Vente Archéologie & Arts d’Orient - 15 mai 2019 /Lot 293 TIRAZ ABBASSIDE, PROBABLEMENT CALIFE AL-MUQTADIR, DÉBUT DU 10e SIÈCLE

  • ¤ TIRAZ ABBASSIDE, PROBABLEMENT CALIFE AL-MUQTADIR, DÉBUT DU 10e SIÈCLE
¤ TIRAZ ABBASSIDE, PROBABLEMENT CALIFE AL-MUQTADIR, DÉBUT DU 10e SIÈCLE
Toile de lin brodée de deux lignes d'inscriptions coufiques bleu foncé, l'une en petits caractères.
Dim.: 20,7 x 14 cm

Provenance :
Ancienne collection Carl Leonhard Burckhardt (1902 - 1965), Alexandrie
Collections Bouvier

An Abbasid linen tiraz made presumably for Caliph Al-Muqtadir, early 10th century

Le tiraz, dont le nom vient du mot persan signifiant broderie, désigne les bandes décoratives, tissées, brodées ou peintes, qui ornaient les turbans et robes d'honneur depuis l'époque omeyyade, particulièrement sous les califes abbassides et fatimides d'Orient et d'Égypte jusqu'à l'époque mamelouke.
Ces textiles prestigieux, confectionnés dans les ateliers royaux qui en avaient le monopole, étaient soit portés par les souverains ou offerts en cadeau à des hôtes de marque ou à des proches qui avaient les faveurs de la cour pour les récompenser de leurs services. La plupart portent des inscriptions en caractères coufiques ou, à partir du 11e siècle, en graphie cursive naskhi, mentionnant pour certains le nom du calife.

The tiraz, who originates from the Persian word meaning embroidery, means the decorative woven, embroidered or painted strips which decorate the turbans and robes of honour of the Umayyad period, mainly during the Abbasid and Fatimid Caliphates of the East and Egypt up to the Mamlunk period.
These prestigious textiles, sown in the royal workshops which held the monopoly, were either worn by the sovereigns, offered as gifts to important guests or as a reward to those in favour at the court in order to thank them for their services. Most of them carry inscriptions in Kuffic characters or, starting in the 11th century, in Nashki cursive script, in some cases mentioning the name of the Caliph.


Commentaire : Lot en importation temporaire

L'acquéreur devra acquitter des frais d'importation, soit 5,5% en sus du prix d'adjudication sauf s'il réexporte immédiatement le lot hors de l'Union Européenne.

Lot in temporary importation

In addition to the commissions and taxes, an additional import fees of 5,5% of the hammer price will be charged. The import fees can be retroceded to the purchaser on presentation of written proof of exportation outside European Union.
Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 6 504 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 293

TIRAZ ABBASSIDE, PROBABLEMENT CALIFE AL-MUQTADIR, DÉBUT DU 10e SIÈCLE

Vendu 6 504 € [$]

¤ Importation temporaire

¤ TIRAZ ABBASSIDE, PROBABLEMENT CALIFE AL-MUQTADIR, DÉBUT DU 10e SIÈCLE
Toile de lin brodée de deux lignes d'inscriptions coufiques bleu foncé, l'une en petits caractères.
Dim.: 20,7 x 14 cm

Provenance :
Ancienne collection Carl Leonhard Burckhardt (1902 - 1965), Alexandrie
Collections Bouvier

An Abbasid linen tiraz made presumably for Caliph Al-Muqtadir, early 10th century

Le tiraz, dont le nom vient du mot persan signifiant broderie, désigne les bandes décoratives, tissées, brodées ou peintes, qui ornaient les turbans et robes d'honneur depuis l'époque omeyyade, particulièrement sous les califes abbassides et fatimides d'Orient et d'Égypte jusqu'à l'époque mamelouke.
Ces textiles prestigieux, confectionnés dans les ateliers royaux qui en avaient le monopole, étaient soit portés par les souverains ou offerts en cadeau à des hôtes de marque ou à des proches qui avaient les faveurs de la cour pour les récompenser de leurs services. La plupart portent des inscriptions en caractères coufiques ou, à partir du 11e siècle, en graphie cursive naskhi, mentionnant pour certains le nom du calife.

The tiraz, who originates from the Persian word meaning embroidery, means the decorative woven, embroidered or painted strips which decorate the turbans and robes of honour of the Umayyad period, mainly during the Abbasid and Fatimid Caliphates of the East and Egypt up to the Mamlunk period.
These prestigious textiles, sown in the royal workshops which held the monopoly, were either worn by the sovereigns, offered as gifts to important guests or as a reward to those in favour at the court in order to thank them for their services. Most of them carry inscriptions in Kuffic characters or, starting in the 11th century, in Nashki cursive script, in some cases mentioning the name of the Caliph.


Commentaire : Lot en importation temporaire

L'acquéreur devra acquitter des frais d'importation, soit 5,5% en sus du prix d'adjudication sauf s'il réexporte immédiatement le lot hors de l'Union Européenne.

Lot in temporary importation

In addition to the commissions and taxes, an additional import fees of 5,5% of the hammer price will be charged. The import fees can be retroceded to the purchaser on presentation of written proof of exportation outside European Union.
Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 6 504 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3916
Date : 15 mai 2019 14:30
Commissaire-priseur : François Tajan

Contact

Lamia Içame
Tél. +33 1 42 99 20 75
licame@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Archéologie et Arts d'Orient