Vente Vue sur le Palais Royal - 09 octobre 2013 /Lot 179 PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV

  • PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV
  • PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV
PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV
En bronze ciselé, doré et porcelaine de Meissen vers 1755, le mouvement numéroté 775 et inscrit N.H, le cadran émaillé blanc soutenu par deux colonnes formant portique, flanqué d'un arbre fleuri et d'un promontoire animé d'un cupidon en déguisement au sommet d'un escalier et surplombant une fontaine, flanqué de roseaux et de palmes
Hauteur : 41 cm. (16 1/4 in.), Largeur : 30 cm. (11 3/4 in.), Profondeur : 20 cm. (8 in.)

A LOUIS XV ORMOLU AND SOFT-PASTE MEISSEN PORCELAIN MANTEL CLOCK

Provenance :
Acquise auprès de la galerie Jacques Perrin, à Paris, quai Voltaire, le 15 octobre 1996.

Cette forme de pendule incorporant des figures de porcelaine de Saxe et des fleurs en Vincennes est due à l'inventivité des marchands-merciers, créant alors une variante aux modèles réalisés autour des porcelaines de Chine et du Japon en vogue dès les années 1730.

En effet, à partir de 1745, les fleurs de la nouvelle Manufacture de Vincennes ornent vases, candélabres et pendules, en complément de groupes en Meissen. Le livre du marchand-mercier Lazare-Duvaux recense un peu plus de dix exemples de telles pendules.

Notre modèle est particulièrement sophistiqué avec son portique parmi des arbres en fleurs, un Cupidon en déguisement placé sur une terrasse surplombant une fontaine, la plupart des modèles étant de taille plus réduite et uniquement composés de branchages fleuris enserrant le cadran, un groupe de porcelaine à leurs pieds.

Une pendule comparable à la nôtre, bien que de plus petite taille, ornée d'un groupe en porcelaine de Meissen représentant une scène galante sous une arcade, flanquée d'une fontaine et reposant sur une terrasse rocailleuse est conservée au Rijskmuseum à Amsterdam, illustrée dans Reiner Barsen,1650-1900, Decorative Arts in the Rijksmuseum, Paris, 2013, p. 206, n°49.

Une pendule représentant un couple accompagné d'un arlequin au sommet de quelques marches, sous un porche soutenant le cadran et abrités de branchages fleuris a été vendue par Christie's New York, le 16-18 novembre 1999, lot 514.

Une autre, de grande ampleur, est signée de Jacques Caffieri. Elle est conservée au musée de l'Ermitage à Saint Pétersbourg, illustrée dans H. Ottomeyer, P. Pröschel, et al. Vergoldete Bronzen, Tome I, p.99 ill. 2b.


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 32 475 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 179

PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV

Vendu 32 475 € [$]

PENDULE D'EPOQUE LOUIS XV
En bronze ciselé, doré et porcelaine de Meissen vers 1755, le mouvement numéroté 775 et inscrit N.H, le cadran émaillé blanc soutenu par deux colonnes formant portique, flanqué d'un arbre fleuri et d'un promontoire animé d'un cupidon en déguisement au sommet d'un escalier et surplombant une fontaine, flanqué de roseaux et de palmes
Hauteur : 41 cm. (16 1/4 in.), Largeur : 30 cm. (11 3/4 in.), Profondeur : 20 cm. (8 in.)

A LOUIS XV ORMOLU AND SOFT-PASTE MEISSEN PORCELAIN MANTEL CLOCK

Provenance :
Acquise auprès de la galerie Jacques Perrin, à Paris, quai Voltaire, le 15 octobre 1996.

Cette forme de pendule incorporant des figures de porcelaine de Saxe et des fleurs en Vincennes est due à l'inventivité des marchands-merciers, créant alors une variante aux modèles réalisés autour des porcelaines de Chine et du Japon en vogue dès les années 1730.

En effet, à partir de 1745, les fleurs de la nouvelle Manufacture de Vincennes ornent vases, candélabres et pendules, en complément de groupes en Meissen. Le livre du marchand-mercier Lazare-Duvaux recense un peu plus de dix exemples de telles pendules.

Notre modèle est particulièrement sophistiqué avec son portique parmi des arbres en fleurs, un Cupidon en déguisement placé sur une terrasse surplombant une fontaine, la plupart des modèles étant de taille plus réduite et uniquement composés de branchages fleuris enserrant le cadran, un groupe de porcelaine à leurs pieds.

Une pendule comparable à la nôtre, bien que de plus petite taille, ornée d'un groupe en porcelaine de Meissen représentant une scène galante sous une arcade, flanquée d'une fontaine et reposant sur une terrasse rocailleuse est conservée au Rijskmuseum à Amsterdam, illustrée dans Reiner Barsen,1650-1900, Decorative Arts in the Rijksmuseum, Paris, 2013, p. 206, n°49.

Une pendule représentant un couple accompagné d'un arlequin au sommet de quelques marches, sous un porche soutenant le cadran et abrités de branchages fleuris a été vendue par Christie's New York, le 16-18 novembre 1999, lot 514.

Une autre, de grande ampleur, est signée de Jacques Caffieri. Elle est conservée au musée de l'Ermitage à Saint Pétersbourg, illustrée dans H. Ottomeyer, P. Pröschel, et al. Vergoldete Bronzen, Tome I, p.99 ill. 2b.


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 32 475 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2453
Date : 09 oct. 2013 14:00

Contact

Gabrielle Richardson
Tél.
grichardson@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Vue sur le Palais Royal - Succession de Madame S.