Vente Important Mobilier et Objets d'Art - 15 décembre 2014 /Lot 57 Plateau, Rome fin du XVIe siècle En marqueterie de marbres polychromes

  • PLATEAU EN MARQUETERIE DE MARBRES POLYCHROMES, ROME FIN DU XVIe SIÈCLE

PLATEAU EN MARQUETERIE DE MARBRES POLYCHROMES, ROME FIN DU XVIe SIÈCLE
De forme rectangulaire, ornée au centre d'un médaillon d'alabastro fiorito, la bordure à décor de cartouches géométriques de pierre dures et de marbres polychromes dont verde antico, nero antico, sur un fond de Brocatello di Spagna
Dimensions : 93 x 66,5 cm (36 1/2 x 26 in.)

Provenance :
Aquis dans les années 1960, puis par descendance jusqu'à nos jours

AN ITALIAN PIETRA DURA TABLE TOP, ROMAN, LATE 16th CENTURY

La mode de la marqueterie de marbres polychromes, née sous l'Antiquité connaît un renouveau en Italie au XVIe siècle et plus particulièrement à Rome où les découvertes archéologiques font réapparaître quantité
de marbres antiques. Leur variété et leur préciosité fascinent. Les marqueteries sont alors employées pour orner architectures et objets d'apparat.

Ainsi, en 1555, Bartolomeo Ammanati (1511 – 1592) évoque la présence à la villa Giulia de grandes tables composées de piétements en marbre sculpté supportant un plateau fait de « marbres avec sur le pourtour,
une frise de variétés tachetées ».

Les plateaux de marqueteries exécutés à Rome à cette période se distinguent par leur décor composé autour d'une plaque taillée dans un
seul matériau mise en valeur au centre. Comme ici, des motifs géométriques de formes variées s'ordonnent autour, excluant la présence d'éléments figuratifs jusqu'à la fin du siècle. Les principaux concepteurs de ces plateaux en sont Jacopo Vignola, dit Vignole
(1507 – 1573) et Giovanni Antonio Dosio (1553 – vers 1609).

Un plateau très proche du nôtre est conservé aux États Unis, à Malibu, au Musée Jean-Paul Getty, illustré dans J. Dubarry de Lassale, Utilisation des Marbres, Vial, 2005, pp. 242-243, n°114.

Références bibliographiques :
A. Giusti, La marqueterie de pierres dures, Paris, 2005, pp. 20-44.


Estimation 40 000 - 60 000 €



Vendu 150 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 57

Plateau, Rome fin du XVIe siècle
En marqueterie de marbres polychromes

Vendu 150 600 € [$]

PLATEAU EN MARQUETERIE DE MARBRES POLYCHROMES, ROME FIN DU XVIe SIÈCLE
De forme rectangulaire, ornée au centre d'un médaillon d'alabastro fiorito, la bordure à décor de cartouches géométriques de pierre dures et de marbres polychromes dont verde antico, nero antico, sur un fond de Brocatello di Spagna
Dimensions : 93 x 66,5 cm (36 1/2 x 26 in.)

Provenance :
Aquis dans les années 1960, puis par descendance jusqu'à nos jours

AN ITALIAN PIETRA DURA TABLE TOP, ROMAN, LATE 16th CENTURY

La mode de la marqueterie de marbres polychromes, née sous l'Antiquité connaît un renouveau en Italie au XVIe siècle et plus particulièrement à Rome où les découvertes archéologiques font réapparaître quantité
de marbres antiques. Leur variété et leur préciosité fascinent. Les marqueteries sont alors employées pour orner architectures et objets d'apparat.

Ainsi, en 1555, Bartolomeo Ammanati (1511 – 1592) évoque la présence à la villa Giulia de grandes tables composées de piétements en marbre sculpté supportant un plateau fait de « marbres avec sur le pourtour,
une frise de variétés tachetées ».

Les plateaux de marqueteries exécutés à Rome à cette période se distinguent par leur décor composé autour d'une plaque taillée dans un
seul matériau mise en valeur au centre. Comme ici, des motifs géométriques de formes variées s'ordonnent autour, excluant la présence d'éléments figuratifs jusqu'à la fin du siècle. Les principaux concepteurs de ces plateaux en sont Jacopo Vignola, dit Vignole
(1507 – 1573) et Giovanni Antonio Dosio (1553 – vers 1609).

Un plateau très proche du nôtre est conservé aux États Unis, à Malibu, au Musée Jean-Paul Getty, illustré dans J. Dubarry de Lassale, Utilisation des Marbres, Vial, 2005, pp. 242-243, n°114.

Références bibliographiques :
A. Giusti, La marqueterie de pierres dures, Paris, 2005, pp. 20-44.


Estimation 40 000 - 60 000 €



Vendu 150 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2577
Date : 15 déc. 2014 19:00

Contact

Gabrielle Richardson
Tél.
grichardson@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Important Mobilier et Objets d'Art