Vente Livres & Manuscrits - 19 juin 2019 /Lot 136 Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859 Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo

  • Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859 Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo
  • Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859 Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo
  • Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859 Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo
Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859
Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo
Paris, [s.d.] et [s.l.], 4 octobre [18]48
Ens. 3 p. sur 2 doubles f. in-8 (dimensions diverses) et 1 suscription

Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo. Dans la première, la célèbre poétesse Marceline Desbordes-Valmore remercie Victor Hugo pour la qualité de sa précédente lettre : « quand ma vie devrait durer longtemps le souvenir de votre lettre y demeurera attaché comme une des plus puissantes émotions que j'aie ressentie. J'ai cru rêver, et d'un rêve bien saisissant, d'où j'ai cru vous voir, moi qui ne vous ai jamais vu ». Dans la seconde lettre, la poétesse demande pour une amie que Victor Hugo l'inscrive au droit de travailler.

Quelques rousseurs, petites déchirures, traces de pliure

Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 1 040 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 136

Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859
Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo

Vendu 1 040 € [$]

Marceline DESBORDES-VALMORE 1786-1859
Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo
Paris, [s.d.] et [s.l.], 4 octobre [18]48
Ens. 3 p. sur 2 doubles f. in-8 (dimensions diverses) et 1 suscription

Réunion de deux lettres autographes signées à Victor Hugo. Dans la première, la célèbre poétesse Marceline Desbordes-Valmore remercie Victor Hugo pour la qualité de sa précédente lettre : « quand ma vie devrait durer longtemps le souvenir de votre lettre y demeurera attaché comme une des plus puissantes émotions que j'aie ressentie. J'ai cru rêver, et d'un rêve bien saisissant, d'où j'ai cru vous voir, moi qui ne vous ai jamais vu ». Dans la seconde lettre, la poétesse demande pour une amie que Victor Hugo l'inscrive au droit de travailler.

Quelques rousseurs, petites déchirures, traces de pliure

Estimation 800 - 1 000 €

Vendu 1 040 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3935
Date : 19 juin 2019 15:30
Commissaire-priseur : Stéphane Aubert

Contact

Lucie Moison
Tél.
lmoison@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Livres & Manuscrits