Vente Les Collections Aristophil - 19 novembre 2018 /Lot 730 SAMUEL F. B. MORSE (1791-1872) Lettre autographe signée, en anglais, à John Torrey

  • SAMUEL F. B. MORSE (1791-1872) Lettre autographe signée, en anglais, à John Torrey
SAMUEL F. B. MORSE (1791-1872)
Lettre autographe signée, en anglais, à John Torrey
Poughkeepsie (New-York), 30 décembre 1850

1 p. sur 1 f. in-4 (26,4 x 20,3 cm)

Lettre autographe signée à John Torrey, alors professeur de sciences à l'université de Princeton, à propos de la bataille légale pour le brevet du télégraphe.

Morse lui demande de contacter son avocat afin de témoigner dans le cas O'Reilly contre Morse, qui sera présenté devant la Cour suprême des États-Unis.

Torrey était présent lors d'un essai du télégraphe par Morse, le 2 septembre 1837 à l'Université de New York. Certes, la machine était encore au stade embryonnaire mais la démonstration lui avait permis de trouver des associés pour son développement.

Ces associés se révèleront être à l'origine de nombreuses complications légales pour Morse qui culmineront lors de son passage devant la Cour suprême en janvier 1854. La sentence du juge en chef Roger B. Taney ne lui sera pas profitable puisqu'elle stipule qu'une « idée abstraite, en dehors de sa mise en oeuvre, ne peut être brevetée ». Une décision qui aura des répercussions importantes à la fin du XXe siècle dans les jugements concernant le brevet des logiciels informatiques.

Deux petits manques aux coins inférieurs, l'un affectant la signature



Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 4 160 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 730

SAMUEL F. B. MORSE (1791-1872)
Lettre autographe signée, en anglais, à John Torrey

Vendu 4 160 € [$]

SAMUEL F. B. MORSE (1791-1872)
Lettre autographe signée, en anglais, à John Torrey
Poughkeepsie (New-York), 30 décembre 1850

1 p. sur 1 f. in-4 (26,4 x 20,3 cm)

Lettre autographe signée à John Torrey, alors professeur de sciences à l'université de Princeton, à propos de la bataille légale pour le brevet du télégraphe.

Morse lui demande de contacter son avocat afin de témoigner dans le cas O'Reilly contre Morse, qui sera présenté devant la Cour suprême des États-Unis.

Torrey était présent lors d'un essai du télégraphe par Morse, le 2 septembre 1837 à l'Université de New York. Certes, la machine était encore au stade embryonnaire mais la démonstration lui avait permis de trouver des associés pour son développement.

Ces associés se révèleront être à l'origine de nombreuses complications légales pour Morse qui culmineront lors de son passage devant la Cour suprême en janvier 1854. La sentence du juge en chef Roger B. Taney ne lui sera pas profitable puisqu'elle stipule qu'une « idée abstraite, en dehors de sa mise en oeuvre, ne peut être brevetée ». Une décision qui aura des répercussions importantes à la fin du XXe siècle dans les jugements concernant le brevet des logiciels informatiques.

Deux petits manques aux coins inférieurs, l'un affectant la signature



Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 4 160 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3899
Date : 19 nov. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil de Galilée à Marie Curie