Sale Maurice Houdayer Library - 04 may 2022 /Lot 19 * DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes. Paris, Alphonse Lemerre, 1888.

  • * DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes. Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
  • * DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes. Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
  • * DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes. Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
  • * DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes. Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
* DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes.
Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
In-12 (19 x 12,8 cm), reliure janséniste, maroquin vert bouteille, dos à nerfs avec chiffre doré en queue, tête dorée, large dentelle intérieure dorée, couvertures et dos verts du tirage de luxe conservés (Dodé).

[4] ff., 382 p., [1] f.

Édition originale.
Tirage de luxe limité à 270 exemplaires numérotés. Un des 200 sur papier de Hollande, celui-ci non justifié.
Brillant roman à charge contre les " immortels " de l'Académie française.
Exemplaire enrichi :
- d'un envoi autographe de l'auteur à Jules Claretie au feuillet de justification : " pour mon ami Jules Claretie. Al. " Celui-ci venait d'entrer à l'Académie française ;
- d'une aquarelle volante contrecollée signée de Louise Abbéma figurant l'Institut de France et Astier-Réhu, l'académicien du roman de Daudet, en grand habit ;
- d'une lettre inédite signée, sans date, de Guy de Maupassant à Alphonse Daudet envoyée d'Étretat et portant sur l'ouvrage qui vient de paraître :
" Mon cher grand Confrère et ami, j'avais emporté à Étretat "l'Immortel" et je viens de le lire avec une joie très vive. Je n'ai point besoin de vous répéter combien j'admire votre talent si personnel, subtil et puissant en même temps, mais je veux vous dire que jamais livre de vous ne m'avait tant séduit et tant amusé par la si profonde et si alerte ironie, l'observation gaie et cruelle, cette bonne humeur artiste que vous avez plus que personne. " Il conclut par des salutations et un mot à l'attention de Mme Daudet. 1 p. 1/4 sur 1 bifeuillet contrecollé sur papier de l'époque.
Cette lettre qu'il faut probablement dater de l'été 1888 a d'autant plus d'importance que Maupassant joua un rôle dans un petit scandale qui eut lieu à la sortie de l'ouvrage. Comme nous l'explique Marlo Johnston dans sa biographie (p. 766-776), Maupassant avait participé à un dîner avec les Daudet en mai 1888 et avait fait des confidences à ce sujet à Gabriel Astruc qui en tira un article à charge, dénonçant en particulier l'énorme promotion autour de L'Immortel. Mme Daudet en fut très affectée. Il semble que la source de la fuite ne fut pas découverte. La lettre paraît inédite, ne figurant pas dans l'inventaire de Jacques Suffel.
Un feuillet manuscrit sur papier pelure relié en tête énumère d'autres " truffes " qui ont disparu de l'exemplaire depuis lors.
Bel exemplaire à grandes marges, avec une provenance désirable.

Provenance :
Jules Claretie (envoi et chiffre doré en queue du dos).

Bibliographie :
Vicaire, III, 60. M. Johnston, Guy de Maupassant, Fayard, 2012.

Un mors fendu en tête, charnières frottées, dos assombri, bords des plats légèrement insolés, une rayure au premier plat, petits défauts au dos de la couverture, menue tache en pied de la première page de la lettre de Maupassant.



Commentaire : Ce lot précédé du symbole * est soumis à une TVA de 20 %.
Estimation 1 800 - 2 500 €

Sold 1,312 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 19

* DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes.
Paris, Alphonse Lemerre, 1888.

Sold 1,312 € [$]

* DAUDET (Alphonse) L'Immortel. Mœurs parisiennes.
Paris, Alphonse Lemerre, 1888.
In-12 (19 x 12,8 cm), reliure janséniste, maroquin vert bouteille, dos à nerfs avec chiffre doré en queue, tête dorée, large dentelle intérieure dorée, couvertures et dos verts du tirage de luxe conservés (Dodé).

[4] ff., 382 p., [1] f.

Édition originale.
Tirage de luxe limité à 270 exemplaires numérotés. Un des 200 sur papier de Hollande, celui-ci non justifié.
Brillant roman à charge contre les " immortels " de l'Académie française.
Exemplaire enrichi :
- d'un envoi autographe de l'auteur à Jules Claretie au feuillet de justification : " pour mon ami Jules Claretie. Al. " Celui-ci venait d'entrer à l'Académie française ;
- d'une aquarelle volante contrecollée signée de Louise Abbéma figurant l'Institut de France et Astier-Réhu, l'académicien du roman de Daudet, en grand habit ;
- d'une lettre inédite signée, sans date, de Guy de Maupassant à Alphonse Daudet envoyée d'Étretat et portant sur l'ouvrage qui vient de paraître :
" Mon cher grand Confrère et ami, j'avais emporté à Étretat "l'Immortel" et je viens de le lire avec une joie très vive. Je n'ai point besoin de vous répéter combien j'admire votre talent si personnel, subtil et puissant en même temps, mais je veux vous dire que jamais livre de vous ne m'avait tant séduit et tant amusé par la si profonde et si alerte ironie, l'observation gaie et cruelle, cette bonne humeur artiste que vous avez plus que personne. " Il conclut par des salutations et un mot à l'attention de Mme Daudet. 1 p. 1/4 sur 1 bifeuillet contrecollé sur papier de l'époque.
Cette lettre qu'il faut probablement dater de l'été 1888 a d'autant plus d'importance que Maupassant joua un rôle dans un petit scandale qui eut lieu à la sortie de l'ouvrage. Comme nous l'explique Marlo Johnston dans sa biographie (p. 766-776), Maupassant avait participé à un dîner avec les Daudet en mai 1888 et avait fait des confidences à ce sujet à Gabriel Astruc qui en tira un article à charge, dénonçant en particulier l'énorme promotion autour de L'Immortel. Mme Daudet en fut très affectée. Il semble que la source de la fuite ne fut pas découverte. La lettre paraît inédite, ne figurant pas dans l'inventaire de Jacques Suffel.
Un feuillet manuscrit sur papier pelure relié en tête énumère d'autres " truffes " qui ont disparu de l'exemplaire depuis lors.
Bel exemplaire à grandes marges, avec une provenance désirable.

Provenance :
Jules Claretie (envoi et chiffre doré en queue du dos).

Bibliographie :
Vicaire, III, 60. M. Johnston, Guy de Maupassant, Fayard, 2012.

Un mors fendu en tête, charnières frottées, dos assombri, bords des plats légèrement insolés, une rayure au premier plat, petits défauts au dos de la couverture, menue tache en pied de la première page de la lettre de Maupassant.



Commentaire : Ce lot précédé du symbole * est soumis à une TVA de 20 %.
Estimation 1 800 - 2 500 €

Sold 1,312 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4157
Date: 04 may 2022 10:30
Auctioneer: Stéphane Aubert

Contact

Ambre Cabral
Phone +33 1 42 99 16 58
acabral@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Maurice Houdayer Library - Part 3