Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 544 SAINT-EXUPÉRY (Antoine de) Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".

  • SAINT-EXUPÉRY (Antoine de)  Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".
  • SAINT-EXUPÉRY (Antoine de)  Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".
SAINT-EXUPÉRY (Antoine de)
Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".
[c. 1942].

2 p. sur 2 ff. in-4 (28 x 21,6 cm) de papier pelure américain « Esleeck Fidelity Onion Skin », encre bistre, foliotation postérieure au crayon violet (0439-0440).

Remarquable brouillon autographe du Petit Prince.

Notre manuscrit présente des variantes pour les chapitres XVII et XIX et un passage inédit. Ce brouillon se signale par d'importantes corrections, des notes
marginales et renvois. Notre brouillon, bien que fragmentaire, constitue un témoignage important de la genèse de ce célèbre ouvrage. Le manuscrit original du Petit Prince fut offert par Saint Exupéry à son amie Silvia Hamilton au moment de son départ pour l'Afrique du Nord, à la fin d'avril 1943. Il est aujourd'hui conservé à la Morgan Library, à New York. La BnF possède quant à elle une dactylographie complète, mais avec peu de corrections manuscrites. Les éditeurs des Oeuvres complètes ne citent aucun autre manuscrit de ce texte. La première page comprend des variantes du texte retenu dans la version définitive, mais dans un ordre inversé, pour les chapitre XIX (le début de notre manuscrit « Il était parti […] terre jaune ») et XVII (« Alors il s'était mis en route […] combien la terre est vide »). Ils se situent au moment où, après avoir parcouru six planètes, le héros
arrive sur Terre, la septième planète qu'il visite. Des variantes importantes sont à
signaler. Là où le texte publié se lit « Si les deux milliards d'habitants qui peuplent la
Terre se tenaient debout et un peu serrés, comme pour un meeting, ils logeraient
aisément sur une plage publique de vingt milles de long sur vingt milles de large »,
notre brouillon propose : « Si l'on réunissait tous les habitants de cette planète les uns à côté des autres serrés comme pour un meeting, les blancs, les jaunes, les noirs, les enfants, les vieillards, les femmes et les hommes sans en oublier un seul,
l'humanité tiendrait tout entière dans l'île de Long Island. » Le texte que renferme la
seconde page est quant à lui entièrement inédit. Le petit personnage vient d'arriver
sur la Terre et rencontre le premier habitant de la planète, « peut-être un ambassadeur de l'esprit humain ». L'homme est très occupé, il cherche un mot en six lettres signifiant « gargarisme ». Ce cruciverbiste fait penser au businessman que rencontre le Petit Prince dans la version publiée : tous deux sont absorbés par des réflexions abstraites, lettres ou chiffres, et tous deux sont dérangés par ce petit personnage curieux posant sans cesse des questions. Tout comme le businessman est trop occupé par la comptabilité des étoiles, le cruciverbiste a peu de temps à consacrer à son visiteur : « J'avais réfléchi là-dessus sans grande attention. Mais c'est au petit prince que je dois d'avoir mieux réfléchi à ça. - Où sont les hommes, se disait donc le petit prince tandis qu'il voyageait. Il rencontra le premier d'entre eux sur une route. 'Ah ! se dit-il, je vais savoir ce que l'on pense sur la vie dans cette planète-ci, se dit-il. Voilà peut-être un ambassadeur du genre humain… - Bonjour, lui dit-il avec gaîté. - Bonjour, dit l'homme. - Que fais-tu, dit le petit prince. - Je suis très occupé, dit l'homme. Bien sûr qu'il est très occupé, se dit le petit prince, il tient une si grande planète. Il y a tant à faire. Et il n'osait presque pas le déranger. - Peut-être puis-je t'aider, lui dit-il cependant : le petit prince eût aimé être utile. - Peut-être, lui dit l'homme. Voilà trois jours que je travaille sans réussir. Je cherche un mot de six lettres qui commence par un G et qui signifie 'gargarisme'. - Gargarisme, dit le petit prince. - Gargarisme, dit l'homme.' »

Provenance :
Vente à Paris, 16 mai 2012, n° 384.

Papier légèrement froissé ; quelques pliures et petites déchirures marginales ; petites traces de rouille ; quelques mouillures angulaires.

Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 62 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 544

SAINT-EXUPÉRY (Antoine de)
Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".

Vendu 62 400 € [$]

SAINT-EXUPÉRY (Antoine de)
Brouillon autographe pour "Le Petit Prince".
[c. 1942].

2 p. sur 2 ff. in-4 (28 x 21,6 cm) de papier pelure américain « Esleeck Fidelity Onion Skin », encre bistre, foliotation postérieure au crayon violet (0439-0440).

Remarquable brouillon autographe du Petit Prince.

Notre manuscrit présente des variantes pour les chapitres XVII et XIX et un passage inédit. Ce brouillon se signale par d'importantes corrections, des notes
marginales et renvois. Notre brouillon, bien que fragmentaire, constitue un témoignage important de la genèse de ce célèbre ouvrage. Le manuscrit original du Petit Prince fut offert par Saint Exupéry à son amie Silvia Hamilton au moment de son départ pour l'Afrique du Nord, à la fin d'avril 1943. Il est aujourd'hui conservé à la Morgan Library, à New York. La BnF possède quant à elle une dactylographie complète, mais avec peu de corrections manuscrites. Les éditeurs des Oeuvres complètes ne citent aucun autre manuscrit de ce texte. La première page comprend des variantes du texte retenu dans la version définitive, mais dans un ordre inversé, pour les chapitre XIX (le début de notre manuscrit « Il était parti […] terre jaune ») et XVII (« Alors il s'était mis en route […] combien la terre est vide »). Ils se situent au moment où, après avoir parcouru six planètes, le héros
arrive sur Terre, la septième planète qu'il visite. Des variantes importantes sont à
signaler. Là où le texte publié se lit « Si les deux milliards d'habitants qui peuplent la
Terre se tenaient debout et un peu serrés, comme pour un meeting, ils logeraient
aisément sur une plage publique de vingt milles de long sur vingt milles de large »,
notre brouillon propose : « Si l'on réunissait tous les habitants de cette planète les uns à côté des autres serrés comme pour un meeting, les blancs, les jaunes, les noirs, les enfants, les vieillards, les femmes et les hommes sans en oublier un seul,
l'humanité tiendrait tout entière dans l'île de Long Island. » Le texte que renferme la
seconde page est quant à lui entièrement inédit. Le petit personnage vient d'arriver
sur la Terre et rencontre le premier habitant de la planète, « peut-être un ambassadeur de l'esprit humain ». L'homme est très occupé, il cherche un mot en six lettres signifiant « gargarisme ». Ce cruciverbiste fait penser au businessman que rencontre le Petit Prince dans la version publiée : tous deux sont absorbés par des réflexions abstraites, lettres ou chiffres, et tous deux sont dérangés par ce petit personnage curieux posant sans cesse des questions. Tout comme le businessman est trop occupé par la comptabilité des étoiles, le cruciverbiste a peu de temps à consacrer à son visiteur : « J'avais réfléchi là-dessus sans grande attention. Mais c'est au petit prince que je dois d'avoir mieux réfléchi à ça. - Où sont les hommes, se disait donc le petit prince tandis qu'il voyageait. Il rencontra le premier d'entre eux sur une route. 'Ah ! se dit-il, je vais savoir ce que l'on pense sur la vie dans cette planète-ci, se dit-il. Voilà peut-être un ambassadeur du genre humain… - Bonjour, lui dit-il avec gaîté. - Bonjour, dit l'homme. - Que fais-tu, dit le petit prince. - Je suis très occupé, dit l'homme. Bien sûr qu'il est très occupé, se dit le petit prince, il tient une si grande planète. Il y a tant à faire. Et il n'osait presque pas le déranger. - Peut-être puis-je t'aider, lui dit-il cependant : le petit prince eût aimé être utile. - Peut-être, lui dit l'homme. Voilà trois jours que je travaille sans réussir. Je cherche un mot de six lettres qui commence par un G et qui signifie 'gargarisme'. - Gargarisme, dit le petit prince. - Gargarisme, dit l'homme.' »

Provenance :
Vente à Paris, 16 mai 2012, n° 384.

Papier légèrement froissé ; quelques pliures et petites déchirures marginales ; petites traces de rouille ; quelques mouillures angulaires.

Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 62 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle