Vente Mobilier & Objets d’Art - 15-16 déc. 2022 - 18:00 & 14:00 /Lot 33 PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE

  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
  • PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
En bois sculpté et doré, à décor de laque or et polychrome sur fond brun, incrustations de nacre, le fronton surmonté d'un cartouche asymétrique, les écoinçons à décor d'écussons stylisés, étiquette imprimée au dos " WARING & GILLOW LTD./ 180 OXFORD STREET/ Removal and Warehousing Dept./ Name Miss M. ROBINSON/ No. 5/ 3/10/63 " sur l'un des deux miroirs, étiquette imprimée au dos " MARCH 1926 " sur les deux ; les glaces rapportées, restaurations, petits manques
Dimensions : 167 x 100 cm (65 3/4 x 39 1/4 in.)

Provenance :
Vente Christie's Londres, le 10 juin 2004, lot 24 ;
Galerie Paola Cuoghi, Modène ;
Acquis auprès de cette dernière par l'actuel propriétaire.

Bibliographie comparative :
G. Child, Les Miroirs 1650-1900, Flammarion, p. 261, fig. 546.
C. Santini, Mille Mobili Veneti, Modena, 2002, p. 246, fig. 423.

A pair of Venetian giltwood, gilt and polychrome japanned and mother-of-pearl inlaid mirrors, first half of the 18th century

* Information aux acheteurs :
Pour une sortie de l'UE, un CITÈS de ré-export peut être nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.
* Information to buyers :
For an exit from the EU, a Citès re-export certificate will be necessary, at the buyer's expense.

Venise, très proche de l'Orient par ses liens commerciaux, adopta très tôt les décors de laque. Développée dès le XVIIe siècle, la technique connut son apogée au XVIIIe siècle. Imaginant des décors de chinoiseries de couleur or sur fond noir ou rouge, à l'imitation des laques venues d'Orient, les laqueurs vénitiens s'éloignent peu à peu de ces modèles et inventent un style qui leur est propre, comme celui de la "lacca povera", caractéristique des œuvres de la région.

Dans les exemplaires plus précieux, comme dans la paire de miroirs que nous présentons ici, les rinceaux fleuris sont mêlés à des incrustations de nacre, rappelant ainsi la technique des laques Namban du Japon du XVIe siècle.

Par leur décor et leur ornementation de feuillage, bois sculpté et doré, ils se rattachent à un groupe restreint d'exemplaires aujourd'hui connus dont :
- Un miroir appartenant aux collections du Musée des Arts Décoratifs de la ville de Trieste, illustré dans C. Alberici, Il Mobile Veneto, Electa editrice, Milan, 1980, p. 159.
- Une paire, dépourvue de fronton et des dimensions plus petites, vendue chez Artcurial Paris, le 26 novembre 2018, lot 130.
- L'exemplaire provenant d'une collection privée italienne et illustré dans C. Santini, Mille Mobili Veneti, 2002, vol. III, p. 246, fig. 423.
- Une paire vendue chez Christie's Londres, le 21 juin 2000, lot 150.


Estimation 40 000 - 60 000 €

Vendu 81 344 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 33

PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE

Vendu 81 344 € [$]

PAIRE DE MIROIRS VÉNITIENS DE LA PREMIÈRE MOITIÉ DU XVIIIe SIÈCLE
En bois sculpté et doré, à décor de laque or et polychrome sur fond brun, incrustations de nacre, le fronton surmonté d'un cartouche asymétrique, les écoinçons à décor d'écussons stylisés, étiquette imprimée au dos " WARING & GILLOW LTD./ 180 OXFORD STREET/ Removal and Warehousing Dept./ Name Miss M. ROBINSON/ No. 5/ 3/10/63 " sur l'un des deux miroirs, étiquette imprimée au dos " MARCH 1926 " sur les deux ; les glaces rapportées, restaurations, petits manques
Dimensions : 167 x 100 cm (65 3/4 x 39 1/4 in.)

Provenance :
Vente Christie's Londres, le 10 juin 2004, lot 24 ;
Galerie Paola Cuoghi, Modène ;
Acquis auprès de cette dernière par l'actuel propriétaire.

Bibliographie comparative :
G. Child, Les Miroirs 1650-1900, Flammarion, p. 261, fig. 546.
C. Santini, Mille Mobili Veneti, Modena, 2002, p. 246, fig. 423.

A pair of Venetian giltwood, gilt and polychrome japanned and mother-of-pearl inlaid mirrors, first half of the 18th century

* Information aux acheteurs :
Pour une sortie de l'UE, un CITÈS de ré-export peut être nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.
* Information to buyers :
For an exit from the EU, a Citès re-export certificate will be necessary, at the buyer's expense.

Venise, très proche de l'Orient par ses liens commerciaux, adopta très tôt les décors de laque. Développée dès le XVIIe siècle, la technique connut son apogée au XVIIIe siècle. Imaginant des décors de chinoiseries de couleur or sur fond noir ou rouge, à l'imitation des laques venues d'Orient, les laqueurs vénitiens s'éloignent peu à peu de ces modèles et inventent un style qui leur est propre, comme celui de la "lacca povera", caractéristique des œuvres de la région.

Dans les exemplaires plus précieux, comme dans la paire de miroirs que nous présentons ici, les rinceaux fleuris sont mêlés à des incrustations de nacre, rappelant ainsi la technique des laques Namban du Japon du XVIe siècle.

Par leur décor et leur ornementation de feuillage, bois sculpté et doré, ils se rattachent à un groupe restreint d'exemplaires aujourd'hui connus dont :
- Un miroir appartenant aux collections du Musée des Arts Décoratifs de la ville de Trieste, illustré dans C. Alberici, Il Mobile Veneto, Electa editrice, Milan, 1980, p. 159.
- Une paire, dépourvue de fronton et des dimensions plus petites, vendue chez Artcurial Paris, le 26 novembre 2018, lot 130.
- L'exemplaire provenant d'une collection privée italienne et illustré dans C. Santini, Mille Mobili Veneti, 2002, vol. III, p. 246, fig. 423.
- Une paire vendue chez Christie's Londres, le 21 juin 2000, lot 150.


Estimation 40 000 - 60 000 €

Vendu 81 344 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4243
Date : 15 déc. 2022 18:00
Commissaire-priseur : Juliette Leroy-Prost

Contact

Charlotte Norton
Tél. +33 1 42 99 20 68
cnorton@artcurial.com

Ordres d’Achat
& Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Mobilier & Objets d'Art