Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 78 MARCELINE DESBORDES-VALMORE. LE PETIT MENTEUR, CONTE D’ENFANT. POEME AUTOGRAPHE. 70 vers, sans date. 3 pages in-8 à l’encre noire su...

  • MARCELINE DESBORDES-VALMORE. LE PETIT MENTEUR, CONTE D’ENFANT. POEME AUTOGRAPHE. 70 vers, sans date. 3 pages in-8 à l’encre noire su...
MARCELINE DESBORDES-VALMORE. LE PETIT MENTEUR, CONTE D'ENFANT. POEME AUTOGRAPHE. 70 vers, sans date. 3 pages in-8 à l'encre noire sur 1 double feuillet de papier vélin. 1 correction autographe. Ce long poème a d'abord été publié dans le premier tome de La Muse française en 1823. Il constitue une variation sur le conte traditionnel de l'enfant qui crie au loup pour faire une farce avant d'être victime d'une véritable attaque. « (...) Un jour que les bergers, au fond d'une vallée, Appelant la gaîté sur leurs aigres pipeaux, Confondaient leurs repas, leurs chansons, leurs troupeaux, Et de leurs pieds joyeux pressaient l'herbe foulée « Au loup ! au loup ! à moi ! » dit le jeune garçon ; « Au loup ! » répéta-t-il d'une voix lamentable. Pas un n'abandonna la danse ni la table : « Il est loup, dirent-ils ; à d'autres la leçon. » Et toutefois le loup dévorait la plus belle De ses belles brebis ; Et pour punir l'enfant qu'il traitait de rebelle, Il lui montrait les dents, et rompait ses habits : Et le pauvre menteur, élevant ses prières, N'attristait que l'écho ; ses cris n'amenaient rien. Tout riait, tout dansait au loin dans les bruyères : « Eh quoi ! pas un ami, dit-il, pas même un chien ! (...) »
Estimation 1 000 - 1 500 €

Vendu 2 208 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 78

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. LE PETIT MENTEUR, CONTE D’ENFANT. POEME AUTOGRAPHE. 70 vers, sans date. 3 pages in-8 à l’encre noire su...

Vendu 2 208 € [$]

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. LE PETIT MENTEUR, CONTE D'ENFANT. POEME AUTOGRAPHE. 70 vers, sans date. 3 pages in-8 à l'encre noire sur 1 double feuillet de papier vélin. 1 correction autographe. Ce long poème a d'abord été publié dans le premier tome de La Muse française en 1823. Il constitue une variation sur le conte traditionnel de l'enfant qui crie au loup pour faire une farce avant d'être victime d'une véritable attaque. « (...) Un jour que les bergers, au fond d'une vallée, Appelant la gaîté sur leurs aigres pipeaux, Confondaient leurs repas, leurs chansons, leurs troupeaux, Et de leurs pieds joyeux pressaient l'herbe foulée « Au loup ! au loup ! à moi ! » dit le jeune garçon ; « Au loup ! » répéta-t-il d'une voix lamentable. Pas un n'abandonna la danse ni la table : « Il est loup, dirent-ils ; à d'autres la leçon. » Et toutefois le loup dévorait la plus belle De ses belles brebis ; Et pour punir l'enfant qu'il traitait de rebelle, Il lui montrait les dents, et rompait ses habits : Et le pauvre menteur, élevant ses prières, N'attristait que l'écho ; ses cris n'amenaient rien. Tout riait, tout dansait au loin dans les bruyères : « Eh quoi ! pas un ami, dit-il, pas même un chien ! (...) »
Estimation 1 000 - 1 500 €

Vendu 2 208 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles