Vente Livres et Manuscrits - 15 décembre 2010 /Lot 30 Sébastien Roch Nicolas CHAMFORT L.A.S. [à Adrien de LEZAY-MARNESIA]

  • Sébastien Roch Nicolas CHAMFORT L.A.S. [à Adrien de LEZAY-MARNESIA] Paris 16 septembre ; 3 pages e...
Sébastien Roch Nicolas CHAMFORTL.A.S. [à Adrien de LEZAY-MARNESIA]
Paris 16 septembre ; 3 pages et demie in 4.
Il se dit inconsolable de n'avoir pu lui répondre plus tôt, mais une fièvre l'a forcé à prolonger son séjour à la campagne... Son ami connaissait les raisons qui l'ont " privé du plaisir de passer quelque tems auprès de vous et de Me de MARNESIA ", mais le silence lui faisait craindre d'avoir perdu sa si précieuse amitié ; " Je suis charmé […] d'être rassuré par vous même et j'attribue tout à cette mauvaise goute dont vous parlez ". Il serait ravi " si je pouvois me dedomager cet hyver du tems perdu ", mais il est retenu à Paris par sa santé et toutes sortes d'engagements, dont " Le Md [Marchand] de Smyrne qui sera peut-être joué cet hyver, une autre bagatelle qui le sera à la cour au commencement de novembre, une tragédie qui doit être prête au printems prochain, voila plus de besogne qu'il n'en faut à une tête et à une santé comme la mienne. Ainsi Monsieur je suis obligé de remettre à un autre tems le projet d'aller partager votre solitude "… Il est enchanté de le voir songer à un Éloge de Fénelon : " Ce sujet vous convient de toutes les manières et son âme est digne d'être louée par la votre. Des occupations d'un autre genre m'empêcheront d'être votre concurrent et mes vœux sont sans réserve pour l'amitié "… RARE.

Estimation 1 200 - 1 500 €

Vendu 3 060 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 30

Sébastien Roch Nicolas CHAMFORT
L.A.S. [à Adrien de LEZAY-MARNESIA]

Vendu 3 060 € [$]

Sébastien Roch Nicolas CHAMFORTL.A.S. [à Adrien de LEZAY-MARNESIA]
Paris 16 septembre ; 3 pages et demie in 4.
Il se dit inconsolable de n'avoir pu lui répondre plus tôt, mais une fièvre l'a forcé à prolonger son séjour à la campagne... Son ami connaissait les raisons qui l'ont " privé du plaisir de passer quelque tems auprès de vous et de Me de MARNESIA ", mais le silence lui faisait craindre d'avoir perdu sa si précieuse amitié ; " Je suis charmé […] d'être rassuré par vous même et j'attribue tout à cette mauvaise goute dont vous parlez ". Il serait ravi " si je pouvois me dedomager cet hyver du tems perdu ", mais il est retenu à Paris par sa santé et toutes sortes d'engagements, dont " Le Md [Marchand] de Smyrne qui sera peut-être joué cet hyver, une autre bagatelle qui le sera à la cour au commencement de novembre, une tragédie qui doit être prête au printems prochain, voila plus de besogne qu'il n'en faut à une tête et à une santé comme la mienne. Ainsi Monsieur je suis obligé de remettre à un autre tems le projet d'aller partager votre solitude "… Il est enchanté de le voir songer à un Éloge de Fénelon : " Ce sujet vous convient de toutes les manières et son âme est digne d'être louée par la votre. Des occupations d'un autre genre m'empêcheront d'être votre concurrent et mes vœux sont sans réserve pour l'amitié "… RARE.

Estimation 1 200 - 1 500 €

Vendu 3 060 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1886
Date : 14 déc. 2010 14:30

Contact

Benoît Puttemans
Tél.
bputtemans@artcurial.com

Livres et Manuscrits