Vente Livres et Manuscrits - 15 décembre 2010 /Lot 25 Louis-Ferdinand CELINE Lettre [à Georges Geoffroy, 1949]

  • Louis-Ferdinand CELINE Lettre [à Georges Geoffroy, 1949] "UNE BONNE PETITE GOUINE DANS TON FOYER A...
Louis-Ferdinand CELINELettre [à Georges Geoffroy, 1949]
"UNE BONNE PETITE GOUINE DANS TON FOYER AURAIT TOUT ARRANGE"
4.7.[1949, Copenhague]. 4 p. in-folio. Lettre de Céline qui se lâche, n'a plus de retenue, les femmes, le sexe, entre homme, la morale... "La vie en passant sur toi t'a laissé ce qu'elle vaut de mieux à offrir à un homme. Mais je te vois toujours chagrin à cause d'Hélène [sa femme qui ne tardera pas à revenir, mais Céline en dresse un portrait assez redoutable...] Tu l'aurais rendu un peu vicieuse un peu partouzeuse tu n'en serais peut être pas là. C'est le médecin qui te parles... médecin es parties honteuses. Elle n'aurait point trébuché à la ménopause... la femme possède un potentiel sexuel terrible ... Je trouve que les petits fantasmes sexuelles servent [...] cet aspect. Elles déflorent, mouillent, aspergent, la [foire] sexuelle terrible de nos compagnes. Vices? non hygiène mentale, glandulaire. Une bonne petite gouine dans ton foyer aurait tout arrangé. Ce qui est terrible c'est le romantisme de la quarantaine... Le Hammam. Les négresses etc... Voilà des dérivatifs intelligents - je ne casse rien- C'est de l'homéopathie sentimentale... La femme est animale. Il faut l'amuser et surtout amuser son derrière- sinon elle devient folle. AVEC NOTRE PAUVRE BITE, QUE POUVONS-NOUS PRETENDRE ! Il en faudrait 10 à15 comme les nôtres. L'affection ne suffit pas- non plus hélas! Si belle soit elle il faut faire la part du Serpent ... Le cocufiage c'est bien [si ce n'est ?] chantage, enfants, vérole etc. Il faut t'occuper aussi de ces parties sombres toi même... Je ne t'apprends rien après tout. Tu sais tout ceci- Les Harems ont cela de bon que les femmes s'y broutent tout à l'aise... le sexe à la vérité nous emmerde vite - la femme jamais- les meilleurs, les saintes-"
Il revient à sa vie à Copenhague, et à la visite de Geoffroy. "Tu enchantes Mik[kelsen]. Il t'estime hautement- Il a tout de suite apprécié ton savoir ta philosophie tes extraordinaires qualités diplomatiques et humaines, en bref il t'aime bien- ... Lucette t'embrasse, je t' embrasse, embrasse Paul [Gen Paul] mon frère, il veut tout faire comme moi- ... Vas le voir souvent- Il a besoin de toi- Il est comme moi il est plein de sagesse pour les autres, pas pour lui même." Lettre exceptionnelle.
Georges Geoffroy, camarade de Louis Destouches (né, comme lui, en 1894) au 2e Bureau à Londres en 1915.
BIBLIOGRAPHIE : "Les années danoises: Images d'exil. Louis-Ferdinand Céline, 1945-1951", par E. Mazet et P. Pécastaing. Du Lérot & La Sirène, p. 251-253.

Estimation 1 500 - 1 800 €

Vendu 4 845 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 25

Louis-Ferdinand CELINE
Lettre [à Georges Geoffroy, 1949]

Vendu 4 845 € [$]

Louis-Ferdinand CELINELettre [à Georges Geoffroy, 1949]
"UNE BONNE PETITE GOUINE DANS TON FOYER AURAIT TOUT ARRANGE"
4.7.[1949, Copenhague]. 4 p. in-folio. Lettre de Céline qui se lâche, n'a plus de retenue, les femmes, le sexe, entre homme, la morale... "La vie en passant sur toi t'a laissé ce qu'elle vaut de mieux à offrir à un homme. Mais je te vois toujours chagrin à cause d'Hélène [sa femme qui ne tardera pas à revenir, mais Céline en dresse un portrait assez redoutable...] Tu l'aurais rendu un peu vicieuse un peu partouzeuse tu n'en serais peut être pas là. C'est le médecin qui te parles... médecin es parties honteuses. Elle n'aurait point trébuché à la ménopause... la femme possède un potentiel sexuel terrible ... Je trouve que les petits fantasmes sexuelles servent [...] cet aspect. Elles déflorent, mouillent, aspergent, la [foire] sexuelle terrible de nos compagnes. Vices? non hygiène mentale, glandulaire. Une bonne petite gouine dans ton foyer aurait tout arrangé. Ce qui est terrible c'est le romantisme de la quarantaine... Le Hammam. Les négresses etc... Voilà des dérivatifs intelligents - je ne casse rien- C'est de l'homéopathie sentimentale... La femme est animale. Il faut l'amuser et surtout amuser son derrière- sinon elle devient folle. AVEC NOTRE PAUVRE BITE, QUE POUVONS-NOUS PRETENDRE ! Il en faudrait 10 à15 comme les nôtres. L'affection ne suffit pas- non plus hélas! Si belle soit elle il faut faire la part du Serpent ... Le cocufiage c'est bien [si ce n'est ?] chantage, enfants, vérole etc. Il faut t'occuper aussi de ces parties sombres toi même... Je ne t'apprends rien après tout. Tu sais tout ceci- Les Harems ont cela de bon que les femmes s'y broutent tout à l'aise... le sexe à la vérité nous emmerde vite - la femme jamais- les meilleurs, les saintes-"
Il revient à sa vie à Copenhague, et à la visite de Geoffroy. "Tu enchantes Mik[kelsen]. Il t'estime hautement- Il a tout de suite apprécié ton savoir ta philosophie tes extraordinaires qualités diplomatiques et humaines, en bref il t'aime bien- ... Lucette t'embrasse, je t' embrasse, embrasse Paul [Gen Paul] mon frère, il veut tout faire comme moi- ... Vas le voir souvent- Il a besoin de toi- Il est comme moi il est plein de sagesse pour les autres, pas pour lui même." Lettre exceptionnelle.
Georges Geoffroy, camarade de Louis Destouches (né, comme lui, en 1894) au 2e Bureau à Londres en 1915.
BIBLIOGRAPHIE : "Les années danoises: Images d'exil. Louis-Ferdinand Céline, 1945-1951", par E. Mazet et P. Pécastaing. Du Lérot & La Sirène, p. 251-253.

Estimation 1 500 - 1 800 €

Vendu 4 845 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1886
Date : 14 déc. 2010 14:30

Contact

Benoît Puttemans
Tél.
bputtemans@artcurial.com

Livres et Manuscrits