Vente Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures /Lot 44 Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien Le Parlement des oiseaux

  • Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien Le Parlement des oiseaux Huile sur panneau de chêne
  • Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien Le Parlement des oiseaux Huile sur panneau de chêne
Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien
Le Parlement des oiseaux
Huile sur panneau de chêne

'THE BIRDS' PARLIAMENT', OIL ON PANEL, WORKSHOP OF J. BRUEGHEL THE ELDER, FLEMISH SCHOOL, 17TH CENTURY
Hauteur : 27 Largeur : 37,50 cm

Provenance : Collection particulière, Normandie

Commentaire : Ces branches magnifiquement parées d'oiseaux en tous genres se retrouvent assez tôt dans une 'Allégorie de l'air' peinte par Jan Brueghel l'Ancien et datée 1611 (Galerie Doria Pamphili, Rome) puis seront reprises plusieurs fois par Jan Brueghel le Jeune dans différentes versions aujourd'hui connues et conservées dans des collections particulières ou dans des musées.
Si ce spectacle est particulièrement séduisant par la multitude des couleurs, des formes et des attitudes des oiseaux, il semble qu'il faille retenir un sens plus profond à cette composition que la simple illustration d'une divertissante assemblée de volatiles.
Notre Parlement volatil est en effet inspiré par les vers composés en 1382 par Geoffrey Chaucer (" The Parliament of Fowls "). La finesse de la plume de cet auteur lui valut de réaliser différentes missions diplomatiques pour la couronne d'Angleterre. Chaucer participa à l'élaboration de la langue anglaise, qui devait s'imposer dans une cour où le français était encore la langue officielle.
Ce poème illustre ce que les historiens du XIXe siècle appelleront "amour courtois", ou fin'amor. Ces oiseaux sont une métaphore décrivant les humains dans leur diversité, leurs particularités et la recherche de l'être aimé. Le poème de Chaucer est notamment célèbre aujourd'hui pour avoir été le premier à désigner saint Valentin comme patron de l'amour et du mariage.
Ces vers inspirèrent particulièrement Jan Brueghel l'Ancien et son fils ainsi que leurs nombreux collaborateurs et suiveurs, comme le montre cette joyeuse symphonie de pépiements où chacun pourra trouver sa moitié et célébrer à deux le printemps et l'amour.

Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 48 884 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 44

Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien
Le Parlement des oiseaux

Vendu 48 884 € [$]

Ecole flamande du début du XVIIe siècle Atelier de Jan Brueghel l'Ancien
Le Parlement des oiseaux
Huile sur panneau de chêne

'THE BIRDS' PARLIAMENT', OIL ON PANEL, WORKSHOP OF J. BRUEGHEL THE ELDER, FLEMISH SCHOOL, 17TH CENTURY
Hauteur : 27 Largeur : 37,50 cm

Provenance : Collection particulière, Normandie

Commentaire : Ces branches magnifiquement parées d'oiseaux en tous genres se retrouvent assez tôt dans une 'Allégorie de l'air' peinte par Jan Brueghel l'Ancien et datée 1611 (Galerie Doria Pamphili, Rome) puis seront reprises plusieurs fois par Jan Brueghel le Jeune dans différentes versions aujourd'hui connues et conservées dans des collections particulières ou dans des musées.
Si ce spectacle est particulièrement séduisant par la multitude des couleurs, des formes et des attitudes des oiseaux, il semble qu'il faille retenir un sens plus profond à cette composition que la simple illustration d'une divertissante assemblée de volatiles.
Notre Parlement volatil est en effet inspiré par les vers composés en 1382 par Geoffrey Chaucer (" The Parliament of Fowls "). La finesse de la plume de cet auteur lui valut de réaliser différentes missions diplomatiques pour la couronne d'Angleterre. Chaucer participa à l'élaboration de la langue anglaise, qui devait s'imposer dans une cour où le français était encore la langue officielle.
Ce poème illustre ce que les historiens du XIXe siècle appelleront "amour courtois", ou fin'amor. Ces oiseaux sont une métaphore décrivant les humains dans leur diversité, leurs particularités et la recherche de l'être aimé. Le poème de Chaucer est notamment célèbre aujourd'hui pour avoir été le premier à désigner saint Valentin comme patron de l'amour et du mariage.
Ces vers inspirèrent particulièrement Jan Brueghel l'Ancien et son fils ainsi que leurs nombreux collaborateurs et suiveurs, comme le montre cette joyeuse symphonie de pépiements où chacun pourra trouver sa moitié et célébrer à deux le printemps et l'amour.

Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 48 884 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2349
Date : 13 nov. 2013 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Tableaux et dessins anciens et du 19e siècle, sculptures