Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 235 VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 p...

  • VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 p...
  • VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 p...
VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 pp. Racan : 30 pp. recto et 8 pp. avec annotations au verso. Tête-bêche : 3 pp. et 1 annotation au verso (citations de Racan). En tout : 47 pp. in-4 à l'encre noire et à l'encre bleue sur des feuillets de papier quadrillé. Un cahier avec titre autographe de Valery Larbaud et un double encadrement fait de carrés rouges et noirs alternés avec quelques poinçons dorés. Chemise demi-maroquin bleu. Etui. Précieux manuscrit réhabilitant deux œuvres poétiques injustement négligées. Les Notes sur Maurice Scève, dont on a ici la dernière partie ont servi d'introduction à l'édition qu'il donna du Microcosme chez Stols en 1928. Les Notes sur Racan ont également été publiées chez Stols en 1928, en accompagnement d'une édition des Poésies lyriques profanes d'Honorat de Bueil seigneur de Racan. A la fin du texte sur Maurice Scève contenu dans ce cahier, on lit : « Continué sur feuilles volantes, puis recopié à l'encre verte, sur un cahier en tout 55 pp., expédié à A. A. M. Stols le 13 sept. 1927 – Je reprends maintenant le Racan, note par note, refaisant tout. » Valery Larbaud a joué un rôle essentiel dans la redécouverte de poètes oubliés des XVIe, XVIIe et même XIXe siècles français, éditant leurs textes et donnant sur eux des études érudites et précises, mais sans sécheresse, destinées à l'honnête homme et non à l'universitaire. Ses textes sur Scève et Racan sont des modèles du genre. Au rebours de la tradition critique, Larbaud entreprend de mettre en lumière l'importance des Odes sacrées dans la poésie de Racan : « Il y a là une injustice à réparer et un service à rendre aux lettres françaises, car les Odes sacrées, il faut le dire, sont l'œuvre capitale de Racan. Non parce que cette œuvre est plus étendue que son œuvre profane, ni parce qu'il y a donné plus de temps et plus de soin, et encore moins parce qu'elle est d'inspiration religieuse (car la grande majorité des vers religieux écrits à toutes les époques est d'une qualité nettement inférieure à la production profane), mais parce qu'il l'a écrite dans la maturité de son génie, en pleine possession de ses moyens, et de sa maîtrise. Et elle est l'œuvre lyrique capitale du XVIIe siècle, cette œuvre lyrique que nous cherchions en vain, vers le milieu du « Grand Siècle », lorsqu'on nous faisait étudier dans et d'après les manuels du XIXe siècle, l'histoire de la littérature française. » Ce très beau manuscrit de travail, abondamment corrigé, avec des paragraphes biffés ou déplacés, entrecoupé de citations notées en regard de la page est superbement représentatif de l'art critique de Valery Larbaud, où l'érudition vient nourrir la passion.
Estimation 8 000 - 10 000 €

Vendu 15 588 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 235

VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 p...

Vendu 15 588 € [$]

VALERY LARBAUD. MAURICE SCEVE (NOTES SUR « MICROCOSME »). RACAN. Manuscrit autographe corrigé, sans date [1927]. Maurice Scève : 5 pp. Racan : 30 pp. recto et 8 pp. avec annotations au verso. Tête-bêche : 3 pp. et 1 annotation au verso (citations de Racan). En tout : 47 pp. in-4 à l'encre noire et à l'encre bleue sur des feuillets de papier quadrillé. Un cahier avec titre autographe de Valery Larbaud et un double encadrement fait de carrés rouges et noirs alternés avec quelques poinçons dorés. Chemise demi-maroquin bleu. Etui. Précieux manuscrit réhabilitant deux œuvres poétiques injustement négligées. Les Notes sur Maurice Scève, dont on a ici la dernière partie ont servi d'introduction à l'édition qu'il donna du Microcosme chez Stols en 1928. Les Notes sur Racan ont également été publiées chez Stols en 1928, en accompagnement d'une édition des Poésies lyriques profanes d'Honorat de Bueil seigneur de Racan. A la fin du texte sur Maurice Scève contenu dans ce cahier, on lit : « Continué sur feuilles volantes, puis recopié à l'encre verte, sur un cahier en tout 55 pp., expédié à A. A. M. Stols le 13 sept. 1927 – Je reprends maintenant le Racan, note par note, refaisant tout. » Valery Larbaud a joué un rôle essentiel dans la redécouverte de poètes oubliés des XVIe, XVIIe et même XIXe siècles français, éditant leurs textes et donnant sur eux des études érudites et précises, mais sans sécheresse, destinées à l'honnête homme et non à l'universitaire. Ses textes sur Scève et Racan sont des modèles du genre. Au rebours de la tradition critique, Larbaud entreprend de mettre en lumière l'importance des Odes sacrées dans la poésie de Racan : « Il y a là une injustice à réparer et un service à rendre aux lettres françaises, car les Odes sacrées, il faut le dire, sont l'œuvre capitale de Racan. Non parce que cette œuvre est plus étendue que son œuvre profane, ni parce qu'il y a donné plus de temps et plus de soin, et encore moins parce qu'elle est d'inspiration religieuse (car la grande majorité des vers religieux écrits à toutes les époques est d'une qualité nettement inférieure à la production profane), mais parce qu'il l'a écrite dans la maturité de son génie, en pleine possession de ses moyens, et de sa maîtrise. Et elle est l'œuvre lyrique capitale du XVIIe siècle, cette œuvre lyrique que nous cherchions en vain, vers le milieu du « Grand Siècle », lorsqu'on nous faisait étudier dans et d'après les manuels du XIXe siècle, l'histoire de la littérature française. » Ce très beau manuscrit de travail, abondamment corrigé, avec des paragraphes biffés ou déplacés, entrecoupé de citations notées en regard de la page est superbement représentatif de l'art critique de Valery Larbaud, où l'érudition vient nourrir la passion.
Estimation 8 000 - 10 000 €

Vendu 15 588 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles