• LOUIS XV (1715-1774)
  • LOUIS XV (1715-1774)

LOUIS XV (1715-1774)
LUD.XV.D.G.FR.ET.NAV.REX. Buste nu-tête du roi enfant, cuirassé et drapé à droite. Barette en début de légende.
R/. (soleil) SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM (losange) 1715. Trois couronnes disposées en triangle et séparées par trois fleurs de lis. Au centre, lettre d'atelier W.
Tranche inscrite : DOMINE (lis) SALVUM (lis) FAC (lis) REGEM. Graveur : N. Röettiers
Ciani 2092/20000frs (Poincaré) ; Lafaurie 524 ; Droulers 739 (cet exemplaire) ; Gadoury 316 ; Hoffmann 23/200 frs or
Vente Vinchon Paris 1993 n°643
Ecu d'argent aux TROIS COURONNES 1715 Lille. (917°/°°; 30,30 g)
D'une grande rareté. Stries d'ajustage. Très bel exemplaire.
A l'avènement de Louis XV, la situation financière et économique de la France. Le déficit s'élevait à 78 millions de livres et la dette à 2 milliards et demi. Ces monnaies ont été émises suite à l'édit du 15 novembre 1715 et frappées en utilisant les coins de revers de la dernière émission des écus aux trois couronnes de Louis XIV. Quelques semaines après le début de la mise en fabrication, les exemplaires émis furent envoyés à la refonte ou réformés en écus « Vertugadin ».
Il ne subsiste que quelques spécimens de ce type.
Estimation 14 000 - 16 000 €



Vendu 23 772 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 196

Louis XV (1715-1774)

Vendu 23 772 € [$]

LOUIS XV (1715-1774)
LUD.XV.D.G.FR.ET.NAV.REX. Buste nu-tête du roi enfant, cuirassé et drapé à droite. Barette en début de légende.
R/. (soleil) SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM (losange) 1715. Trois couronnes disposées en triangle et séparées par trois fleurs de lis. Au centre, lettre d'atelier W.
Tranche inscrite : DOMINE (lis) SALVUM (lis) FAC (lis) REGEM. Graveur : N. Röettiers
Ciani 2092/20000frs (Poincaré) ; Lafaurie 524 ; Droulers 739 (cet exemplaire) ; Gadoury 316 ; Hoffmann 23/200 frs or
Vente Vinchon Paris 1993 n°643
Ecu d'argent aux TROIS COURONNES 1715 Lille. (917°/°°; 30,30 g)
D'une grande rareté. Stries d'ajustage. Très bel exemplaire.
A l'avènement de Louis XV, la situation financière et économique de la France. Le déficit s'élevait à 78 millions de livres et la dette à 2 milliards et demi. Ces monnaies ont été émises suite à l'édit du 15 novembre 1715 et frappées en utilisant les coins de revers de la dernière émission des écus aux trois couronnes de Louis XIV. Quelques semaines après le début de la mise en fabrication, les exemplaires émis furent envoyés à la refonte ou réformés en écus « Vertugadin ».
Il ne subsiste que quelques spécimens de ce type.
Estimation 14 000 - 16 000 €



Vendu 23 772 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2223
Date : 17 déc. 2012 14:00

Contact

Mathilde Neuve-Eglise
Tél. +33 1 42 99 20 75
mneuveeglise@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Philatélie, Numismatique, Armes et Souvenirs historiques