Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 536 PROUST (Marcel) Dessins autographes.

  • PROUST (Marcel)  Dessins autographes.
  • PROUST (Marcel)  Dessins autographes.
PROUST (Marcel)
Dessins autographes.
[c. 1903-1906].

4 p. in-12 (17,8 x 11,8 cm), papier de deuil.

Très belle lettre illustrée de dessins originaux à la plume avec légendes autographes. Des indices internes permettent de conclure que l'ensemble a été adressé à Reynaldo Hahn.
Elle est illustrée de dessins à sujet médiéval, inspirés de sculptures de Notre-Dame de Paris et de vitraux de Chartres.
Proust a trouvé ses modèles dans L'Art religieux du XIIIe siècle en France d'Émile
Mâle (édition de 1902). Le texte est écrit dans cette langue drôle et codée qu'utilisait Proust pour écrire à son ami « Binibuls ».
Sur la première page, est dessinée la personnification de la Colère (Ira), un ange tenant une épée : « Ira. Colère très faschée de Binibuls quand lui propose aller chez Radziwillch. Veut me tuer avec grand kousteau » ; elle est entourée de deux gargouilles (« Gargouilch »). Sur la seconde page, Proust a reproduit un basrelief
représentant « St Pierre et St Jean au Tombeau. Apparition de N. S. (N. D. de Paris) ». En troisième page, il a dessiné une magnifique vierge, avec cette légende : « Rodin gothique N. D. de Paris. La Vierge du Trpt [transept] Nord ». Enfin, sur la
dernière page, Proust a dessiné un vitrail, entouré de deux perroquets gothiques,
dont un d'après Villard de Honnecourt. Le médaillon de vitrail est ainsi commenté :
« Admirez le petit genstil sur le Luon. Très peur. Fragment de la légende de St
Eustache Chartres. La Terre le ciel l'eau les arbres. À noter le torticolis éminemment moyenâgeux ». Les dessins ont été reproduits dans l'article de V. Greene et C. Szylowicz (1997). Il est à noter que les dessins de Proust sont rares et que c'est Reynaldo Hahn qui en est généralement gratifié.

Bel ensemble.

Provenance :
Vente Paris, Piasa, 3 décembre 2002, n° 117.

Bibliographie :
V. Greene et C. Szylowicz, « Le miroir des images : étude de quelques dessins médiévaux de Proust », Bulletin d'informations proustiennes, 1997, p. 7-29.

Infimes rousseurs.

Estimation 5 000 - 8 000 €

Vendu 27 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 536

PROUST (Marcel)
Dessins autographes.

Vendu 27 300 € [$]

PROUST (Marcel)
Dessins autographes.
[c. 1903-1906].

4 p. in-12 (17,8 x 11,8 cm), papier de deuil.

Très belle lettre illustrée de dessins originaux à la plume avec légendes autographes. Des indices internes permettent de conclure que l'ensemble a été adressé à Reynaldo Hahn.
Elle est illustrée de dessins à sujet médiéval, inspirés de sculptures de Notre-Dame de Paris et de vitraux de Chartres.
Proust a trouvé ses modèles dans L'Art religieux du XIIIe siècle en France d'Émile
Mâle (édition de 1902). Le texte est écrit dans cette langue drôle et codée qu'utilisait Proust pour écrire à son ami « Binibuls ».
Sur la première page, est dessinée la personnification de la Colère (Ira), un ange tenant une épée : « Ira. Colère très faschée de Binibuls quand lui propose aller chez Radziwillch. Veut me tuer avec grand kousteau » ; elle est entourée de deux gargouilles (« Gargouilch »). Sur la seconde page, Proust a reproduit un basrelief
représentant « St Pierre et St Jean au Tombeau. Apparition de N. S. (N. D. de Paris) ». En troisième page, il a dessiné une magnifique vierge, avec cette légende : « Rodin gothique N. D. de Paris. La Vierge du Trpt [transept] Nord ». Enfin, sur la
dernière page, Proust a dessiné un vitrail, entouré de deux perroquets gothiques,
dont un d'après Villard de Honnecourt. Le médaillon de vitrail est ainsi commenté :
« Admirez le petit genstil sur le Luon. Très peur. Fragment de la légende de St
Eustache Chartres. La Terre le ciel l'eau les arbres. À noter le torticolis éminemment moyenâgeux ». Les dessins ont été reproduits dans l'article de V. Greene et C. Szylowicz (1997). Il est à noter que les dessins de Proust sont rares et que c'est Reynaldo Hahn qui en est généralement gratifié.

Bel ensemble.

Provenance :
Vente Paris, Piasa, 3 décembre 2002, n° 117.

Bibliographie :
V. Greene et C. Szylowicz, « Le miroir des images : étude de quelques dessins médiévaux de Proust », Bulletin d'informations proustiennes, 1997, p. 7-29.

Infimes rousseurs.

Estimation 5 000 - 8 000 €

Vendu 27 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle