Vente Art d'Asie - 15 décembre 2015 /Lot 93 Stupa, Chine, dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795) - Jiaqing (1796-1820) En porcelaine famille rose

  • STUPA EN PORCELAINE FAMILLE ROSE, CHINE, DYNASTIE QING, ÉPOQUE QIANLONG (1736 - 1795) - JIAQING (1796 - 1820)
  • STUPA EN PORCELAINE FAMILLE ROSE, CHINE, DYNASTIE QING, ÉPOQUE QIANLONG (1736 - 1795) - JIAQING (1796 - 1820)

STUPA EN PORCELAINE FAMILLE ROSE, CHINE, DYNASTIE QING, ÉPOQUE QIANLONG (1736 - 1795) - JIAQING (1796 - 1820)
La base carrée étagée ornée de frises de pétales de lotus, frises de rinceaux et fleurs sur fond rubis, supportant le reliquaire de forme arrondie, une ouverture lobée sur le devant, finement émaillé de fleurs de lotus et rinceaux feuillagés sur fond blanc, au-dessous d'une frise de masques de lions et de chaînettes de perles, surmonté de pétales multicolores et d'une flèche conique composée de treize anneaux (harmika) décorés de fleurs et rinceaux pour les douze niveaux supérieurs et de ruyi pour le premier ; fêle et col réduit, égrenure restaurée à la base du reliquaire et éclat à la base
H. : 38 cm (15 in.)

Provenance :
Collection particulière privée Belge

AN ENAMELLED FAMILLE ROSE WHITEGROUND STUPA, CHINA, QING DYNASTY, QIANLONG PERIOD (1736 - 1795) - JIAQING PERIOD (1796 - 1820)

Les stupas étaient à l'origine des monuments commémoratifs construits sur les reliques terrestres de Sakyamuni, ou d'autres personnalités bouddhiques importantes ; ils représentent le passé et le présent, et sont un symbole du Nirvana.

La forme architecturale du présent exemple est fortement influencée par les caractéristiques tibétaines. La base carrée symbolisant le Mont Sumeru est typiquement tibétaine, tandis que le dôme arrondi est d'origine indienne ; l'harmika, constitué d'une flèche conique de treize niveaux, symbolise les treize étapes de l'illumination.

Un stupa similaire en forme, à fond rubis et blanc, mais plus petit, daté Qianlong, a été vendu à Christie's Londres, le 11 mai 2011, lot 295 ; un autre, de même taille et fond turquoise a été vendu à Christie's Londres, le 9 novembre 2010, lot 330 ; voir aussi les stupa publiés dans Studies of the Collections of the National Museum of China, pl. 96 et celui de Treasures in the Royalty, the Official Kiln Porcelain of the Chinese Qing Dynasty, page 241.

Stupas were originally memorial monuments built over the mortal remains of Sakyamuni, and other important Buddhist figures. They represent the past and the present, and a symbol of Nirvana.

The architectural form of the present example is strongly influenced by Tibetan characteristics. The square Mt. Sumeru base is Tibetan in style, while the rounded dome is Indian in origin. Above is the harmika, consisting of a conical spire of thirteen layers, symbolic of the thirteen stages of enlightenment.

A similar white and ruby ground stupa, but much smaller, dated Qianlong, was sold at Christie's London, 11 May 2011, lot 295 ; another one of same size and turquoise ground was sold at Christie's London, 9 November 2010, lot 330 ; see also the stupa illustrated in Studies of the Collections of the National Museum of China, pl. 96 and another one in Treasures in the Royalty, the Official Kiln Porcelain of the Chinese Qing
Dynasty, page 241.

Estimation 30 000 - 40 000 €



Vendu 163 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 93

Stupa, Chine, dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795) - Jiaqing (1796-1820)
En porcelaine famille rose

Vendu 163 000 € [$]

STUPA EN PORCELAINE FAMILLE ROSE, CHINE, DYNASTIE QING, ÉPOQUE QIANLONG (1736 - 1795) - JIAQING (1796 - 1820)
La base carrée étagée ornée de frises de pétales de lotus, frises de rinceaux et fleurs sur fond rubis, supportant le reliquaire de forme arrondie, une ouverture lobée sur le devant, finement émaillé de fleurs de lotus et rinceaux feuillagés sur fond blanc, au-dessous d'une frise de masques de lions et de chaînettes de perles, surmonté de pétales multicolores et d'une flèche conique composée de treize anneaux (harmika) décorés de fleurs et rinceaux pour les douze niveaux supérieurs et de ruyi pour le premier ; fêle et col réduit, égrenure restaurée à la base du reliquaire et éclat à la base
H. : 38 cm (15 in.)

Provenance :
Collection particulière privée Belge

AN ENAMELLED FAMILLE ROSE WHITEGROUND STUPA, CHINA, QING DYNASTY, QIANLONG PERIOD (1736 - 1795) - JIAQING PERIOD (1796 - 1820)

Les stupas étaient à l'origine des monuments commémoratifs construits sur les reliques terrestres de Sakyamuni, ou d'autres personnalités bouddhiques importantes ; ils représentent le passé et le présent, et sont un symbole du Nirvana.

La forme architecturale du présent exemple est fortement influencée par les caractéristiques tibétaines. La base carrée symbolisant le Mont Sumeru est typiquement tibétaine, tandis que le dôme arrondi est d'origine indienne ; l'harmika, constitué d'une flèche conique de treize niveaux, symbolise les treize étapes de l'illumination.

Un stupa similaire en forme, à fond rubis et blanc, mais plus petit, daté Qianlong, a été vendu à Christie's Londres, le 11 mai 2011, lot 295 ; un autre, de même taille et fond turquoise a été vendu à Christie's Londres, le 9 novembre 2010, lot 330 ; voir aussi les stupa publiés dans Studies of the Collections of the National Museum of China, pl. 96 et celui de Treasures in the Royalty, the Official Kiln Porcelain of the Chinese Qing Dynasty, page 241.

Stupas were originally memorial monuments built over the mortal remains of Sakyamuni, and other important Buddhist figures. They represent the past and the present, and a symbol of Nirvana.

The architectural form of the present example is strongly influenced by Tibetan characteristics. The square Mt. Sumeru base is Tibetan in style, while the rounded dome is Indian in origin. Above is the harmika, consisting of a conical spire of thirteen layers, symbolic of the thirteen stages of enlightenment.

A similar white and ruby ground stupa, but much smaller, dated Qianlong, was sold at Christie's London, 11 May 2011, lot 295 ; another one of same size and turquoise ground was sold at Christie's London, 9 November 2010, lot 330 ; see also the stupa illustrated in Studies of the Collections of the National Museum of China, pl. 96 and another one in Treasures in the Royalty, the Official Kiln Porcelain of the Chinese Qing
Dynasty, page 241.

Estimation 30 000 - 40 000 €



Vendu 163 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2793
Date : 15 déc. 2015 14:00

Contact

Qinghua Yin
Tél. +33 1 42 99 20 32
qyin@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Art d'Asie