Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 22 février 2022 /Lot 215 Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve Le massacre des Innocents

  • Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve Le massacre des Innocents Huile sur panneau de chêne, trois planches, par...
  • Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve Le massacre des Innocents Huile sur panneau de chêne, trois planches, par...
Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve
Le massacre des Innocents
Huile sur panneau de chêne, trois planches, parqueté
(Restaurations anciennes, soulèvements et manques)
Hauteur : 73,50 Largeur : 105 cm

Provenance : Vente anonyme ; Paris, Palais Galliera, Ader-Picard, juin 1967 ;
Collecion particulière, Belgique

Commentaire : Martin van Cleve s'impose comme l'un des principaux artistes flamands de sa génération. Contemporain de Pieter Brueghel l'Ancien, il ne se contente pas, comme nombre des peintres de la région, de copier les œuvres géniales de ce dernier. Van Cleve imagine ses propres sujets et compositions, qui ont de fait connu un immense succès et ont largement influencé la génération suivante parmi laquelle nous retrouvons Pieter Brueghel le Jeune.
Notre tableau constitue une très séduisante version issue de l'atelier de Martin van Cleve, représentant l'épisode biblique du 'Massacre des Innocents', traité à la mode contemporaine. Les représentations plus traditionnelles de scènes de danses joyeuses ou de banquets gargantuesques, typiques de cette peinture flamande de la fin du XVIe siècle et de Martin van Cleve précisément, sont ici remplacées par un sujet bien plus sombre. Alors que l'Enfant Jésus vient de naître, Hérode, pris de frayeur à l'idée d'imaginer son pouvoir se déliter à l'arrivée du Messie, ordonne à ses soldats d'assassiner tous les garçons de Bethléem âgés de moins de deux ans (Mt 2, 16-18). Transposant la scène dans un village flamand en plein hiver, l'artiste traduit admirablement la force et l'agitation générale de la scène qui se déroule sous nos yeux. Des femmes désespérées cherchent à fuir avec leurs enfants tandis que des cadavres gisent sur le sol et que des hommes armés aux airs féroces pénètrent de force dans les habitations. L'atmosphère oppressante de la scène dépeinte s'oppose au calme paisible que ces toits enneigés et ce ciel nuancé nous offrent, invitant le spectateur à garder une vision d'espérance malgré les atrocités que le monde peut parfois nous contraindre à vivre.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 26 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 215

Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve
Le massacre des Innocents

Vendu 26 000 € [$]

Ecole flamande du XVIIe siècle Atelier de Martin van Cleve
Le massacre des Innocents
Huile sur panneau de chêne, trois planches, parqueté
(Restaurations anciennes, soulèvements et manques)
Hauteur : 73,50 Largeur : 105 cm

Provenance : Vente anonyme ; Paris, Palais Galliera, Ader-Picard, juin 1967 ;
Collecion particulière, Belgique

Commentaire : Martin van Cleve s'impose comme l'un des principaux artistes flamands de sa génération. Contemporain de Pieter Brueghel l'Ancien, il ne se contente pas, comme nombre des peintres de la région, de copier les œuvres géniales de ce dernier. Van Cleve imagine ses propres sujets et compositions, qui ont de fait connu un immense succès et ont largement influencé la génération suivante parmi laquelle nous retrouvons Pieter Brueghel le Jeune.
Notre tableau constitue une très séduisante version issue de l'atelier de Martin van Cleve, représentant l'épisode biblique du 'Massacre des Innocents', traité à la mode contemporaine. Les représentations plus traditionnelles de scènes de danses joyeuses ou de banquets gargantuesques, typiques de cette peinture flamande de la fin du XVIe siècle et de Martin van Cleve précisément, sont ici remplacées par un sujet bien plus sombre. Alors que l'Enfant Jésus vient de naître, Hérode, pris de frayeur à l'idée d'imaginer son pouvoir se déliter à l'arrivée du Messie, ordonne à ses soldats d'assassiner tous les garçons de Bethléem âgés de moins de deux ans (Mt 2, 16-18). Transposant la scène dans un village flamand en plein hiver, l'artiste traduit admirablement la force et l'agitation générale de la scène qui se déroule sous nos yeux. Des femmes désespérées cherchent à fuir avec leurs enfants tandis que des cadavres gisent sur le sol et que des hommes armés aux airs féroces pénètrent de force dans les habitations. L'atmosphère oppressante de la scène dépeinte s'oppose au calme paisible que ces toits enneigés et ce ciel nuancé nous offrent, invitant le spectateur à garder une vision d'espérance malgré les atrocités que le monde peut parfois nous contraindre à vivre.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 26 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4145
Date : 22 févr. 2022 14:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle