Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 6 Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543 Joseph jeté dans le puits par ses frères

  • Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543 Joseph jeté dans le puits par ses frères Plume et encr...
  • Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543 Joseph jeté dans le puits par ses frères Plume et encr...
Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543
Joseph jeté dans le puits par ses frères
Plume et encre brune, lavis bistre et rehauts de gouache blanche sur trait de crayon noir
Collé en plein sur un montage ancien français du XVIIIe siècle
(Epidermures en bas à droite et le long du bord gauche, ancienne pliure verticale au centre, deux petites traces rouges en bas à gauche)

Joseph thrown into a well by his brothers, pen and brown ink, brown wash and white highliths, by P. da Caravaggio
Hauteur : 21 Largeur : 27 cm

Provenance : Collection Alphonse d'Este (1591-1644), son cachet (L.112) contrecollé au verso du montage ;
Collection particulière, Normandie

Commentaire : Œuvres en rapport :
Atelier de Raphael, 'Joseph vendu par ses frères', Vatican, Loges de Léon X (fig. 1)

Pour des dessins proches techniquement, voir dans la monographie de Pierluigi Leone de Castris, 'Polidoro da Caravaggio' (Naples, 2001) :
'L'entrée du Christ à Jérusalem', Florence, cabinet des Offices, n° D75, fig.98
'L'arrestation du Christ', Windsor Castle, the Royal Collection, n° D287, fig.18
'La résurrection de Lazare', Hambourg, Kunsthalle, n° D1, fig.100
'Le transport du Christ au sépulcre', Paris, musée du Louvre, n° D199, fig.102


Arrivé à Rome comme maçon, Polidoro travaille d'abord sur le chantier des Loges de Raphaël (1514-1519) comme manœuvre avant de se lier avec les peintres et d'intégrer l'équipe de Raphaël. On lui attribue d'ailleurs justement l'exécution du Joseph vendu par ses frères dans le cycle consacré à l'histoire de Joseph. Notre dessin reprend le même thème environ 10 ans plus tard, en le situant légèrement entre deux épisodes classiques de l'histoire de Joseph : ses frères sont en train de le jeter au fond du puits lorsque l'un d'eux voit surgir au loin une caravane de marchands et suggère à ses frères de le vendre plutôt que de l'abandonner à la soif et à une mort certaine (Genèse, 37, 22-25).
L'action de groupe est parfaitement rendue par l'agglutinement des personnages, mais cet aspect ramassé déjà sensible dans ses premières œuvres, et marque de fabrique de ses processions sur les façades de palais romains, est renforcé ici par l'agitation des figures. Elles sont prises dans le mouvement contradictoire des deux actions. Joseph est au centre de la composition en cercle, au centre de l'attention de ses frères malgré eux.
Si l'influence mauvaise du groupe est terriblement pointée, la rédemption par l'action de l'un d'entre eux laisse ici entrevoir le pardon de Joseph et son prolongement, le pardon de Dieu pour nos péchés. La scène de Joseph jeté dans une citerne puis extirpé est interprétée comme une préfiguration de la mise au tombeau et de la résurrection du Christ.

Estimation 200 000 - 300 000 €

Lot 6

Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543
Joseph jeté dans le puits par ses frères

Estimation 200 000 - 300 000 € [$]

Polidoro CALDARA, dit Polidoro da CARAVAGGIO Caravaggio, 1495 - Messine, 1543
Joseph jeté dans le puits par ses frères
Plume et encre brune, lavis bistre et rehauts de gouache blanche sur trait de crayon noir
Collé en plein sur un montage ancien français du XVIIIe siècle
(Epidermures en bas à droite et le long du bord gauche, ancienne pliure verticale au centre, deux petites traces rouges en bas à gauche)

Joseph thrown into a well by his brothers, pen and brown ink, brown wash and white highliths, by P. da Caravaggio
Hauteur : 21 Largeur : 27 cm

Provenance : Collection Alphonse d'Este (1591-1644), son cachet (L.112) contrecollé au verso du montage ;
Collection particulière, Normandie

Commentaire : Œuvres en rapport :
Atelier de Raphael, 'Joseph vendu par ses frères', Vatican, Loges de Léon X (fig. 1)

Pour des dessins proches techniquement, voir dans la monographie de Pierluigi Leone de Castris, 'Polidoro da Caravaggio' (Naples, 2001) :
'L'entrée du Christ à Jérusalem', Florence, cabinet des Offices, n° D75, fig.98
'L'arrestation du Christ', Windsor Castle, the Royal Collection, n° D287, fig.18
'La résurrection de Lazare', Hambourg, Kunsthalle, n° D1, fig.100
'Le transport du Christ au sépulcre', Paris, musée du Louvre, n° D199, fig.102


Arrivé à Rome comme maçon, Polidoro travaille d'abord sur le chantier des Loges de Raphaël (1514-1519) comme manœuvre avant de se lier avec les peintres et d'intégrer l'équipe de Raphaël. On lui attribue d'ailleurs justement l'exécution du Joseph vendu par ses frères dans le cycle consacré à l'histoire de Joseph. Notre dessin reprend le même thème environ 10 ans plus tard, en le situant légèrement entre deux épisodes classiques de l'histoire de Joseph : ses frères sont en train de le jeter au fond du puits lorsque l'un d'eux voit surgir au loin une caravane de marchands et suggère à ses frères de le vendre plutôt que de l'abandonner à la soif et à une mort certaine (Genèse, 37, 22-25).
L'action de groupe est parfaitement rendue par l'agglutinement des personnages, mais cet aspect ramassé déjà sensible dans ses premières œuvres, et marque de fabrique de ses processions sur les façades de palais romains, est renforcé ici par l'agitation des figures. Elles sont prises dans le mouvement contradictoire des deux actions. Joseph est au centre de la composition en cercle, au centre de l'attention de ses frères malgré eux.
Si l'influence mauvaise du groupe est terriblement pointée, la rédemption par l'action de l'un d'entre eux laisse ici entrevoir le pardon de Joseph et son prolongement, le pardon de Dieu pour nos péchés. La scène de Joseph jeté dans une citerne puis extirpé est interprétée comme une préfiguration de la mise au tombeau et de la résurrection du Christ.

Estimation 200 000 - 300 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle