Vente Mobilier, Sculpture & Objets d’Art - 12 juillet 2021 /Lot 302 PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI Dans le goût de François Remond (1747-1812)

  • PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI Dans le goût de François Remond (1747-1812)
PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI Dans le goût de François Remond (1747-1812)
En bronze ciselé et doré, à quatre bras de lumière dont trois issus de têtes d'aigle retenant une chaîne, la partie basse ornée de trois faunesses adossées, reposant sur un piètement tripode à motif de draperie terminé par des pieds en toupie
H. : 66,5 cm (26 in.)
l. : 29 cm (11 1/2 in.)

Provenance :
Ancienne collection Paul Garson, Paris,
puis par descendance jusqu'au propriétaire actuel.

Bibliographie comparative : D. Alcouffe, A. Dion-Tenenbaum, G. Mabille, "Les Bronzes d'Ameublement du Louvre", Éditions Faton, Dijon, 2004, pp. 174-175.

A pair of Louis XVI style gilt-bronze four-light candelabra, in the taste of François Remond (1747-1812)

Cette monumentale paire de candélabres s'inspire de la paire créée en 1783 par François Remond (1747-1812) pour le cabinet turc du comte d'Artois à Versailles; la composition de ce prototype se compliquait de symboles turcs et d'attributs militaires qui ne furent pas repris dans les rééditions ultérieures. En 1785, Remond en livra une autre paire à la princesse Kinski. Ces quatre premiers exemplaires disparurent malheureusement dans l'incendie des Tuileries en 1871.

Le modèle connut un vif succès et bien d'autres furent exécutés par Remond et son atelier tout au long du XVIIIe et au début du XIXe siècle : appartient à ce groupe la paire aujourd'hui conservée au Musée du Louvre (inv. OA 6896) et illustrée dans D.Alcouffe, A. Dion-Tenenbaum, G. Mabille, "Les Bronzes d'Ameublement du Louvre", Éditions Faton, 2004, pp. 174-175 ou la paire appartenant aux collections du Marquis de Bath à Longleat vendue par Christie's Londres le 13 juin 2002, lot 307.

Notre paire s'éloigne du modèle d'origine sur lequel Remond a exécuté des têtes de dromadaire par la présence des têtes d'aigle à la base des bobèches supportant les bras de lumière.




Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 5 460 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 302

PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI Dans le goût de François Remond (1747-1812)

Vendu 5 460 € [$]

PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI Dans le goût de François Remond (1747-1812)
En bronze ciselé et doré, à quatre bras de lumière dont trois issus de têtes d'aigle retenant une chaîne, la partie basse ornée de trois faunesses adossées, reposant sur un piètement tripode à motif de draperie terminé par des pieds en toupie
H. : 66,5 cm (26 in.)
l. : 29 cm (11 1/2 in.)

Provenance :
Ancienne collection Paul Garson, Paris,
puis par descendance jusqu'au propriétaire actuel.

Bibliographie comparative : D. Alcouffe, A. Dion-Tenenbaum, G. Mabille, "Les Bronzes d'Ameublement du Louvre", Éditions Faton, Dijon, 2004, pp. 174-175.

A pair of Louis XVI style gilt-bronze four-light candelabra, in the taste of François Remond (1747-1812)

Cette monumentale paire de candélabres s'inspire de la paire créée en 1783 par François Remond (1747-1812) pour le cabinet turc du comte d'Artois à Versailles; la composition de ce prototype se compliquait de symboles turcs et d'attributs militaires qui ne furent pas repris dans les rééditions ultérieures. En 1785, Remond en livra une autre paire à la princesse Kinski. Ces quatre premiers exemplaires disparurent malheureusement dans l'incendie des Tuileries en 1871.

Le modèle connut un vif succès et bien d'autres furent exécutés par Remond et son atelier tout au long du XVIIIe et au début du XIXe siècle : appartient à ce groupe la paire aujourd'hui conservée au Musée du Louvre (inv. OA 6896) et illustrée dans D.Alcouffe, A. Dion-Tenenbaum, G. Mabille, "Les Bronzes d'Ameublement du Louvre", Éditions Faton, 2004, pp. 174-175 ou la paire appartenant aux collections du Marquis de Bath à Longleat vendue par Christie's Londres le 13 juin 2002, lot 307.

Notre paire s'éloigne du modèle d'origine sur lequel Remond a exécuté des têtes de dromadaire par la présence des têtes d'aigle à la base des bobèches supportant les bras de lumière.




Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 5 460 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4079
Date : 12 juill. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Contact

Laura Pierre
Tél. +33 1 42 99 20 68
lpierre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Mobilier, Sculpture & Objets d'Art