Vente Les collections Aristophil - 02 avril 2019 /Lot 334 PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro

  • PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro
  • PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro
PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro
Paris, 26 juillet 1879
2 p. sur 1 double f. in-8 (20,8 x 13,3 cm)

Lettre autographe signée à Camille Pissarro dans laquelle Gauguin lui
explique comment faire des économies dans l'achat de fournitures : « […] je suis content d'avoir eu l'idée de faire mes toiles moi-même j'y trouve une économie de plus du double. J'ai trouvé 10 mètres de toile à 1 m 20 de largeur pour 18 F vous voyez que ce n'est pas cher, il est vrai que c'est dans un magasin en faillite et mon menuisier m'en fait des châssis pour bon marché. »
Bien que les temps soient difficiles pour les deux artistes, leur passion pour l'art de leurs contemporains n'en est pas diminuée : « J'ai trouvé Degas à son atelier; malheureusement son pastel a été acheté par May je n'ai donc pas pu le prendre c'est regrettable parce qu'il était épatant. » Ni l'entraide entre les deux hommes : « […] aussitôt que je le verrai, je
tâcherai de lui faire acheter une toile de vous pour 300 frs. »

Provenance :
- Vente Sotheby's, New York, 13 décembre 2011, lot 154

Quelques taches, traces de pliure

Estimation 12 000 - 15 000 €

Lot 334

PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro

Estimation 12 000 - 15 000 € [$]

PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro
Paris, 26 juillet 1879
2 p. sur 1 double f. in-8 (20,8 x 13,3 cm)

Lettre autographe signée à Camille Pissarro dans laquelle Gauguin lui
explique comment faire des économies dans l'achat de fournitures : « […] je suis content d'avoir eu l'idée de faire mes toiles moi-même j'y trouve une économie de plus du double. J'ai trouvé 10 mètres de toile à 1 m 20 de largeur pour 18 F vous voyez que ce n'est pas cher, il est vrai que c'est dans un magasin en faillite et mon menuisier m'en fait des châssis pour bon marché. »
Bien que les temps soient difficiles pour les deux artistes, leur passion pour l'art de leurs contemporains n'en est pas diminuée : « J'ai trouvé Degas à son atelier; malheureusement son pastel a été acheté par May je n'ai donc pas pu le prendre c'est regrettable parce qu'il était épatant. » Ni l'entraide entre les deux hommes : « […] aussitôt que je le verrai, je
tâcherai de lui faire acheter une toile de vous pour 300 frs. »

Provenance :
- Vente Sotheby's, New York, 13 décembre 2011, lot 154

Quelques taches, traces de pliure

Estimation 12 000 - 15 000 €

Détails de la vente

Vente : 3947
Lieu : Hôtel Drouot #6
Date : 02 avr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lucie Moison
Tél. +33 1 42 99 16 58
lmoison@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Les collections Aristophil Écrits et œuvres d'artistes du XVIe au XXe siècle