Vente Le regard de Pierre Hebey - 23 février 2016 /Lot 437 Théodore Rivière Toulouse, 1857 - Paris, 1912 Salammbô chez Mathô, Je t'aime ! Je t'aime

  • Théodore Rivière Toulouse, 1857 - Paris, 1912 Salammbô chez Mathô, Je t'aime ! Je t'aime Bronze à patine dorée et argentée, ivoire
Théodore Rivière Toulouse, 1857 - Paris, 1912
Salammbô chez Mathô, Je t'aime ! Je t'aime
Bronze à patine dorée et argentée, ivoire
Signé 'THEODORE-RIVIERE' et titré 'CARTHAGE', marque du fondeur 'Susse Fes Edts. Paris', cachet rond Susse Frères, cachet du Syndicat des fabricants de bronze
Hauteur : 33 cm (13 in.)
Repose sur un socle en granit brun gris
Hauteur totale : 36 cm (14,17 in.)

'SALAMMBO AND MATHO', BRONZE, GILT AND SILVERED PATINA, IVORY, SIGNED, BY T. RIVIERE


Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Commentaire : Spécimen réalisé dans de l'ivoire d'Eléphant spp (Elephantidae spp) (I/A) pré-convention, spécimen conforme au Regle CE 338/97 du 09/12/1996 art.2-W mc, spécimen antérieur au 01/06/1947. Pour une sortie de l'UE, un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.


Bien qu'intitulée " CARTHAGE " sur la terrasse, cette statue en bronze et ivoire de Théodore Rivière fut présentée au Salon de 1895 sous le titre " Salammbô chez Matho ; Je t'aime ! Je t'aime ! ". L'œuvre est achetée par l'Etat et se trouve aujourd'hui au musée d'Orsay. Le sujet est tiré du roman de Gustave Flaubert édité en 1862. Matho chef des mercenaires rebelles tombe éperdument amoureux de la fille du principal suffète de Carthage. Rivière qui a réalisé plusieurs groupes d'après le récit de Flaubert (voir lot 440) illustre ici le moment où Matho, massacré par le peuple de Carthage, expire aux pieds de Salammbô. Allégorie du sacrilège, du luxe, de la beauté fatale, Salammbô devient avec Salomé la figure de prédilection et l'égérie des artistes symbolistes à la fin du XIXe siècle.
Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 14 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 437

Théodore Rivière Toulouse, 1857 - Paris, 1912
Salammbô chez Mathô, Je t'aime ! Je t'aime

Vendu 14 300 € [$]

Théodore Rivière Toulouse, 1857 - Paris, 1912
Salammbô chez Mathô, Je t'aime ! Je t'aime
Bronze à patine dorée et argentée, ivoire
Signé 'THEODORE-RIVIERE' et titré 'CARTHAGE', marque du fondeur 'Susse Fes Edts. Paris', cachet rond Susse Frères, cachet du Syndicat des fabricants de bronze
Hauteur : 33 cm (13 in.)
Repose sur un socle en granit brun gris
Hauteur totale : 36 cm (14,17 in.)

'SALAMMBO AND MATHO', BRONZE, GILT AND SILVERED PATINA, IVORY, SIGNED, BY T. RIVIERE


Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Commentaire : Spécimen réalisé dans de l'ivoire d'Eléphant spp (Elephantidae spp) (I/A) pré-convention, spécimen conforme au Regle CE 338/97 du 09/12/1996 art.2-W mc, spécimen antérieur au 01/06/1947. Pour une sortie de l'UE, un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.


Bien qu'intitulée " CARTHAGE " sur la terrasse, cette statue en bronze et ivoire de Théodore Rivière fut présentée au Salon de 1895 sous le titre " Salammbô chez Matho ; Je t'aime ! Je t'aime ! ". L'œuvre est achetée par l'Etat et se trouve aujourd'hui au musée d'Orsay. Le sujet est tiré du roman de Gustave Flaubert édité en 1862. Matho chef des mercenaires rebelles tombe éperdument amoureux de la fille du principal suffète de Carthage. Rivière qui a réalisé plusieurs groupes d'après le récit de Flaubert (voir lot 440) illustre ici le moment où Matho, massacré par le peuple de Carthage, expire aux pieds de Salammbô. Allégorie du sacrilège, du luxe, de la beauté fatale, Salammbô devient avec Salomé la figure de prédilection et l'égérie des artistes symbolistes à la fin du XIXe siècle.
Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 14 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2994
Date : 23 févr. 2016 14:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le regard de Pierre Hebey Les passions modérées Sculptures françaises du 19e siècle