Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 555 STENDHAL (Henri Beyle dit) Lettre autographe signée.

  • STENDHAL (Henri Beyle dit)  Lettre autographe signée.
  • STENDHAL (Henri Beyle dit)  Lettre autographe signée.
  • STENDHAL (Henri Beyle dit)  Lettre autographe signée.
STENDHAL (Henri Beyle dit)
Lettre autographe signée.
Paris, 18 décembre (1810).

4 p. in-4 à l'encre brune, adresse de sa soeur Pauline et cachet postal.
Belle lettre autographe à sa soeur Pauline qui nous montre Stendhal amoureux. La
lettre est en partie écrite dans un mélange de français et d'anglais et signée du pseudonyme D'Alrymple, un de ses nombreux noms de papier. La lettre contient des allusions cryptées à Victorine Mounier (1783-1822), une de ses amoureuses platoniques dont il apprendra avec dépit le mariage en 1811.
Stendhal mentionne qu'il se rend dans l'espoir de l'apercevoir au théâtre des Variétés où l'on donne La Chatte merveilleuse : « Je ne pus jamais l'apercevoir distinctement. Tantôt, à un geste aimable, je croyais que c'était une femme en spencer noir ; un instant après, un chapeau bleu me semblait être elle. Je m'éborgne complètement ». Cette lettre mentionne aussi son nouveau statut social,
depuis qu'il a été nommé successivement auditeur au Conseil d'État puis inspecteur de la comptabilité des bâtiments et du Mobilier de la Couronne en août 1810. Il peut espérer la baronnie.

Bibliographie :
Stendhal, Correspondance, t. I, 1800-1821, n° 418. Royer, Lettres à Pauline, 1921, p. 104-107.

Papier légèrement froissé, traces de pliure, petit trou de papier provoqué par le décachetage (fragment conservé), quelques rousseurs.

Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 555

STENDHAL (Henri Beyle dit)
Lettre autographe signée.

Vendu 2 600 € [$]

STENDHAL (Henri Beyle dit)
Lettre autographe signée.
Paris, 18 décembre (1810).

4 p. in-4 à l'encre brune, adresse de sa soeur Pauline et cachet postal.
Belle lettre autographe à sa soeur Pauline qui nous montre Stendhal amoureux. La
lettre est en partie écrite dans un mélange de français et d'anglais et signée du pseudonyme D'Alrymple, un de ses nombreux noms de papier. La lettre contient des allusions cryptées à Victorine Mounier (1783-1822), une de ses amoureuses platoniques dont il apprendra avec dépit le mariage en 1811.
Stendhal mentionne qu'il se rend dans l'espoir de l'apercevoir au théâtre des Variétés où l'on donne La Chatte merveilleuse : « Je ne pus jamais l'apercevoir distinctement. Tantôt, à un geste aimable, je croyais que c'était une femme en spencer noir ; un instant après, un chapeau bleu me semblait être elle. Je m'éborgne complètement ». Cette lettre mentionne aussi son nouveau statut social,
depuis qu'il a été nommé successivement auditeur au Conseil d'État puis inspecteur de la comptabilité des bâtiments et du Mobilier de la Couronne en août 1810. Il peut espérer la baronnie.

Bibliographie :
Stendhal, Correspondance, t. I, 1800-1821, n° 418. Royer, Lettres à Pauline, 1921, p. 104-107.

Papier légèrement froissé, traces de pliure, petit trou de papier provoqué par le décachetage (fragment conservé), quelques rousseurs.

Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle