Vente Art urbain contemporain - 22 janvier 2013 /Lot 223 MAMBO (né en 1969) MAMBO MONDRIAN 5, 2012

  • MAMBO (né en 1969) MAMBO MONDRIAN 5, 2012 Acrylique sur toile
MAMBO (né en 1969)
MAMBO MONDRIAN 5, 2012
Acrylique sur toile
signée, titrée et datée au dos "mambo, Mambo Mondrian 5, 2012"
Hauteur : 100 Largeur : 81 cm

Commentaire : "Mes influences au sens strictement visuel sont incontestablement Jean Dubuffet, Piet Mondrian, Roy Linchenstein et Keith Haring.
Ce que j'aime plus que tout chez ceux là, est le fait d'avoir créé leur propre vocabulaire, puis de l'avoir développé et varié tout au long de leur vie".
Mambo

Issue d'une famille bourgeoise et cultivée, Mambo a grandi en Amérique du Sud.
La liberté dont il a disposée dans son enfance lui a permis de se balader dans les quartiers défavorisés, de croiser aussi bien les milieux populaires des ghettos que les beaux quartiers.

"Il y a eu, dans ma vie d'artiste, deux moments essentiels: celui où j'ai décidé de l'être, à 15 ans, avec la certitude que ce serait pour la vie et celui où, après 20 ans de recherches, voyages, collaborations et expérimentations, j'ai trouvé mon propre vocabulaire visuel. C'était lors de l'exposition «Peinture Fraîche» au Centre Pompidou en 2007, où je peignais en direct devant le public du musée pendant 3 mois et où toutes mes idées explorées précédemment ont soudain convergé dans le même sens"

L'être humain est au centre des oeuvres de Mambo. Son personnage orange est universel, il peut être chacun d'entre nous, homme, femme, il exprime une attitude, un sentiment qui reste énigmatique et qui interroge.


Estimation 3 000 - 3 500 €

Vendu 3 861 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 223

MAMBO (né en 1969)
MAMBO MONDRIAN 5, 2012

Vendu 3 861 € [$]

MAMBO (né en 1969)
MAMBO MONDRIAN 5, 2012
Acrylique sur toile
signée, titrée et datée au dos "mambo, Mambo Mondrian 5, 2012"
Hauteur : 100 Largeur : 81 cm

Commentaire : "Mes influences au sens strictement visuel sont incontestablement Jean Dubuffet, Piet Mondrian, Roy Linchenstein et Keith Haring.
Ce que j'aime plus que tout chez ceux là, est le fait d'avoir créé leur propre vocabulaire, puis de l'avoir développé et varié tout au long de leur vie".
Mambo

Issue d'une famille bourgeoise et cultivée, Mambo a grandi en Amérique du Sud.
La liberté dont il a disposée dans son enfance lui a permis de se balader dans les quartiers défavorisés, de croiser aussi bien les milieux populaires des ghettos que les beaux quartiers.

"Il y a eu, dans ma vie d'artiste, deux moments essentiels: celui où j'ai décidé de l'être, à 15 ans, avec la certitude que ce serait pour la vie et celui où, après 20 ans de recherches, voyages, collaborations et expérimentations, j'ai trouvé mon propre vocabulaire visuel. C'était lors de l'exposition «Peinture Fraîche» au Centre Pompidou en 2007, où je peignais en direct devant le public du musée pendant 3 mois et où toutes mes idées explorées précédemment ont soudain convergé dans le même sens"

L'être humain est au centre des oeuvres de Mambo. Son personnage orange est universel, il peut être chacun d'entre nous, homme, femme, il exprime une attitude, un sentiment qui reste énigmatique et qui interroge.


Estimation 3 000 - 3 500 €

Vendu 3 861 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2161
Date : 22 janv. 2013 14:00

Contact

Arnaud Oliveux
Tél. +33 1 42 99 16 28
aoliveux@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Art urbain contemporain