, vers 1720 - Madrid, 1776
Un nain loqueteux
Huile sur toile
Porte le numéro '688' en bas à gauche

'A RAGGED DWARF', OIL ON CANVAS, BY F. SASSO
Hauteur : 107,50 Largeur : 85 cm

Provenance : Ancienne collection de l'Infant don Luis de Borbon y Farnesio, Arenas, palais de la Mosquera, jusqu'en 1785 ; numéroté '13.' en bas à droite ;
Par descendance à sa veuve, Maria Teresa Vallabriga y Rozas, Saragosse, jusqu'en 1820 ;
Ancienne collection du majorat de Chinchón, Palais de Boadilla del Monte ; sa marque composée de deux C surmontés d'une couronne en bas à gauche ;
Ancienne collection du comte de Maubou ;
Vente anonyme ; Monaco, Christie's, 7 décembre 1987, n° 50 ;
Vente anonyme ; Rome, Christie's, 8 avril 1991, n° 38 ;
Chez André Gombert, Paris, en 1993 ;
Acquis auprès de ce dernier par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière, Paris


Bibliographie : Probablement inventaire après-décès de l'Infant don Luis de Borbon y Farnesio, 1787
Probablement inventaire du palais de Boadilla del Monte, 1826, dans l'antichambre des dames : "Un tableau avec un nain loqueteux, avec un cadre doré, de plus de cinq cuartos (105 cm) de haut"
Probablement inventaire du palais de Boadilla del Monte, 1847
Probablement 'Inventaire des tableaux qui constituent la collection de peintures du Palais de Boadilla', 1888, n° 153 : "Etage noble / Premier Salon, à droite : n° 153 Sasso, napolitain, un nain."
Olivier Meslay, "L'Homme au tricorne de Francesco Sasso (vers 1720 - 1776). Une oeuvre singulière de la collection de l'infant don Luis de Borbon", Le tableau du mois, n° 141, Paris, Musée du Louvre, 4-30 avril 2007, fig. 2.
Olivier Meslay et Sophie Domininguez-Fuentes, "L'homme au tricorne de Francesco Sasso, une aquisition du département des peintures au musée du Louvre", Revue du Louvre, 2007, n° 5, p. 73 et p. 78, note 6

Commentaire : Ce saisissant tableau de Francesco Sasso représentant un Nain loqueteux lui fut sans doute commandé par l'infant d'Espagne don Luis de Borbon (1727-1783). L'œuvre faisait en effet partie des collections de ce prince, frère du roi d'Espagne Charles III, aux côtés d'une quinzaine d'autres représentations de mendiants et figures populaires de la main du même artiste.

Ce peintre originaire de Pieve di Teco près de Gênes enseigna au sein de l'Académie de sa ville natale avant de partir pour l'Espagne. Il s'établit à Madrid en 1753 où il obtint rapidement les faveurs de la reine-mère Elisabeth Farnèse pour laquelle il réalisa des fresques au palais de la Granja et quelques décors religieux.

En 1758, il fut chargé de l'enseignement artistique de l'infant don Luis et devint Pintor de Cámara. Il s'établit définitivement à Madrid où il poursuivit sa carrière sous la protection de don Luis. Ce prince fut sans doute l'un des amateurs les plus éclairés du XVIIIe siècle, soutenant les artistes contemporains tels que Goya. Sa collection comprenait près de mille tableaux aujourd'hui identifiables grâce aux inventaires manuscrits réalisés après son décès et aux numéros figurant dans le bas des toiles ainsi que nous pouvons l'observer sur notre Nain loqueteux (le numéro '13.' en rouge en bas à droite de notre toile)

Si notre tableau rappelle immanquablement les portraits de nains du Siècle d'or espagnol représentés par Velázquez, nous n'avons pas affaire ici à un personnage de cour. Le réalisme cru avec lequel le personnage est représenté, pieds nus, les vêtements déchirés et le regard convergeant, nous renvoie à la peinture de Ribera. Le peintre espagnol actif à Naples avait en effet dès le XVIIe siècle représenté ces personnages de la rue en pied sur des toiles de dimensions relativement importantes, comme en témoigne le Pied-bot du Louvre (Fig. 1).

Notre Nain loqueteux appartient à la même tradition de sujets picaresques. Il se tient debout dans un espace indéfini, de la vaisselle et de la nourriture à ses pieds ; une simple bougie est fixée au mur qui se trouve derrière lui. Cet arrière-plan presque neutre ainsi que le coloris monochrome du tableau, variant avec subtilité les bruns, les ocres et les blancs, sont caractéristiques de l'art de Sasso.
D'autres figures ayant appartenu à don Luis ont pu être identifiées, telles que L'Homme au tricorne acquis par le musée du Louvre en 2005 (Fig. 2).

Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 15 588 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 63

Francesco Sasso Pieve di Teco, vers 1720 - Madrid, 1776
Un nain loqueteux

Vendu 15 588 € [$]

Francesco Sasso Pieve di Teco, vers 1720 - Madrid, 1776
Un nain loqueteux
Huile sur toile
Porte le numéro '688' en bas à gauche

'A RAGGED DWARF', OIL ON CANVAS, BY F. SASSO
Hauteur : 107,50 Largeur : 85 cm

Provenance : Ancienne collection de l'Infant don Luis de Borbon y Farnesio, Arenas, palais de la Mosquera, jusqu'en 1785 ; numéroté '13.' en bas à droite ;
Par descendance à sa veuve, Maria Teresa Vallabriga y Rozas, Saragosse, jusqu'en 1820 ;
Ancienne collection du majorat de Chinchón, Palais de Boadilla del Monte ; sa marque composée de deux C surmontés d'une couronne en bas à gauche ;
Ancienne collection du comte de Maubou ;
Vente anonyme ; Monaco, Christie's, 7 décembre 1987, n° 50 ;
Vente anonyme ; Rome, Christie's, 8 avril 1991, n° 38 ;
Chez André Gombert, Paris, en 1993 ;
Acquis auprès de ce dernier par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière, Paris


Bibliographie : Probablement inventaire après-décès de l'Infant don Luis de Borbon y Farnesio, 1787
Probablement inventaire du palais de Boadilla del Monte, 1826, dans l'antichambre des dames : "Un tableau avec un nain loqueteux, avec un cadre doré, de plus de cinq cuartos (105 cm) de haut"
Probablement inventaire du palais de Boadilla del Monte, 1847
Probablement 'Inventaire des tableaux qui constituent la collection de peintures du Palais de Boadilla', 1888, n° 153 : "Etage noble / Premier Salon, à droite : n° 153 Sasso, napolitain, un nain."
Olivier Meslay, "L'Homme au tricorne de Francesco Sasso (vers 1720 - 1776). Une oeuvre singulière de la collection de l'infant don Luis de Borbon", Le tableau du mois, n° 141, Paris, Musée du Louvre, 4-30 avril 2007, fig. 2.
Olivier Meslay et Sophie Domininguez-Fuentes, "L'homme au tricorne de Francesco Sasso, une aquisition du département des peintures au musée du Louvre", Revue du Louvre, 2007, n° 5, p. 73 et p. 78, note 6

Commentaire : Ce saisissant tableau de Francesco Sasso représentant un Nain loqueteux lui fut sans doute commandé par l'infant d'Espagne don Luis de Borbon (1727-1783). L'œuvre faisait en effet partie des collections de ce prince, frère du roi d'Espagne Charles III, aux côtés d'une quinzaine d'autres représentations de mendiants et figures populaires de la main du même artiste.

Ce peintre originaire de Pieve di Teco près de Gênes enseigna au sein de l'Académie de sa ville natale avant de partir pour l'Espagne. Il s'établit à Madrid en 1753 où il obtint rapidement les faveurs de la reine-mère Elisabeth Farnèse pour laquelle il réalisa des fresques au palais de la Granja et quelques décors religieux.

En 1758, il fut chargé de l'enseignement artistique de l'infant don Luis et devint Pintor de Cámara. Il s'établit définitivement à Madrid où il poursuivit sa carrière sous la protection de don Luis. Ce prince fut sans doute l'un des amateurs les plus éclairés du XVIIIe siècle, soutenant les artistes contemporains tels que Goya. Sa collection comprenait près de mille tableaux aujourd'hui identifiables grâce aux inventaires manuscrits réalisés après son décès et aux numéros figurant dans le bas des toiles ainsi que nous pouvons l'observer sur notre Nain loqueteux (le numéro '13.' en rouge en bas à droite de notre toile)

Si notre tableau rappelle immanquablement les portraits de nains du Siècle d'or espagnol représentés par Velázquez, nous n'avons pas affaire ici à un personnage de cour. Le réalisme cru avec lequel le personnage est représenté, pieds nus, les vêtements déchirés et le regard convergeant, nous renvoie à la peinture de Ribera. Le peintre espagnol actif à Naples avait en effet dès le XVIIe siècle représenté ces personnages de la rue en pied sur des toiles de dimensions relativement importantes, comme en témoigne le Pied-bot du Louvre (Fig. 1).

Notre Nain loqueteux appartient à la même tradition de sujets picaresques. Il se tient debout dans un espace indéfini, de la vaisselle et de la nourriture à ses pieds ; une simple bougie est fixée au mur qui se trouve derrière lui. Cet arrière-plan presque neutre ainsi que le coloris monochrome du tableau, variant avec subtilité les bruns, les ocres et les blancs, sont caractéristiques de l'art de Sasso.
D'autres figures ayant appartenu à don Luis ont pu être identifiées, telles que L'Homme au tricorne acquis par le musée du Louvre en 2005 (Fig. 2).

Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 15 588 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2349
Date : 13 nov. 2013 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures