Vente Les collections Aristophil - 02 avril 2019 /Lot 332 PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro

  • PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro
  • PAUL GAUGUIN (1848-1903) Lettre autographe signée à Camille Pissarro
PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro
[S.l.n.d.]
2 p. sur 1 f. in-12 (17,6 x 11 cm)

Lettre autographe signée à Camille Pissarro relative aux relations que Gauguin entretient avec les marchands Paul Durand-Ruel et Georges Petit : « J'ai été chez Petit qui m'a reçu assez bien et a trouvé mes tableaux bien. […] il a tellement de millions engloutis bêtement dans son
affaire qu'il n'ose plus mettre un sous dans n'importe quoi. »
Gauguin exprime le souhait d'aller à Rouen : « J'ai envie de voir si je ne trouverai pas une maison à Rouen à louer. » C'est Pissarro qui a conseillé la ville à Gauguin. En 1884, il part s'y installer et reste une
dizaine de mois. Malgré les difficultés financières et familiales qu'il rencontre, cette époque marque un tournant dans la carrière de Gauguin car il y prend la décision de vivre de sa peinture.

Petites taches

Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 13 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 332

PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro

Vendu 13 000 € [$]

PAUL GAUGUIN (1848-1903)
Lettre autographe signée à Camille Pissarro
[S.l.n.d.]
2 p. sur 1 f. in-12 (17,6 x 11 cm)

Lettre autographe signée à Camille Pissarro relative aux relations que Gauguin entretient avec les marchands Paul Durand-Ruel et Georges Petit : « J'ai été chez Petit qui m'a reçu assez bien et a trouvé mes tableaux bien. […] il a tellement de millions engloutis bêtement dans son
affaire qu'il n'ose plus mettre un sous dans n'importe quoi. »
Gauguin exprime le souhait d'aller à Rouen : « J'ai envie de voir si je ne trouverai pas une maison à Rouen à louer. » C'est Pissarro qui a conseillé la ville à Gauguin. En 1884, il part s'y installer et reste une
dizaine de mois. Malgré les difficultés financières et familiales qu'il rencontre, cette époque marque un tournant dans la carrière de Gauguin car il y prend la décision de vivre de sa peinture.

Petites taches

Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 13 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3947
Lieu : Hôtel Drouot #6
Date : 02 avr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lucie Moison
Tél. +33 1 42 99 16 58
lmoison@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Les collections Aristophil Écrits et œuvres d'artistes du XVIe au XXe siècle