Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 73 MARCELINE DESBORDES-VALMORE. L.A.S. A AUGUSTE BRIZEUX Datée du 23 janvier 1852. 3 pp. in-8 à l’encre bleue sur 1 double feuillet de ...

  • MARCELINE DESBORDES-VALMORE. L.A.S. A AUGUSTE BRIZEUX Datée du 23 janvier 1852. 3 pp. in-8 à l’encre bleue sur 1 double feuillet de ...
MARCELINE DESBORDES-VALMORE. L.A.S. A AUGUSTE BRIZEUX Datée du 23 janvier 1852. 3 pp. in-8 à l'encre bleue sur 1 double feuillet de papier vergé bleuté. TRES BELLE LETTRE AU POETE BRETON AUGUSTE BRIZEUX.. Le poète romantique breton Auguste Brizeux (1803-1858) fut acclamé à Paris par Alfred de Vigny ou Sainte-Beuve dès la parution de son premier recueil, Marie, en 1831. Marceline Desbordes-Valmore admirait son œuvre (« Ses vers sentent toujours le ciel ! ») et, quand elle le vit miné par la souffrance et la pauvreté, elle fit tout son possible pour lui venir en aide. Cette très belle lettre fut envoyée après la lecture de son livre Primel et Nola. Impuissante à taire son émotion et sous le coup du deuil de son frère, la poétesse laisse s'épancher son âme attendrie : « Ami ! frère... ou seigneur ! Votre livre est entré comme de la chaleur dans cette chambre où le feu s'allume si rarement. Soyez un peu content, vous si peu fier, de votre lampe merveilleuse qui porte la vie et la lumière, réjouissez-vous d'avoir illuminé l'un des plus tristes hivers de ma vie – nos grandes peines passeront, jamais ne passera ce livre charitable et divin, et vous serez béni de l'avoir laissé couler de votre âme. Il consolera bien d'autres affligés. (...) »
Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 1 689 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 73

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. L.A.S. A AUGUSTE BRIZEUX Datée du 23 janvier 1852. 3 pp. in-8 à l’encre bleue sur 1 double feuillet de ...

Vendu 1 689 € [$]

MARCELINE DESBORDES-VALMORE. L.A.S. A AUGUSTE BRIZEUX Datée du 23 janvier 1852. 3 pp. in-8 à l'encre bleue sur 1 double feuillet de papier vergé bleuté. TRES BELLE LETTRE AU POETE BRETON AUGUSTE BRIZEUX.. Le poète romantique breton Auguste Brizeux (1803-1858) fut acclamé à Paris par Alfred de Vigny ou Sainte-Beuve dès la parution de son premier recueil, Marie, en 1831. Marceline Desbordes-Valmore admirait son œuvre (« Ses vers sentent toujours le ciel ! ») et, quand elle le vit miné par la souffrance et la pauvreté, elle fit tout son possible pour lui venir en aide. Cette très belle lettre fut envoyée après la lecture de son livre Primel et Nola. Impuissante à taire son émotion et sous le coup du deuil de son frère, la poétesse laisse s'épancher son âme attendrie : « Ami ! frère... ou seigneur ! Votre livre est entré comme de la chaleur dans cette chambre où le feu s'allume si rarement. Soyez un peu content, vous si peu fier, de votre lampe merveilleuse qui porte la vie et la lumière, réjouissez-vous d'avoir illuminé l'un des plus tristes hivers de ma vie – nos grandes peines passeront, jamais ne passera ce livre charitable et divin, et vous serez béni de l'avoir laissé couler de votre âme. Il consolera bien d'autres affligés. (...) »
Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 1 689 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles