Vente Horlogerie de Collection /Lot 95 PANERAI "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160

  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
  • PANERAI  "Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
PANERAI
"Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
Vers 2001

Montre bracelet en or blanc 18k (750) avec seconde morte indépendante
Boîtier : coussin, fond saphir, couronne vissée, signé
Cadran : bleu, index appliqués, chiffres arabes, aiguilles luminescentes, trotteuse centrale, chemin de fer, signé
Mouvement : mécanique, 21 rubis, système de roues avec axe central pour le déclenchement de la seconde morte, signé
Boucle : ardillon en or blanc, signée
Dim. / Poids brut : 42 x 42 mm / 112,19 g.
Avec : certificat d'octobre 2001, carte et livret de garantie, un écrin, une surboîte
Édition spéciale à 160 exemplaires

18k white gold manual winding wristwatch with dead beat seconds, white gold buckle signed. With certificate dated October 2001, guarantee card and booklets, presentation case and outer packaging
Special edition to 160 ex.


Bibliographie : Equipée d'une complication horlogère " seconde indépendante ", cette série limitée à 160 exemplaires rappelle les premières montres de poche sous l'Empire équipées de ce système permettant de mesurer un temps à l'aide d'une fonction marche/arrêt sur la carrure du boîtier appelées alors " seconde morte indépendante ". Le fond du boîtier transparent est équipé d'une loupe qui permet d'observer la particularité de ce mécanisme horloger.

Commentaire : Précurseurs des chronographes, les montres à seconde morte et à seconde indépendante sont apparues dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles permettent de mesurer des temps courts mais ne possèdent pas encore de système de remise à zéro. (à reformuler / fondation haute horlogerie)
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 95

PANERAI
"Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160

Vendu 19 500 € [$]

PANERAI
"Independent second" Radiomir, ref. PAM00080, n° D054/160
Vers 2001

Montre bracelet en or blanc 18k (750) avec seconde morte indépendante
Boîtier : coussin, fond saphir, couronne vissée, signé
Cadran : bleu, index appliqués, chiffres arabes, aiguilles luminescentes, trotteuse centrale, chemin de fer, signé
Mouvement : mécanique, 21 rubis, système de roues avec axe central pour le déclenchement de la seconde morte, signé
Boucle : ardillon en or blanc, signée
Dim. / Poids brut : 42 x 42 mm / 112,19 g.
Avec : certificat d'octobre 2001, carte et livret de garantie, un écrin, une surboîte
Édition spéciale à 160 exemplaires

18k white gold manual winding wristwatch with dead beat seconds, white gold buckle signed. With certificate dated October 2001, guarantee card and booklets, presentation case and outer packaging
Special edition to 160 ex.


Bibliographie : Equipée d'une complication horlogère " seconde indépendante ", cette série limitée à 160 exemplaires rappelle les premières montres de poche sous l'Empire équipées de ce système permettant de mesurer un temps à l'aide d'une fonction marche/arrêt sur la carrure du boîtier appelées alors " seconde morte indépendante ". Le fond du boîtier transparent est équipé d'une loupe qui permet d'observer la particularité de ce mécanisme horloger.

Commentaire : Précurseurs des chronographes, les montres à seconde morte et à seconde indépendante sont apparues dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles permettent de mesurer des temps courts mais ne possèdent pas encore de système de remise à zéro. (à reformuler / fondation haute horlogerie)
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : M1035
Lieu : Yacht Club de Monaco Quai Louis II 98 000 Monaco
Date : 17 janv. 2018 19:00
Commissaire-priseur : François Tajan

Contact

Justine Lamarre
Tél. +33 1 42 99 20 39
jlamarre@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Horlogerie de Collection