Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 79 MARCELINE DESBORDES-VALMORE. ROMANCE. POEME AUTOGRAPHE. 33 vers, sans date.. 1 page in-12 à l’encre noire sur 1 feuillet de papier v...

  • MARCELINE DESBORDES-VALMORE. ROMANCE. POEME AUTOGRAPHE. 33 vers, sans date.. 1 page in-12 à l’encre noire sur 1 feuillet de papier v...
MARCELINE DESBORDES-VALMORE. ROMANCE. POEME AUTOGRAPHE. 33 vers, sans date.. 1 page in-12 à l'encre noire sur 1 feuillet de papier vélin (marques de plis). 3 variantes. . BEAU POEME INEDIT.. Ce poème accompagne une lettre à une amie qui explique les circonstances de sa création : « Tout à l'heure je rêvais presque endormie et je pensais à ta romance, à toi, voilà ce qui m'est venu, croyant que c'était bien beau en rêve, mais sur le papier ce n'est plus rien. Je pense pourtant que la grâce du chant fait presque tout dans une romance et je te l'envoie sans prendre le temps de rien corriger. » La référence à Bordeaux, où la poétesse séjourna de 1823 à 1827, permet de dater le poème de cette époque. Cette très jolie romance, rythmée par le vers répété « je pense à lui ! » est d'une grâce charmante : « A ma douleur toute livrée Je pense à lui ! Que rien ne trouble mon asyle Je pense à lui ! Je ne veux personne où m'exile Mon tendre ennui. » PROVENANCE De la collection Robert de Montesquiou (n° 155 de sa vente, 1923, 1ère partie).
Estimation 600 - 800 €

Vendu 1 039 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 79

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. ROMANCE. POEME AUTOGRAPHE. 33 vers, sans date.. 1 page in-12 à l’encre noire sur 1 feuillet de papier v...

Vendu 1 039 € [$]

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. ROMANCE. POEME AUTOGRAPHE. 33 vers, sans date.. 1 page in-12 à l'encre noire sur 1 feuillet de papier vélin (marques de plis). 3 variantes. . BEAU POEME INEDIT.. Ce poème accompagne une lettre à une amie qui explique les circonstances de sa création : « Tout à l'heure je rêvais presque endormie et je pensais à ta romance, à toi, voilà ce qui m'est venu, croyant que c'était bien beau en rêve, mais sur le papier ce n'est plus rien. Je pense pourtant que la grâce du chant fait presque tout dans une romance et je te l'envoie sans prendre le temps de rien corriger. » La référence à Bordeaux, où la poétesse séjourna de 1823 à 1827, permet de dater le poème de cette époque. Cette très jolie romance, rythmée par le vers répété « je pense à lui ! » est d'une grâce charmante : « A ma douleur toute livrée Je pense à lui ! Que rien ne trouble mon asyle Je pense à lui ! Je ne veux personne où m'exile Mon tendre ennui. » PROVENANCE De la collection Robert de Montesquiou (n° 155 de sa vente, 1923, 1ère partie).
Estimation 600 - 800 €

Vendu 1 039 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles