Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 144 RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D’ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L’EDITION ORIGINALE DU P...

  • RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D’ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L’EDITION ORIGINALE DU P...
  • RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D’ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L’EDITION ORIGINALE DU P...
RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D'ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L'EDITION ORIGINALE DU POEME PULVERISE.. Le Poème pulvérisé, Paris, Fontaine, s.d. (2 mai 1947). [Raymond Seguin, maître imprimeur]. In-8. Reliure doublée signée de Monique Mathieu et daté de 1998. Plein box orange, sur les plats imbrications de pièces irrégulières, certaines en relief et serties d'un sillon accentué, de veau ou d'écorces de teintes bistres, orangées et brunes, donnant un aspect de champs cultivés vus du ciel au couchant. Dos lisse, titre en long à l'œser vert. Doublures bord à bord de même box, gardes de daim kaki. Dos et couvertures conservés. Chemise demi-box à rabats, titre de même, nom d'auteur à l'œser blanc, étui bordé. Edition originale, tirage à 1265 exemplaires. Un des 1200 ex. sur simili Japon (n° 1192). Sur les pages en regard, ainsi que sur certaines pages de titre des poèmes figure une copie autographe du manuscrit d'Arrière-histoire du Poème pulvérisé, publié en 1953. 20pp. autographes comportant les 20 commentaires complets de la « relation » aux poèmes, écrits à l'encre bleue, avec une variante et une rature, toutes les deux au second texte en regard de « Les Trois sœurs » : ligne 1 : on lit sur le manuscrit « Enfant démoniaque » et non « démonique » dans la version publiée ; et, ligne 2, le mot « précieuses » a été biffé. Précieux volume offert par l'auteur, avec cet envoi autographe signé : « à Gaston PUEL en l'embrassant René Char ». Arrière-histoire du Poème pulvérisé fut publiée par l'éditeur Jean Hugues à Paris en 1953. On connaît au moins un autre exemplaire du Poème pulvérisé avec la même copie manuscrite d'Arrière-histoire du Poème pulvérisé. Il a figuré dans la vente Jean Hugues à Drouot, le 20 mars 1998, n° 140. L'exemplaire de Jean Hugues avait été donné par Char en mai 1948 pour une vente de charité au profit des victimes du nazisme. Cet exemplaire ne comporte pas d'envoi, contrairement à celui-ci. Dans son avertissement, Jean Hugues déclarait : « Le Poème pulvérisé parut à « Fontaine » en 1947. Pour une œuvre d'entraide René Char, quelques mois plus tard, écrivit sur un exemplaire, en regard de chaque poème sa rapide relation. (Les termes sont de lui-même.) J'ai eu récemment la chance de retrouver cet exemplaire. La lecture des textes manuscrits m'a persuadé que sous forme de notes l'auteur avait rédigé de véritables poèmes... » En mai 1953, René Char apportait ce commentaire supplémentaire : « En 1947, comme le relate Jean Hugues, je mis par écrit sur un exemplaire du recueil Le Poème pulvérisé ce que j'ai appelé ensuite avec quelque exagération son « arrière-histoire ». Mon intention était légère. Je crois que les lignes supplétives que l'on va lire ne visaient qu'à réintroduire après coup dans l'édifice toujours frissonnant du poème un peu du monde gauche ou intenable qui avait servi à sa confection. Je ne pris pas copie de ce travail d'une demi-nuit et je l'oubliai. Récemment il m'est revenu. » On ne saurait dire en effet si ces « commentaires » donnent la raison ou la clé des poèmes du Poème pulvérisé. Ce sont bien plutôt d'autres « éclats » d'une pulvérisation continue du poème, qui ajoutent au mystère des premiers poèmes un mystère nouveau, c'est-à-dire, un nouveau poème qui en approfondit encore la source obscure. N'est-ce pas ce que Gaston Puel, critique et écrivain, ami de René Char et présent dédicataire de cet exemplaire, avait nettement souligné dans l'étude qu'il a consacrée au poème « Biens égaux » du Poème pulvérisé (publiée dans la revue Paroles, n°1, novembre 1956 et reprise dans L'Herne René Char, 1971, sous le titre « Traversée d'un poème de René Char ») : « Après l'ascension dans le mystère, écrivait-il, il arrive que, revenant des noces, nous reconnaissions la main à peine visible de l'auteur. Le poème bat en retraite dans son repaire d'encre. Dès lors si nous voulons rendre compte (ne serait-ce qu'à nous-mêmes), il n'est pas d'autre ressource que d'interroger l'encre... » Le présent volume fut-il offert après la publication de l'étude, laquelle fut publiée elle-même après l'« Arrière-histoire du Poème pulvérisé » ? Ou bien s'agit-il du fameux exemplaire dont l'auteur et l'éditeur Jean Hugues ont parlé, ce dernier ayant été offert plus tard à Gaston Puel ?
Estimation 20 000 - 25 000 €

Vendu 26 539 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 144

RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D’ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L’EDITION ORIGINALE DU P...

Vendu 26 539 € [$]

RENE CHAR. MANUSCRIT AUTOGRAPHE COMPLET D'ARRIERE-HISTOIRE DU POEME PULVERISE, COMPOSE SUR UN EXEMPLAIRE DE L'EDITION ORIGINALE DU POEME PULVERISE.. Le Poème pulvérisé, Paris, Fontaine, s.d. (2 mai 1947). [Raymond Seguin, maître imprimeur]. In-8. Reliure doublée signée de Monique Mathieu et daté de 1998. Plein box orange, sur les plats imbrications de pièces irrégulières, certaines en relief et serties d'un sillon accentué, de veau ou d'écorces de teintes bistres, orangées et brunes, donnant un aspect de champs cultivés vus du ciel au couchant. Dos lisse, titre en long à l'œser vert. Doublures bord à bord de même box, gardes de daim kaki. Dos et couvertures conservés. Chemise demi-box à rabats, titre de même, nom d'auteur à l'œser blanc, étui bordé. Edition originale, tirage à 1265 exemplaires. Un des 1200 ex. sur simili Japon (n° 1192). Sur les pages en regard, ainsi que sur certaines pages de titre des poèmes figure une copie autographe du manuscrit d'Arrière-histoire du Poème pulvérisé, publié en 1953. 20pp. autographes comportant les 20 commentaires complets de la « relation » aux poèmes, écrits à l'encre bleue, avec une variante et une rature, toutes les deux au second texte en regard de « Les Trois sœurs » : ligne 1 : on lit sur le manuscrit « Enfant démoniaque » et non « démonique » dans la version publiée ; et, ligne 2, le mot « précieuses » a été biffé. Précieux volume offert par l'auteur, avec cet envoi autographe signé : « à Gaston PUEL en l'embrassant René Char ». Arrière-histoire du Poème pulvérisé fut publiée par l'éditeur Jean Hugues à Paris en 1953. On connaît au moins un autre exemplaire du Poème pulvérisé avec la même copie manuscrite d'Arrière-histoire du Poème pulvérisé. Il a figuré dans la vente Jean Hugues à Drouot, le 20 mars 1998, n° 140. L'exemplaire de Jean Hugues avait été donné par Char en mai 1948 pour une vente de charité au profit des victimes du nazisme. Cet exemplaire ne comporte pas d'envoi, contrairement à celui-ci. Dans son avertissement, Jean Hugues déclarait : « Le Poème pulvérisé parut à « Fontaine » en 1947. Pour une œuvre d'entraide René Char, quelques mois plus tard, écrivit sur un exemplaire, en regard de chaque poème sa rapide relation. (Les termes sont de lui-même.) J'ai eu récemment la chance de retrouver cet exemplaire. La lecture des textes manuscrits m'a persuadé que sous forme de notes l'auteur avait rédigé de véritables poèmes... » En mai 1953, René Char apportait ce commentaire supplémentaire : « En 1947, comme le relate Jean Hugues, je mis par écrit sur un exemplaire du recueil Le Poème pulvérisé ce que j'ai appelé ensuite avec quelque exagération son « arrière-histoire ». Mon intention était légère. Je crois que les lignes supplétives que l'on va lire ne visaient qu'à réintroduire après coup dans l'édifice toujours frissonnant du poème un peu du monde gauche ou intenable qui avait servi à sa confection. Je ne pris pas copie de ce travail d'une demi-nuit et je l'oubliai. Récemment il m'est revenu. » On ne saurait dire en effet si ces « commentaires » donnent la raison ou la clé des poèmes du Poème pulvérisé. Ce sont bien plutôt d'autres « éclats » d'une pulvérisation continue du poème, qui ajoutent au mystère des premiers poèmes un mystère nouveau, c'est-à-dire, un nouveau poème qui en approfondit encore la source obscure. N'est-ce pas ce que Gaston Puel, critique et écrivain, ami de René Char et présent dédicataire de cet exemplaire, avait nettement souligné dans l'étude qu'il a consacrée au poème « Biens égaux » du Poème pulvérisé (publiée dans la revue Paroles, n°1, novembre 1956 et reprise dans L'Herne René Char, 1971, sous le titre « Traversée d'un poème de René Char ») : « Après l'ascension dans le mystère, écrivait-il, il arrive que, revenant des noces, nous reconnaissions la main à peine visible de l'auteur. Le poème bat en retraite dans son repaire d'encre. Dès lors si nous voulons rendre compte (ne serait-ce qu'à nous-mêmes), il n'est pas d'autre ressource que d'interroger l'encre... » Le présent volume fut-il offert après la publication de l'étude, laquelle fut publiée elle-même après l'« Arrière-histoire du Poème pulvérisé » ? Ou bien s'agit-il du fameux exemplaire dont l'auteur et l'éditeur Jean Hugues ont parlé, ce dernier ayant été offert plus tard à Gaston Puel ?
Estimation 20 000 - 25 000 €

Vendu 26 539 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles