Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 18 novembre 2020 /Lot 163 Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920 Portrait de Madame Laure Hayman

  • Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920 Portrait de Madame Laure Hayman Huile sur toile
  • Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920 Portrait de Madame Laure Hayman Huile sur toile
  • Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920 Portrait de Madame Laure Hayman Huile sur toile
Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920
Portrait de Madame Laure Hayman
Huile sur toile
Annotée 'portrait / de Madame Laure Hayman / par R Madrazzo' au verso et porte le numéro '288' sur le châssis

Portrait of Mrs. Laure Hayman, oil on canvas, by R. de Madrazo y Garreta

Hauteur : 181 Largeur : 75 cm

Provenance : Chez Abelardo Linares, Madrid, en novembre 1976 ;
Acquis auprès de ce dernier ;
Collection particulière, Espagne

Expositions : 'Deux siècles d'élégance', Paris, galerie Charpentier, 1951, n° 390, une étiquette au verso (comme Federigo Madrazo)

Bibliographie : Maurice Feuillet, "Une vente de lettres de Marcel Proust", in 'Le Gaulois Artistique', Paris, 16 décembre 1928, p. 82, repr.

Commentaire : Née en 1851, Laure Hayman tenait dans son hôtel particulier de la rue La Pérouse, l'un des plus brillants salons parisiens de son temps. Elle fut l'une de celles que l'on désigna comme " demi-mondaines " dans le Paris de la fin du XIXe siècle, une femme évoluant dans le monde grâce à son esprit et à sa séduction, entretenue par de riches amants parmi lesquels le duc d'Orléans, Charles de La Rochefoucauld, Louis Weil (grand-oncle de Marcel Proust), le roi de Grèce, ou encore l'académicien Paul Bourget. À l'automne 1888, elle fait la connaissance de Marcel Proust, de 20 ans son cadet, qui garda pour elle une fervente admiration. Elle lui aurait inspiré le personnage d'Odette de Crécy, séduisante cocotte de la Recherche du temps perdu qui jette son dévolu sur Charles Swann qu'elle finira par épouser. Comme le modèle de notre tableau, c'est vêtue d'une robe de soie rose qu'elle fait son apparition dans le récit, lui valant la désignation restée célèbre de " dame en rose ".
Raimundo de Madrazo appartient à cette génération de peintres espagnols venu exercer leurs talents à Paris au tournant du XXe siècle. Le portrait de Laure Hayman que nous présentons est caractéristique de sa production parisienne, entre élégance et modernité. Son fils Frédéric, surnommé Coco, fut également un proche de Marcel Proust.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 65 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 163

Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920
Portrait de Madame Laure Hayman

Vendu 65 000 € [$]

Raymundo de MADRAZO y GARRETA Rome, 1841 - Versailles, 1920
Portrait de Madame Laure Hayman
Huile sur toile
Annotée 'portrait / de Madame Laure Hayman / par R Madrazzo' au verso et porte le numéro '288' sur le châssis

Portrait of Mrs. Laure Hayman, oil on canvas, by R. de Madrazo y Garreta

Hauteur : 181 Largeur : 75 cm

Provenance : Chez Abelardo Linares, Madrid, en novembre 1976 ;
Acquis auprès de ce dernier ;
Collection particulière, Espagne

Expositions : 'Deux siècles d'élégance', Paris, galerie Charpentier, 1951, n° 390, une étiquette au verso (comme Federigo Madrazo)

Bibliographie : Maurice Feuillet, "Une vente de lettres de Marcel Proust", in 'Le Gaulois Artistique', Paris, 16 décembre 1928, p. 82, repr.

Commentaire : Née en 1851, Laure Hayman tenait dans son hôtel particulier de la rue La Pérouse, l'un des plus brillants salons parisiens de son temps. Elle fut l'une de celles que l'on désigna comme " demi-mondaines " dans le Paris de la fin du XIXe siècle, une femme évoluant dans le monde grâce à son esprit et à sa séduction, entretenue par de riches amants parmi lesquels le duc d'Orléans, Charles de La Rochefoucauld, Louis Weil (grand-oncle de Marcel Proust), le roi de Grèce, ou encore l'académicien Paul Bourget. À l'automne 1888, elle fait la connaissance de Marcel Proust, de 20 ans son cadet, qui garda pour elle une fervente admiration. Elle lui aurait inspiré le personnage d'Odette de Crécy, séduisante cocotte de la Recherche du temps perdu qui jette son dévolu sur Charles Swann qu'elle finira par épouser. Comme le modèle de notre tableau, c'est vêtue d'une robe de soie rose qu'elle fait son apparition dans le récit, lui valant la désignation restée célèbre de " dame en rose ".
Raimundo de Madrazo appartient à cette génération de peintres espagnols venu exercer leurs talents à Paris au tournant du XXe siècle. Le portrait de Laure Hayman que nous présentons est caractéristique de sa production parisienne, entre élégance et modernité. Son fils Frédéric, surnommé Coco, fut également un proche de Marcel Proust.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 65 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4039
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 14:30
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle