Vente Le Temps est Féminin - 21 janvier 2021 /Lot 604 TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK

  • TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK
  • TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK
  • TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK
TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK
Vers 1940

Montre bracelet de dame en or rose 18k (750) et rubis
Boîtier : curvex stylisé, surmonté d'une ligne de 6 rubis, couronne de remontoir au dos, fermeture à vis
Cadran : doré, index "carré" et "point"
Mouvement : mécanique
Bracelet : intégré et articulé en or, fermoir numéroté 692 et signé "Trabert & Hoeffer . Mauboussin"
Tour de poignet : approx. 145 mm
Dim. : 28 x 27 mm
Poid brut : 44,45 g.
Écrin d'une Élégante

A 18k yellow gold and rubies set manual winding lady's wristwatch, gold integrated bracelet, clasp numbered and signed "Trabert & Hoeffer . Mauboussin"
Property of a Lady

RAPPORT DE CONDITION :
A la rédaction du catalogue le mouvement fonctionne. Veuillez noter que la précision de chronométrie n'est pas garantie et Artcurial ne pourra être tenu pour responsable des éventuels coûts de réparation.

Bel état de conservation
Peu de signes d'usage
Quelques micro-griffures visibles au dos

CONDITION REPORT :
At the time of cataloguing the movement is ticking. Please note that the movement has not been checked for timekeeping accuracy and Artcurial will not be held responsible for any repairs should they be required.

Very limited signs of use
Light scuffs on the caseback

Le Chic à la française est en vogue dans l'Amérique des années 1920 et les grands joailliers de la place Vendôme fascinent les américaines.

Déjà bien implantée en Amérique du Sud, la maison Mauboussin, fondée en 1927 à Paris, s'exporte à Buenos Aires et au Brésil ou Georges Mauboussin s'est fait connaitre en participant à l'exposition de Rio de Janeiro en 1922 en tant que Président du Jury.

En 1924, la participation de Mauboussin à la " French Exhibition de New-York " est récompensée d'un grand prix, c'est la consécration !

La même année, une première boutique ouvre à New-York sur Park Avenue, puis rapidement une seconde succursale à Palm Beach en Floride. Début 1929, Mauboussin ouvre un deuxième magasin new-yorkais à l'intérieur d'un prestigieux hôtel particulier, mais le fameux jeudi noir du 24 octobre 1929 vient stopper cette succès story.

Georges Mauboussin, qui a importé d'importantes quantités de bijoux et pierres précieuses aux États-Unis, doit faire face à de grandes difficultés économiques. Les 2 magasins de New-York, ainsi que celui de Palm Beach, et Georges Mauboussin doit désormais résoudre deux problèmes majeurs : la vente de ses stocks et la survie de son nom outre-Atlantique.

En mars 1936, le New York Times annonce la "fusion" de Mauboussin avec le joaillier américain Trabert & Hoeffer Inc. De cette fusion naît une nouvelle société : Trabert & Hoeffer - Mauboussin (THM). .

Fondé en 1926 par le bijoutier Randolph J. Trabert et le joaillier William Howard Hoeffer s'associent pour vendre des bijoux et pierres précieuses. Leur réussite est immédiate, ils innovent avec une stratégie marketing qui leur permet d'attirer une clientèle prestigieuse : ils achètent des pièces historiques en Europe et des bijoux aux provenances royales qu'ils importent aux Etats-Unis.
Rapidement ils se forgent une prestigieuse réputation.

C'est au début des années 30, que Trabert & Hoeffert s'associent avec les studios de cinéma d'Hollywood et prêtent leurs créations, qui apparaissent ainsi à l'écran portées par les actrices les plus en vogue., Trabert & Hoeffer devient officielement le joaillier des stars : Ingrid Bergman. Paulette Godard ou encore Audrey Hepburn compteront parmis leurs meilleurs clients.
C'est dans le magasine Vogue, que Trabert & Hoeffer - Mauboussin annonce sa première campagne publicitaire à l'été 1936. Cette collaboration durera 17 ans, et permettra à Trabert & Hoeffer d'accéder à une notoriété aussi prestigieuse que celles des plus grands joailliers français, et à Mauboussin de maintenir la commercialisation de ses bijoux aux États-Unis.

"La maison Mauboussin conclut en 1936 le premier accord commercial avec Trabert and Hoeffer dont la réputation n'est plus à faire et qui possède de nombreuses succursales aux Etats-Unis (Palm Beach, Atlantic City, Los Angeles, Miami, Beverly Hills). On peut donc désormais y acheter des bijoux Mauboussin sans passer par Paris. On dit même qu'une ligne de téléphone directe a été installée entre l'appartement de certaines actrices et leur joaillier favori (Trabert and Hoeffer, Mauboussin) afin de mieux répondre à leurs désirs, parfois impérieux."
in "Mauboussin", Marguerite de Cerval, Édition du regard, Paris, 1992, p.121


Estimation 2 000 - 3 000 €

Lot 604

TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK

Estimation 2 000 - 3 000 € [$]

TRABERT & HOEFFER - MAUBOUSSIN, NEW-YORK
Vers 1940

Montre bracelet de dame en or rose 18k (750) et rubis
Boîtier : curvex stylisé, surmonté d'une ligne de 6 rubis, couronne de remontoir au dos, fermeture à vis
Cadran : doré, index "carré" et "point"
Mouvement : mécanique
Bracelet : intégré et articulé en or, fermoir numéroté 692 et signé "Trabert & Hoeffer . Mauboussin"
Tour de poignet : approx. 145 mm
Dim. : 28 x 27 mm
Poid brut : 44,45 g.
Écrin d'une Élégante

A 18k yellow gold and rubies set manual winding lady's wristwatch, gold integrated bracelet, clasp numbered and signed "Trabert & Hoeffer . Mauboussin"
Property of a Lady

RAPPORT DE CONDITION :
A la rédaction du catalogue le mouvement fonctionne. Veuillez noter que la précision de chronométrie n'est pas garantie et Artcurial ne pourra être tenu pour responsable des éventuels coûts de réparation.

Bel état de conservation
Peu de signes d'usage
Quelques micro-griffures visibles au dos

CONDITION REPORT :
At the time of cataloguing the movement is ticking. Please note that the movement has not been checked for timekeeping accuracy and Artcurial will not be held responsible for any repairs should they be required.

Very limited signs of use
Light scuffs on the caseback

Le Chic à la française est en vogue dans l'Amérique des années 1920 et les grands joailliers de la place Vendôme fascinent les américaines.

Déjà bien implantée en Amérique du Sud, la maison Mauboussin, fondée en 1927 à Paris, s'exporte à Buenos Aires et au Brésil ou Georges Mauboussin s'est fait connaitre en participant à l'exposition de Rio de Janeiro en 1922 en tant que Président du Jury.

En 1924, la participation de Mauboussin à la " French Exhibition de New-York " est récompensée d'un grand prix, c'est la consécration !

La même année, une première boutique ouvre à New-York sur Park Avenue, puis rapidement une seconde succursale à Palm Beach en Floride. Début 1929, Mauboussin ouvre un deuxième magasin new-yorkais à l'intérieur d'un prestigieux hôtel particulier, mais le fameux jeudi noir du 24 octobre 1929 vient stopper cette succès story.

Georges Mauboussin, qui a importé d'importantes quantités de bijoux et pierres précieuses aux États-Unis, doit faire face à de grandes difficultés économiques. Les 2 magasins de New-York, ainsi que celui de Palm Beach, et Georges Mauboussin doit désormais résoudre deux problèmes majeurs : la vente de ses stocks et la survie de son nom outre-Atlantique.

En mars 1936, le New York Times annonce la "fusion" de Mauboussin avec le joaillier américain Trabert & Hoeffer Inc. De cette fusion naît une nouvelle société : Trabert & Hoeffer - Mauboussin (THM). .

Fondé en 1926 par le bijoutier Randolph J. Trabert et le joaillier William Howard Hoeffer s'associent pour vendre des bijoux et pierres précieuses. Leur réussite est immédiate, ils innovent avec une stratégie marketing qui leur permet d'attirer une clientèle prestigieuse : ils achètent des pièces historiques en Europe et des bijoux aux provenances royales qu'ils importent aux Etats-Unis.
Rapidement ils se forgent une prestigieuse réputation.

C'est au début des années 30, que Trabert & Hoeffert s'associent avec les studios de cinéma d'Hollywood et prêtent leurs créations, qui apparaissent ainsi à l'écran portées par les actrices les plus en vogue., Trabert & Hoeffer devient officielement le joaillier des stars : Ingrid Bergman. Paulette Godard ou encore Audrey Hepburn compteront parmis leurs meilleurs clients.
C'est dans le magasine Vogue, que Trabert & Hoeffer - Mauboussin annonce sa première campagne publicitaire à l'été 1936. Cette collaboration durera 17 ans, et permettra à Trabert & Hoeffer d'accéder à une notoriété aussi prestigieuse que celles des plus grands joailliers français, et à Mauboussin de maintenir la commercialisation de ses bijoux aux États-Unis.

"La maison Mauboussin conclut en 1936 le premier accord commercial avec Trabert and Hoeffer dont la réputation n'est plus à faire et qui possède de nombreuses succursales aux Etats-Unis (Palm Beach, Atlantic City, Los Angeles, Miami, Beverly Hills). On peut donc désormais y acheter des bijoux Mauboussin sans passer par Paris. On dit même qu'une ligne de téléphone directe a été installée entre l'appartement de certaines actrices et leur joaillier favori (Trabert and Hoeffer, Mauboussin) afin de mieux répondre à leurs désirs, parfois impérieux."
in "Mauboussin", Marguerite de Cerval, Édition du regard, Paris, 1992, p.121


Estimation 2 000 - 3 000 €

Détails de la vente

Vente : M1078
Lieu : Hôtel Hermitage, Monte-Carlo
Date : 21 janv. 2021 14:00

Contact

Justine Lamarre
Tél. +33 1 42 99 20 39
jlamarre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le Temps est Féminin