Sale Le Mans Classic 2022 - 02 july 2022 /Lot 174 1986 Tyrrell 015 monoplace

  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
  • 1986 Tyrrell 015 monoplace
1986 Tyrrell 015 monoplace

THE RENAULT ICONS

Véhicule de compétition
Sans titre de circulation
Châssis n° 03
Moteur n° 501

- Cédée à Renault par Philippe Streiff qui l'a utilisée en 1986
- Monoplace typique des années turbo
- Equipée de sa boîte de vitesses, bloc moteur incomplet

Créée par Ken Tyrrell en 1960, l'écurie Tyrrell Racing fait partie des plus titrées de l'histoire de la F1. Elle s'est notamment distinguée par son association avec Matra, qui a permis en 1968 à Jackie Stewart de décrocher le titre mondial à bord d'une monoplace Matra-Ford. Le succès s'est poursuivi quand Tyrrell a conçu et fabriqué sa propre monoplace, permettant au pilote écossais de remporter en 1971 son deuxième titre de Champion du Monde de Formule 1, performance qu'il a répétée en 1973.

Au début des années 1980, les moteurs turbo s'imposent rapidement en face des versions atmosphériques, mais Tyrrell est la dernière écurie à faire le pas. C'est avec Renault qu'elle conclut un accord et la Tyrrell 014 créée pour la saison 1985 est la première monoplace de la marque équipée d'un moteur turbo. Elle est suivie en1986 par la Tyrrell 015 apparue pour la quatrième manche de la saison, à Monaco, et équipée elle aussi d'un V6 turbo Renault 1,5 litre. Bien qu'elle fasse courir les excellents pilotes que sont Martin Brundle et Philippe Streiff, l'écurie peine toutefois à marquer des points au Championnat. Elle signera sa meilleure performance au Grand Prix d'Australie, où Brundle et Streiff finissent 4e et 5e.

Philippe Streiff a pu récupérer une monoplace Tyrrell 015 à l'issue de la saison 1986 et, en 1994, il a accepté de l'échanger avec le service des Relations Publiques de Renault, contre la monoplace Renault RE50-08 de 1984. Un courrier officiel entre Renault et Philippe Streiff en atteste.
La voiture a bénéficié d'une remise en état cosmétique pour pouvoir être utilisée à des fins promotionnelles, tels que : Musée Matra de Romorantin, "World Series by Renault" et dans le réseau Renault
Avec son V6 turbo, cette voiture illustre avec l'élégance de sa livrée blanche l'histoire des moteurs Renault en Formule 1, tout en rappelant les grandes heures d'une écurie de premier plan.



Competition car
Unregistered
Chassis n° 03
Engine n° 501


- Sold to Renault by Philippe Streiff who used it in 1986
- Single-seater typical of the turbo years
- Equipped with its gearbox and incomplete engine block

Founded by Ken Tyrrell in 1960, Tyrrell Racing has been one of the most successful teams in the history of F1. It enjoyed a fruitful association with Matra, the marque that enabled Jackie Stewart to win the world championship in a Matra-Ford. The success continued when Tyrell designed and built its own single-seater, allowing the Scottish driver to win his second F1 World Championship title in 1971, a feat he repeated two years later.

At the start of the 1980s, turbo engines quickly began to dominate the naturally aspirated versions, but Tyrrell was the last team to react. They finally came to an agreement with Renault and the Tyrrell 014, built for the 1985 season, was the first of the marque's cars to be powered by a turbo engine. This was followed in 1986 by the Tyrrell 015 which appeared in Monaco for the fourth round of the season, also equipped with a 1.5-litre V6 turbo Renault engine. Despite having the excellent drivers Martin Brundle and Philippe Streiff behind the wheel, the team struggled to score points in the Championship. They had their best result in the Australian GP where Brundle and Streiff finished 4th and 5th.

Philippe Streiff was able to retain a Tyrrell 015 single-seater at the end of the 1986 season and in 1994, he came to an agreement with Renault's Public relations department to exchange it for the 1984 Renault RE50-08, confirmed by official correspondence between Renault and Streiff.
The car was given a cosmetic overhaul so it could be used for promotional purposes: Musée Matra in Romorantin, "World Series by Renault" and across the Renault network.
With its elegant white livery, this V6 turbo-powered car illustrates the history of Renault engines in Formula 1, while also recalling the heyday of a leading team.


Photos © Renault Communication

Estimation 150 000 - 250 000 €

Lot 174

1986 Tyrrell 015 monoplace

Estimation 150,000 - 250,000 € [$]

1986 Tyrrell 015 monoplace

THE RENAULT ICONS

Véhicule de compétition
Sans titre de circulation
Châssis n° 03
Moteur n° 501

- Cédée à Renault par Philippe Streiff qui l'a utilisée en 1986
- Monoplace typique des années turbo
- Equipée de sa boîte de vitesses, bloc moteur incomplet

Créée par Ken Tyrrell en 1960, l'écurie Tyrrell Racing fait partie des plus titrées de l'histoire de la F1. Elle s'est notamment distinguée par son association avec Matra, qui a permis en 1968 à Jackie Stewart de décrocher le titre mondial à bord d'une monoplace Matra-Ford. Le succès s'est poursuivi quand Tyrrell a conçu et fabriqué sa propre monoplace, permettant au pilote écossais de remporter en 1971 son deuxième titre de Champion du Monde de Formule 1, performance qu'il a répétée en 1973.

Au début des années 1980, les moteurs turbo s'imposent rapidement en face des versions atmosphériques, mais Tyrrell est la dernière écurie à faire le pas. C'est avec Renault qu'elle conclut un accord et la Tyrrell 014 créée pour la saison 1985 est la première monoplace de la marque équipée d'un moteur turbo. Elle est suivie en1986 par la Tyrrell 015 apparue pour la quatrième manche de la saison, à Monaco, et équipée elle aussi d'un V6 turbo Renault 1,5 litre. Bien qu'elle fasse courir les excellents pilotes que sont Martin Brundle et Philippe Streiff, l'écurie peine toutefois à marquer des points au Championnat. Elle signera sa meilleure performance au Grand Prix d'Australie, où Brundle et Streiff finissent 4e et 5e.

Philippe Streiff a pu récupérer une monoplace Tyrrell 015 à l'issue de la saison 1986 et, en 1994, il a accepté de l'échanger avec le service des Relations Publiques de Renault, contre la monoplace Renault RE50-08 de 1984. Un courrier officiel entre Renault et Philippe Streiff en atteste.
La voiture a bénéficié d'une remise en état cosmétique pour pouvoir être utilisée à des fins promotionnelles, tels que : Musée Matra de Romorantin, "World Series by Renault" et dans le réseau Renault
Avec son V6 turbo, cette voiture illustre avec l'élégance de sa livrée blanche l'histoire des moteurs Renault en Formule 1, tout en rappelant les grandes heures d'une écurie de premier plan.



Competition car
Unregistered
Chassis n° 03
Engine n° 501


- Sold to Renault by Philippe Streiff who used it in 1986
- Single-seater typical of the turbo years
- Equipped with its gearbox and incomplete engine block

Founded by Ken Tyrrell in 1960, Tyrrell Racing has been one of the most successful teams in the history of F1. It enjoyed a fruitful association with Matra, the marque that enabled Jackie Stewart to win the world championship in a Matra-Ford. The success continued when Tyrell designed and built its own single-seater, allowing the Scottish driver to win his second F1 World Championship title in 1971, a feat he repeated two years later.

At the start of the 1980s, turbo engines quickly began to dominate the naturally aspirated versions, but Tyrrell was the last team to react. They finally came to an agreement with Renault and the Tyrrell 014, built for the 1985 season, was the first of the marque's cars to be powered by a turbo engine. This was followed in 1986 by the Tyrrell 015 which appeared in Monaco for the fourth round of the season, also equipped with a 1.5-litre V6 turbo Renault engine. Despite having the excellent drivers Martin Brundle and Philippe Streiff behind the wheel, the team struggled to score points in the Championship. They had their best result in the Australian GP where Brundle and Streiff finished 4th and 5th.

Philippe Streiff was able to retain a Tyrrell 015 single-seater at the end of the 1986 season and in 1994, he came to an agreement with Renault's Public relations department to exchange it for the 1984 Renault RE50-08, confirmed by official correspondence between Renault and Streiff.
The car was given a cosmetic overhaul so it could be used for promotional purposes: Musée Matra in Romorantin, "World Series by Renault" and across the Renault network.
With its elegant white livery, this V6 turbo-powered car illustrates the history of Renault engines in Formula 1, while also recalling the heyday of a leading team.


Photos © Renault Communication

Estimation 150 000 - 250 000 €

Sale’s details

Sale: 4224
Location: Circuit des 24 Heures, Le Mans
Date: 02 jul. 2022 13:30
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2022