Sale Old Master & 19th  century Art - 09 june 2021 /Lot 206 Ecole espagnole, 1724 La Vierge de l'olivier

  • Ecole espagnole, 1724  La Vierge de l'olivier Toile
  • Ecole espagnole, 1724  La Vierge de l'olivier Toile
  • Ecole espagnole, 1724  La Vierge de l'olivier Toile
Ecole espagnole, 1724
La Vierge de l'olivier
Toile
Porte l'inscription 'Verdadero retrato de N. S.ra de la Oliba que se aparecio a un pastor en la jurisdicion de Almonacid de Toledo donde se venera en su Hermita. El Illmo S.rD Silbestre / Garcia Escalona concedio 40. dias de Indulg.a a quien rezare un Pe.nro y un Ave M.a delante de esta S.ta Imagen. Pintose a devocion de D. Laureuno Rodriguez / Escalona Prebendado desta E.nta Iglesia Cathedral de Salamanca ano de mil y sietecientos y beinte y cuatro' en partie inférieure
(Restaurations anciennes)

Dans un cadre en sapin mouluré peint en noir à motifs appliqués de fleurs et d'un blason de l'ordre du Carmel déchaussé, travail espagnol du XVIIIe siècle

The Virgin of the Olive Tree, canvas, inscribed, Spanish School, 1724
h: 82 w: 63 cm

Provenance : Vente anonyme ; Londres, Sotheby's, 1er novembre 2007, n° 234 (comme D*** Laureuno Rodriguez)

Commentaire : Le destinataire de cette image de la "Mariposita", Laureano Rodriguez Escalona y Gruesso, avait publié vers 1717 un discours sur l'histoire de cette Vierge miraculeuse1 conservée à l'ermitage d'Almonacid, près de Tolède. La Vierge y est apparue, accompagnée d'une musique douce et lumineuse à un berger en juillet 1330. Elle fit surgir un olivier en frappant le sol avec le bâton du berger, lui indiquant qu'à cet endroit était enfouie une statue de la Madone et l'envoya à la rencontre d'un cortège funèbre. Touchant le corps d'un enfant mort avec son bâton, il le ressuscita. Les habitants du village élevèrent un oratoire et y placèrent la statue retrouvée. Tous les 1er mai et à la fin du mois d'août, les habitants de cette région célèbrent les festivités patronales lors de sa commémoration. Lieu de pèlerinage sur une des routes de Compostelle, l'oratoire primitif fut remplacé par une église au XVIIe siècle.

1. L. Rodriguez Escalona y Gruesso, "La Virgen de la Oliva : discursos historicos, y exornatorios de la milagrosa imagen de la Virgen Maria Nuestra Señora, que con este titulo se venera en Almonacid de Toledo... ", Salamanque, vers 1717 (disponible en pdf : https://liburutegibiltegi.bizkaia.eus/handle/20.500.11938/76387).

Estimation 6 000 - 8 000 €

Sold 10,400 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 206

Ecole espagnole, 1724
La Vierge de l'olivier

Sold 10,400 € [$]

Ecole espagnole, 1724
La Vierge de l'olivier
Toile
Porte l'inscription 'Verdadero retrato de N. S.ra de la Oliba que se aparecio a un pastor en la jurisdicion de Almonacid de Toledo donde se venera en su Hermita. El Illmo S.rD Silbestre / Garcia Escalona concedio 40. dias de Indulg.a a quien rezare un Pe.nro y un Ave M.a delante de esta S.ta Imagen. Pintose a devocion de D. Laureuno Rodriguez / Escalona Prebendado desta E.nta Iglesia Cathedral de Salamanca ano de mil y sietecientos y beinte y cuatro' en partie inférieure
(Restaurations anciennes)

Dans un cadre en sapin mouluré peint en noir à motifs appliqués de fleurs et d'un blason de l'ordre du Carmel déchaussé, travail espagnol du XVIIIe siècle

The Virgin of the Olive Tree, canvas, inscribed, Spanish School, 1724
h: 82 w: 63 cm

Provenance : Vente anonyme ; Londres, Sotheby's, 1er novembre 2007, n° 234 (comme D*** Laureuno Rodriguez)

Commentaire : Le destinataire de cette image de la "Mariposita", Laureano Rodriguez Escalona y Gruesso, avait publié vers 1717 un discours sur l'histoire de cette Vierge miraculeuse1 conservée à l'ermitage d'Almonacid, près de Tolède. La Vierge y est apparue, accompagnée d'une musique douce et lumineuse à un berger en juillet 1330. Elle fit surgir un olivier en frappant le sol avec le bâton du berger, lui indiquant qu'à cet endroit était enfouie une statue de la Madone et l'envoya à la rencontre d'un cortège funèbre. Touchant le corps d'un enfant mort avec son bâton, il le ressuscita. Les habitants du village élevèrent un oratoire et y placèrent la statue retrouvée. Tous les 1er mai et à la fin du mois d'août, les habitants de cette région célèbrent les festivités patronales lors de sa commémoration. Lieu de pèlerinage sur une des routes de Compostelle, l'oratoire primitif fut remplacé par une église au XVIIe siècle.

1. L. Rodriguez Escalona y Gruesso, "La Virgen de la Oliva : discursos historicos, y exornatorios de la milagrosa imagen de la Virgen Maria Nuestra Señora, que con este titulo se venera en Almonacid de Toledo... ", Salamanque, vers 1717 (disponible en pdf : https://liburutegibiltegi.bizkaia.eus/handle/20.500.11938/76387).

Estimation 6 000 - 8 000 €

Sold 10,400 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4066
Date: 09 june. 2021 15:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & 19th century Art