Vente Horlogerie de collection - 18 juillet 2019 /Lot 658 LIP R.27 "Général de Gaulle", n° 152834

  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
  • LIP  R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
LIP
R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
Vers 1958

Montre bracelet historique en or rose 18k (750) offerte au Général de Gaulle par M. Fred Lip (Lipman) à l'occasion de la sortie du premier calibre électronique R27 produit par la maison Lip
Boîtier : rond, anses stylisées et biseautées, double fond vissé pour les piles, numéroté
Cadran : argenté et guilloché, index "bâton" appliqués, trotteuse centrale et minuterie perlée, signé
Mouvement : électronique cal. R27
Boucle : or jaune
Dim. : 35 x 46 mm
Poids brut : 50,75 g.
Avec : écrin et surboîte, une lettre manuscrite rédigée de la main de M. Bernard de Gaulle retraçant la provenance de la montre

Provenance: Général de Gaulle puis à Monsieur Bernard de Gaulle ; par succession au propriétaire actuel.
Collection de M. Bernard de Gaulle

"En décembre 1958, le Général de Gaulle envoya une lettre à Fred Lip avec une dédicace au dos : à Monsieur Fred Lip, grâce à qui je mesure les heures qui me sont comptées"
In "Lip, des heures à compter", Marie-Pia Coustans et Daniel Galazzo, Éditions Glénat, 2017, p. 140

A 18k rose gold electric wristwatch. With a presentation case and outerpackaging. Given to Général de Gaulle by Fred Lip (Lipmann) in 1958
Général de Gaulle to Mr. Bernard de Gaulle, then by descendance to the actual owner
Collection M. Bernard de Gaulle

Montre historique offerte au Général de Gaulle lors de la sortie de ce nouveau calibre par la fameuse fabrique de montres LIP, une des marques légendaires d'horlogerie en France qui fabriqua l'un des premiers modèles dit " électronique ".

Ce modèle équipé d'un calibre électrique est l'un des plus rares de Lip, il est dit à 2 piles, commercialisé de 1958 à 1960. Boîtier en or rose 18 carats de forme ronde à anses stylisées et biseautées, le fond vissé avec deux compartiments pour les piles. Cadran index flèche appliqués et aiguilles dauphine. Trotteuse logotypée.

Le calibre électrique R27 atypique a donné son nom au modèle et fut à son époque l'une des toutes premières innovations dans le domaine, une prouesse du " génie français " qui a été tant mis en avant par le Général de Gaulle.

Les collectionneurs lui ont aussi donné depuis le surnom de " LIP General de Gaulle ", toute la légende de la Lip R27 s'est construite sur le fait que le General de Gaulle en avait reçu un exemplaire offert par Lip.



Le calibre électrique R27 atypique a donné son nom au modèle et fut à son époque l'une des toutes premières innovations dans le domaine de l'horlogerie en Europe.
Les recherches sur l'électricité appliqué au domaine de l'horlogerie débutent chez Lip dans les années 30 avec les premières expérimentations sur les pendules, puis les travaux s'appliquèrent à la montre bracelet à la fin des années 40 dans le plus grand secret.
Dix années de recherches entre 1948 et 1958 auront été nécessaires pour mener à bien ce projet dans le plus grand secret, alors que les américains également s'intéressent à ce projet révolutionnaire de montre électrique.
Sous la direction de Jean-Georges Laviolette et Paul Dargier de Saint Vaulry, remplacé dès 1955 par Jean Pommier, le première montre bracelet électrique européenne voit le jour en 1958 sous le calibre R27.
Cette réalisation est sans aucun doute l'une des prouesses qui témoigne du " génie français " à la fin des années 50, alors que le Général De Gaulle instituait de nouvelles institutions sous la Ve République dont il fût le premier Président à partir de 1958.
Les collectionneurs lui ont ainsi trouvé un parfaitement approprié, toute la légnede de ce modèle s'est construite sur le fait que le Général avait un exemplaire des mains du propriétaire, M. Fred Lip (Lipmann) en 1958.
Ce modèle équipé d'un calibre électrique est le plus rare de Lip, il est dit à 2 piles, commercialisé de 1958 à 1960. Décrite dans la publicité de l'époque comme " l'une des montres les plus précises du monde " ainsi que " la première montre électrique fabriquée en Europe ", elle est le témoignage le plus important de la fameuse épopée horlogère de la fabrique LIP, fleuron à l'époque de l'industrie horlogère en France.
Bibliographie : Marie-Pia Auschitzky Coustans, "Lip, des heures à conter", Edition Libris, 2000.


Estimation 6 000 - 10 000 €

Lot 658

LIP
R.27 "Général de Gaulle", n° 152834

Estimation 6 000 - 10 000 € [$]

LIP
R.27 "Général de Gaulle", n° 152834
Vers 1958

Montre bracelet historique en or rose 18k (750) offerte au Général de Gaulle par M. Fred Lip (Lipman) à l'occasion de la sortie du premier calibre électronique R27 produit par la maison Lip
Boîtier : rond, anses stylisées et biseautées, double fond vissé pour les piles, numéroté
Cadran : argenté et guilloché, index "bâton" appliqués, trotteuse centrale et minuterie perlée, signé
Mouvement : électronique cal. R27
Boucle : or jaune
Dim. : 35 x 46 mm
Poids brut : 50,75 g.
Avec : écrin et surboîte, une lettre manuscrite rédigée de la main de M. Bernard de Gaulle retraçant la provenance de la montre

Provenance: Général de Gaulle puis à Monsieur Bernard de Gaulle ; par succession au propriétaire actuel.
Collection de M. Bernard de Gaulle

"En décembre 1958, le Général de Gaulle envoya une lettre à Fred Lip avec une dédicace au dos : à Monsieur Fred Lip, grâce à qui je mesure les heures qui me sont comptées"
In "Lip, des heures à compter", Marie-Pia Coustans et Daniel Galazzo, Éditions Glénat, 2017, p. 140

A 18k rose gold electric wristwatch. With a presentation case and outerpackaging. Given to Général de Gaulle by Fred Lip (Lipmann) in 1958
Général de Gaulle to Mr. Bernard de Gaulle, then by descendance to the actual owner
Collection M. Bernard de Gaulle

Montre historique offerte au Général de Gaulle lors de la sortie de ce nouveau calibre par la fameuse fabrique de montres LIP, une des marques légendaires d'horlogerie en France qui fabriqua l'un des premiers modèles dit " électronique ".

Ce modèle équipé d'un calibre électrique est l'un des plus rares de Lip, il est dit à 2 piles, commercialisé de 1958 à 1960. Boîtier en or rose 18 carats de forme ronde à anses stylisées et biseautées, le fond vissé avec deux compartiments pour les piles. Cadran index flèche appliqués et aiguilles dauphine. Trotteuse logotypée.

Le calibre électrique R27 atypique a donné son nom au modèle et fut à son époque l'une des toutes premières innovations dans le domaine, une prouesse du " génie français " qui a été tant mis en avant par le Général de Gaulle.

Les collectionneurs lui ont aussi donné depuis le surnom de " LIP General de Gaulle ", toute la légende de la Lip R27 s'est construite sur le fait que le General de Gaulle en avait reçu un exemplaire offert par Lip.



Le calibre électrique R27 atypique a donné son nom au modèle et fut à son époque l'une des toutes premières innovations dans le domaine de l'horlogerie en Europe.
Les recherches sur l'électricité appliqué au domaine de l'horlogerie débutent chez Lip dans les années 30 avec les premières expérimentations sur les pendules, puis les travaux s'appliquèrent à la montre bracelet à la fin des années 40 dans le plus grand secret.
Dix années de recherches entre 1948 et 1958 auront été nécessaires pour mener à bien ce projet dans le plus grand secret, alors que les américains également s'intéressent à ce projet révolutionnaire de montre électrique.
Sous la direction de Jean-Georges Laviolette et Paul Dargier de Saint Vaulry, remplacé dès 1955 par Jean Pommier, le première montre bracelet électrique européenne voit le jour en 1958 sous le calibre R27.
Cette réalisation est sans aucun doute l'une des prouesses qui témoigne du " génie français " à la fin des années 50, alors que le Général De Gaulle instituait de nouvelles institutions sous la Ve République dont il fût le premier Président à partir de 1958.
Les collectionneurs lui ont ainsi trouvé un parfaitement approprié, toute la légnede de ce modèle s'est construite sur le fait que le Général avait un exemplaire des mains du propriétaire, M. Fred Lip (Lipmann) en 1958.
Ce modèle équipé d'un calibre électrique est le plus rare de Lip, il est dit à 2 piles, commercialisé de 1958 à 1960. Décrite dans la publicité de l'époque comme " l'une des montres les plus précises du monde " ainsi que " la première montre électrique fabriquée en Europe ", elle est le témoignage le plus important de la fameuse épopée horlogère de la fabrique LIP, fleuron à l'époque de l'industrie horlogère en France.
Bibliographie : Marie-Pia Auschitzky Coustans, "Lip, des heures à conter", Edition Libris, 2000.


Estimation 6 000 - 10 000 €

Détails de la vente

Vente : M1065
Date : 18 juill. 2019 14:30
Commissaire-priseur : François Tajan

Contact

Justine Lamarre
Tél. +33 1 42 99 20 39
jlamarre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Horlogerie de collection