Vente Collection Alfred de Vigny - 15 novembre 2016 /Lot 51 Victor HUGO 1802-1885 Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny

  • Victor HUGO 1802-1885 Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
Victor HUGO 1802-1885
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
[Paris, 11 et 21 avril 1828]. 5 p. in-12 et in-8 (19,4 x 12, 7 et 16 x 9,9 cm) dont une avec suscription.

Réunion de deux lettres de Victor Hugo à Alfred de Vigny évoquant notamment la pièce Roméo et Juliette qui, après avoir été lue le 31 mars et le 14 avril 1828, et reçue à la Comédie-Française, ne fut jamais montée : "Quand vous voudrez, chez qui vous voudrez, pour ce que vous voudrez. Nous bavarderons de la Réforme à l'heure et autant d'heures qu'il vous plaira. En tout cas, que nous nous fassions un organe périodique ou que nous en restions (pour peu de tems encore) à nos publications individuelles, formons le bataillon carré, serrons les rangs. On tâche de nous entamer de toute manière, isolément par des flatteries qui dénigrent nos amis, en masse par des mitrailles d'injures et de bêtises. Sachons résister au miel et au vitriol. Nous sommes en plein combat. À ce propos, je viens d'avoir une rixe avec la Quotidienne au sujet de Roméo. C'est une joie pour moi, cher Alfred" (14 avril 1828). La lettre du 11 avril s'achève ainsi : "Sans adieu, cher grand poète, plus j'entends votre Roméo, plus j'admire".
Manque angulaire dû au décachetage, sans atteinte au texte. Trous d'épingles.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Correspondance, 28-17, 24.


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 3 640 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 51

Victor HUGO 1802-1885
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny

Vendu 3 640 € [$]

Victor HUGO 1802-1885
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
[Paris, 11 et 21 avril 1828]. 5 p. in-12 et in-8 (19,4 x 12, 7 et 16 x 9,9 cm) dont une avec suscription.

Réunion de deux lettres de Victor Hugo à Alfred de Vigny évoquant notamment la pièce Roméo et Juliette qui, après avoir été lue le 31 mars et le 14 avril 1828, et reçue à la Comédie-Française, ne fut jamais montée : "Quand vous voudrez, chez qui vous voudrez, pour ce que vous voudrez. Nous bavarderons de la Réforme à l'heure et autant d'heures qu'il vous plaira. En tout cas, que nous nous fassions un organe périodique ou que nous en restions (pour peu de tems encore) à nos publications individuelles, formons le bataillon carré, serrons les rangs. On tâche de nous entamer de toute manière, isolément par des flatteries qui dénigrent nos amis, en masse par des mitrailles d'injures et de bêtises. Sachons résister au miel et au vitriol. Nous sommes en plein combat. À ce propos, je viens d'avoir une rixe avec la Quotidienne au sujet de Roméo. C'est une joie pour moi, cher Alfred" (14 avril 1828). La lettre du 11 avril s'achève ainsi : "Sans adieu, cher grand poète, plus j'entends votre Roméo, plus j'admire".
Manque angulaire dû au décachetage, sans atteinte au texte. Trous d'épingles.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Correspondance, 28-17, 24.


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 3 640 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3137
Date : 15 nov. 2016 14:30

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Alfred de Vigny