Sale Le Mans Classic 2022 - 02 july 2022 /Lot 191 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck

  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
  • 1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
Carte grise française
Châssis n° WDB2010341A132111

- Voiture et palmarès unique
- Historique complet et continu
- Préparation d'époque par Snobeck
- Belle restauration conservant l'originalité de la voiture
- Ex - Tour de France Automobile 1985 et Rallye du Var 1985

En 1982, l'apparition de Mercedes 190 permet à la marque à l'étoile de rajeunir son image et sa clientèle. Mais c'est la version 2,3 l 16 soupapes, dévoilée au Salon de Francfort qui va véritablement faire décoller Mercedes vers une nouvelle ère. En France, Dany Snobeck et Bernard Mangé transforment la Mercedes 190 E 2,3 l 16 soupapes en une redoutable version course, engagée dans le très populaire Championnat de France de Production. Le potentiel est bien là et l'idée d'une version " rallye " nait rapidement dans l'esprit de quelques pilotes.
Avec l'aide de l'équipe Snobeck Racing Service, Bruno Bouscary engage une Mercedes 190 E 2,3 l 16 soupapes Groupe A en championnat de France des Rallyes. Fait exceptionnel on peut parfaitement retracer l'ampleur de la préparation, car on retrouve dans le dossier, une copie de la facture du Snobeck Racing Service. Ainsi Bouscary n'hésita pas à dépenser près de 600 000 francs, pour développer une voiture hyper performante. L'auto est essayée par Alain Bernardet dans le n° 206 du magazine Echappement de décembre 1985. Le journaliste s'émerveille devant la préparation de la voiture, la barre stabilisatrice surdimensionnée, les étriers Brembo à 4 pistons pinçant des disques ventilés ou les magnifiques roues de seize pouces PTS à écrous central. Le moteur est également revisité en profondeur par les équipes de Dany Snobeck et délivre environ 260 chevaux. Durant les saisons 1985 et 86, Bouscary démontre rapidement le potentiel de l'auto en allant batailler avec le redoutable Yves Loubet et son Alfa Romeo GTV. Immatriculée 190 TG 34, la Mercedes est souvent reproduite par la presse. Elle est très populaire auprès du public. Elle participe notamment au Tour de France Automobile 1985 et au rallye du Var. Elle arrive même à une prometteuse 3éme place au Criterium des Cévennes derrière deux groupe B.
On retrouve ensuite la Mercedes lors de la saison 1990, avec Dominik Gillet. Elle est immatriculée 190 RR 61. C'est probablement à cette époque que l'arceau Matter en aluminium poli est remplacé par un arceau Matter en acier et que la voiture se pare d'une décoration noire rappelant les machines de DTM. Elle est ensuite vendue en 1992 à M. Calvino, un pilote Avignonnais et immatriculée 6385 TN 84. En participant à quelques rallyes régionaux, il effectue une petite touchette, abime le pare-chocs et remise la voiture pendant plus de 20 ans. C'est auprès de ce dernier que le propriétaire actuel achète la voiture avec le pare-chocs toujours abîmé comme le montre une photo réalisée à l'époque. Une importante restauration est menée faisant intervenir plusieurs spécialistes dont Stephane Poudrel. La voiture est entièrement démontée et est reconditionnée en préservant au maximum son aspect original (liste des travaux effectués, factures et dossier photos, joints à la voiture). Aujourd'hui, notre collectionneur-pilote décide de s'en séparer car elle est trop belle pour être utilisée intensivement en VHC. Vendue avec sa carte grise française, et un dossier historique de factures et photos, c'est une valeureuse cousine des voitures de DTM, préparée à l'époque par l'un des meilleurs spécialistes mondiaux.



French title
Chassis No WDB2010341A132111

- Unique car with Palmares in period
- Complete and consistent history
- Period preparation by Snobeck
- Nice Restoration preserving the car's originality
- Ex 1985 Tour De France Automobile and 1985 Rallye du Var

In 1982, the introduction of the Mercedes 190 enabled the brand with the star emblem to rejuvenate its image and clientele. But it was in fact the 2.3L 16-valves version, launched at the Frankfurt Motor Show, that propelled Mercedes into a new era. In France, Dany Snobeck and Bernard Mangé transformed the Mercedes 190 E 2.3L - 16 valves into an incredible racing version, entered in the highly popular French Touring Car Championship. The potential was there, and the idea of a "rally" version quickly became front of mind for some drivers.

With the help of the Snobeck Racing Service team, Bruno Bouscary entered a Mercedes 190 E 2.3L - 16 valves Group A car in the French Rally Championship. Amazingly, we've been able to trace the extent of this period preparation, thanks to a copy of the Snobeck Racing Service invoice included in the file. Bouscary didn't hesitate to therefore spend almost 600,000 francs to develop a high-performance car. The car was tested by Alain Bernadet in issue 206 of Echappement magazine in December 1985. The journalist was mesmerised by the preparation of this car, the oversized stabiliser bar, the -piston Brembo callipers pinching the ventilated discs or the gorgeous sixteen-inch centre lock PTS wheels. The engine was also extensively revised by Dany Snobeck's teams and produced around 260 horsepower. During the 1985 and 1986 seasons, Bouscary quickly demonstrated the car's potential by competing against the fierce Yves Loubet and his Alfa Romeo GTV. Registered as 190 TG 34, this Mercedes has often been featured in the press. It has also been highly popular with the public. It took part in the 1985 Tour de France Automobile and the Rallye du Var. It even claimed a promising 3rd place at the Criterium des Cevennes behind two Group B cars.
This Mercedes was again present during the 1990 season with Dominik Gillet, registered then as 190 RR 61. It was probably during this period than the polished aluminium Matter roll bar was replaced by a steel Matter roll bar. The car was then decorated with a black livery reminiscent of DTM machines. It was sold in 1992 to a racing driver from Avignon called Mr. Calvino and registered 6385 TN 84. While racing in various regional rallies, he experienced a bit of a hit and damaged the front bumper, consequently setting the car back more than 20 years. The latter then sold the car to the current owner who bought it with the bumper still damaged, as shown in a photo taken at that time. A major restoration was carried out involving several specialists, including Stephane Poudrel. The car is completely stripped down and refurbished while preserving its original appearance as much as possible. (list of work carried out, invoices and image file included with the car). Today, our collector - racing enthusiast decided to part with it as it is too beautiful to be used intensively in VHC. Sold with its French title and a historical file of invoices and photos, it is a worthy cousin of DTM cars, prepared at the time by one of the best specialists in the world.





Estimation 150 000 - 250 000 €

Lot 191

1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck

Estimation 150,000 - 250,000 € [$]

1985 Mercedes-Benz 190 E 2,3L 16S Gr. A par Snobeck
Carte grise française
Châssis n° WDB2010341A132111

- Voiture et palmarès unique
- Historique complet et continu
- Préparation d'époque par Snobeck
- Belle restauration conservant l'originalité de la voiture
- Ex - Tour de France Automobile 1985 et Rallye du Var 1985

En 1982, l'apparition de Mercedes 190 permet à la marque à l'étoile de rajeunir son image et sa clientèle. Mais c'est la version 2,3 l 16 soupapes, dévoilée au Salon de Francfort qui va véritablement faire décoller Mercedes vers une nouvelle ère. En France, Dany Snobeck et Bernard Mangé transforment la Mercedes 190 E 2,3 l 16 soupapes en une redoutable version course, engagée dans le très populaire Championnat de France de Production. Le potentiel est bien là et l'idée d'une version " rallye " nait rapidement dans l'esprit de quelques pilotes.
Avec l'aide de l'équipe Snobeck Racing Service, Bruno Bouscary engage une Mercedes 190 E 2,3 l 16 soupapes Groupe A en championnat de France des Rallyes. Fait exceptionnel on peut parfaitement retracer l'ampleur de la préparation, car on retrouve dans le dossier, une copie de la facture du Snobeck Racing Service. Ainsi Bouscary n'hésita pas à dépenser près de 600 000 francs, pour développer une voiture hyper performante. L'auto est essayée par Alain Bernardet dans le n° 206 du magazine Echappement de décembre 1985. Le journaliste s'émerveille devant la préparation de la voiture, la barre stabilisatrice surdimensionnée, les étriers Brembo à 4 pistons pinçant des disques ventilés ou les magnifiques roues de seize pouces PTS à écrous central. Le moteur est également revisité en profondeur par les équipes de Dany Snobeck et délivre environ 260 chevaux. Durant les saisons 1985 et 86, Bouscary démontre rapidement le potentiel de l'auto en allant batailler avec le redoutable Yves Loubet et son Alfa Romeo GTV. Immatriculée 190 TG 34, la Mercedes est souvent reproduite par la presse. Elle est très populaire auprès du public. Elle participe notamment au Tour de France Automobile 1985 et au rallye du Var. Elle arrive même à une prometteuse 3éme place au Criterium des Cévennes derrière deux groupe B.
On retrouve ensuite la Mercedes lors de la saison 1990, avec Dominik Gillet. Elle est immatriculée 190 RR 61. C'est probablement à cette époque que l'arceau Matter en aluminium poli est remplacé par un arceau Matter en acier et que la voiture se pare d'une décoration noire rappelant les machines de DTM. Elle est ensuite vendue en 1992 à M. Calvino, un pilote Avignonnais et immatriculée 6385 TN 84. En participant à quelques rallyes régionaux, il effectue une petite touchette, abime le pare-chocs et remise la voiture pendant plus de 20 ans. C'est auprès de ce dernier que le propriétaire actuel achète la voiture avec le pare-chocs toujours abîmé comme le montre une photo réalisée à l'époque. Une importante restauration est menée faisant intervenir plusieurs spécialistes dont Stephane Poudrel. La voiture est entièrement démontée et est reconditionnée en préservant au maximum son aspect original (liste des travaux effectués, factures et dossier photos, joints à la voiture). Aujourd'hui, notre collectionneur-pilote décide de s'en séparer car elle est trop belle pour être utilisée intensivement en VHC. Vendue avec sa carte grise française, et un dossier historique de factures et photos, c'est une valeureuse cousine des voitures de DTM, préparée à l'époque par l'un des meilleurs spécialistes mondiaux.



French title
Chassis No WDB2010341A132111

- Unique car with Palmares in period
- Complete and consistent history
- Period preparation by Snobeck
- Nice Restoration preserving the car's originality
- Ex 1985 Tour De France Automobile and 1985 Rallye du Var

In 1982, the introduction of the Mercedes 190 enabled the brand with the star emblem to rejuvenate its image and clientele. But it was in fact the 2.3L 16-valves version, launched at the Frankfurt Motor Show, that propelled Mercedes into a new era. In France, Dany Snobeck and Bernard Mangé transformed the Mercedes 190 E 2.3L - 16 valves into an incredible racing version, entered in the highly popular French Touring Car Championship. The potential was there, and the idea of a "rally" version quickly became front of mind for some drivers.

With the help of the Snobeck Racing Service team, Bruno Bouscary entered a Mercedes 190 E 2.3L - 16 valves Group A car in the French Rally Championship. Amazingly, we've been able to trace the extent of this period preparation, thanks to a copy of the Snobeck Racing Service invoice included in the file. Bouscary didn't hesitate to therefore spend almost 600,000 francs to develop a high-performance car. The car was tested by Alain Bernadet in issue 206 of Echappement magazine in December 1985. The journalist was mesmerised by the preparation of this car, the oversized stabiliser bar, the -piston Brembo callipers pinching the ventilated discs or the gorgeous sixteen-inch centre lock PTS wheels. The engine was also extensively revised by Dany Snobeck's teams and produced around 260 horsepower. During the 1985 and 1986 seasons, Bouscary quickly demonstrated the car's potential by competing against the fierce Yves Loubet and his Alfa Romeo GTV. Registered as 190 TG 34, this Mercedes has often been featured in the press. It has also been highly popular with the public. It took part in the 1985 Tour de France Automobile and the Rallye du Var. It even claimed a promising 3rd place at the Criterium des Cevennes behind two Group B cars.
This Mercedes was again present during the 1990 season with Dominik Gillet, registered then as 190 RR 61. It was probably during this period than the polished aluminium Matter roll bar was replaced by a steel Matter roll bar. The car was then decorated with a black livery reminiscent of DTM machines. It was sold in 1992 to a racing driver from Avignon called Mr. Calvino and registered 6385 TN 84. While racing in various regional rallies, he experienced a bit of a hit and damaged the front bumper, consequently setting the car back more than 20 years. The latter then sold the car to the current owner who bought it with the bumper still damaged, as shown in a photo taken at that time. A major restoration was carried out involving several specialists, including Stephane Poudrel. The car is completely stripped down and refurbished while preserving its original appearance as much as possible. (list of work carried out, invoices and image file included with the car). Today, our collector - racing enthusiast decided to part with it as it is too beautiful to be used intensively in VHC. Sold with its French title and a historical file of invoices and photos, it is a worthy cousin of DTM cars, prepared at the time by one of the best specialists in the world.





Estimation 150 000 - 250 000 €

Sale’s details

Sale: 4224
Location: Circuit des 24 Heures, Le Mans
Date: 02 jul. 2022 13:30
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2022