Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 526 MÉRIMÉE (Prosper) Réunion de 6 lettres autographes.

  • MÉRIMÉE (Prosper)  Réunion de 6 lettres autographes.
MÉRIMÉE (Prosper)
Réunion de 6 lettres autographes.
[1851-1867].

Belle réunion de 6 lettres autographes signées, envoyées entre 1851 et 1867.

L'ensemble comprend :
- 1 lettre qu'il adresse en tant qu'inspecteur des Monuments historiques en 1855, à un correspondant non identifié, au sujet de monuments en péril dans plusieurs départements. 1/2 p. in-8 [1er octobre 1855].
« Monsieur je reçois une lettre de Courmont qui me charge de vous rappeler et recommander : 1° l'envoi très prompt de l'architecte Abadie à Fénioux où l'église tombe […]. 2° une lettre furieuse au préfet de la Vienne pour empêcher que les habitants de Chauvigny ne remisent des charrettes autour de l'abside et n'y entassent de la paille au risque de l'incendie. »
- 2 lettres adressées à Renaud de La Saussaye, fils de l'archéologue du même nom. 2 p. in-8 (Paris, 1858 et 1859). Malgré les résultats mitigés de celui-ci au concours du Conseil d'État, il sera admis « … sans nouvel examen à la première vacance du Conseil… » (lettre de 1858). Dans une seconde lettre, de 1859, Mérimée lui conseille d' « …entretenir la Princesse Marie & Mr Baroche (le très influent ministre et président du Conseil d'État) dans de bonnes dispositions. J'ai parlé à Mr Fould (autre ministre de Napoléon III) cet après diner, d'après le conseil de M. de Soubeyran, seulement pour lui rafraîchir la mémoire… »
- 2 lettres à adressées en février 1867 à son amie Mme de Beaulaincourt : « Madame, Nos lettres et nos paquets se croisent. Je vous ai envoyé hier quelques anémones rouges… ». Mérimée ne se fait pas prier pour rapporter certaines rumeurs de l'époque : «… On me dit que l'évêque d'Orléans, qui est à Nice en ce moment, s'est fait une mauvaise affaire avec une jeunesse qui était élevée pour le théâtre, qu'il avait voulu convertir, et qui lui aurait joué une scène de Madame Elmire… Peut-être n'est-ce pas plus vrai que l'histoire de M. Duruy fils… » 4 p. in-8, Cannes, 20. II. [1867].
Il adresse à la même destinataire que la pièce précédente une lettre relatant comment il a herborisé près de la chapelle Notre-Dame de Vie. « Hier […] je suis allé à la Chapelle de N. D. de Vie ; il y a un fort ruban de queue, et j'y ai cueilli ce que j'ai trouvé de mieux en fait d'anémones. Il y en a de cinq ou six espèces, bleu, rouge, oeil de paon, soleil, étoile, etc. » 4 p. in-8, Cannes, 20. II. [1867].

On joint :
Une petite L. A. S. (1 p. in-12, « Mardi 24 Juin » [1851]) destinée au libraire-éditeur Jean-Baptiste Paulin. N'ayant pas reçu «…les cartes qui doivent accompagner le 10e volume de Mr Thiers… », Mérimée les réclame à son fournisseur. Il s'agissait du Xème volume de l'Histoire du Consulat et de l'Empire, qui venait tout juste de paraître.

Provenance :
Pierre Pruvost (Cat. vente Paris, Tajan, 4e partie, 14 avril 2005, n° 257-260).

Traces de pliures, quelques taches d'encre sur les 2 lettres à Mme de Beaulaincourt.

Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 780 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 526

MÉRIMÉE (Prosper)
Réunion de 6 lettres autographes.

Vendu 780 € [$]

MÉRIMÉE (Prosper)
Réunion de 6 lettres autographes.
[1851-1867].

Belle réunion de 6 lettres autographes signées, envoyées entre 1851 et 1867.

L'ensemble comprend :
- 1 lettre qu'il adresse en tant qu'inspecteur des Monuments historiques en 1855, à un correspondant non identifié, au sujet de monuments en péril dans plusieurs départements. 1/2 p. in-8 [1er octobre 1855].
« Monsieur je reçois une lettre de Courmont qui me charge de vous rappeler et recommander : 1° l'envoi très prompt de l'architecte Abadie à Fénioux où l'église tombe […]. 2° une lettre furieuse au préfet de la Vienne pour empêcher que les habitants de Chauvigny ne remisent des charrettes autour de l'abside et n'y entassent de la paille au risque de l'incendie. »
- 2 lettres adressées à Renaud de La Saussaye, fils de l'archéologue du même nom. 2 p. in-8 (Paris, 1858 et 1859). Malgré les résultats mitigés de celui-ci au concours du Conseil d'État, il sera admis « … sans nouvel examen à la première vacance du Conseil… » (lettre de 1858). Dans une seconde lettre, de 1859, Mérimée lui conseille d' « …entretenir la Princesse Marie & Mr Baroche (le très influent ministre et président du Conseil d'État) dans de bonnes dispositions. J'ai parlé à Mr Fould (autre ministre de Napoléon III) cet après diner, d'après le conseil de M. de Soubeyran, seulement pour lui rafraîchir la mémoire… »
- 2 lettres à adressées en février 1867 à son amie Mme de Beaulaincourt : « Madame, Nos lettres et nos paquets se croisent. Je vous ai envoyé hier quelques anémones rouges… ». Mérimée ne se fait pas prier pour rapporter certaines rumeurs de l'époque : «… On me dit que l'évêque d'Orléans, qui est à Nice en ce moment, s'est fait une mauvaise affaire avec une jeunesse qui était élevée pour le théâtre, qu'il avait voulu convertir, et qui lui aurait joué une scène de Madame Elmire… Peut-être n'est-ce pas plus vrai que l'histoire de M. Duruy fils… » 4 p. in-8, Cannes, 20. II. [1867].
Il adresse à la même destinataire que la pièce précédente une lettre relatant comment il a herborisé près de la chapelle Notre-Dame de Vie. « Hier […] je suis allé à la Chapelle de N. D. de Vie ; il y a un fort ruban de queue, et j'y ai cueilli ce que j'ai trouvé de mieux en fait d'anémones. Il y en a de cinq ou six espèces, bleu, rouge, oeil de paon, soleil, étoile, etc. » 4 p. in-8, Cannes, 20. II. [1867].

On joint :
Une petite L. A. S. (1 p. in-12, « Mardi 24 Juin » [1851]) destinée au libraire-éditeur Jean-Baptiste Paulin. N'ayant pas reçu «…les cartes qui doivent accompagner le 10e volume de Mr Thiers… », Mérimée les réclame à son fournisseur. Il s'agissait du Xème volume de l'Histoire du Consulat et de l'Empire, qui venait tout juste de paraître.

Provenance :
Pierre Pruvost (Cat. vente Paris, Tajan, 4e partie, 14 avril 2005, n° 257-260).

Traces de pliures, quelques taches d'encre sur les 2 lettres à Mme de Beaulaincourt.

Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 780 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle