Vente « Dessins d’écrivains » - 14 février 2012 /Lot 66 KUBIN, Alfred Das Gespenst im Schlafzimmer [Le spectre dans la chambre à coucher]

  • KUBIN, Alfred  Das Gespenst im Schlafzimmer [Le spectre dans la chambre à coucher]
KUBIN, Alfred
Das Gespenst im Schlafzimmer [Le spectre dans la chambre à coucher]
Dessin original, signé et daté en bas à droite " A Kubin 28 dez 46 ". Encre de Chine et plume, rehauts de lavis brun, 23 x 30 cm, encadrement sous verre.

Belle composition fantasmatique dans laquelle le couple alité semble faire figure d'intrus dans le monde spectral et non le spectre dans le monde des hommes. Kubin a plusieurs fois traité ce thème de hantise nocturne.

Alfred Kubin ou l'obsession du fantastique et du macabre. Comme dessinateur, l'Autrichien Kubin a presque exclusivement produit des œuvres à l'encre et au lavis, d'abord sous l'influence de Goya, Klinger et Redon. Proche des symbolistes puis des expressionnistes, il a privilégié des sujets obsessionnels monstrueux. Ce même goût l'a guidé dans le choix des auteurs dont il a illustré les ouvrages, tels Hoffmann, Dostoïevski, Thomas Mann ou Poe.
Un univers kafkaïen. Comme écrivain, Kubin a publié en 1909 un roman fantastique important, Die Andere Seite, lequel, bien qu'avec des moyens littéraires différents, développe des thèmes similaires à ceux de Kafka - avec qui il se lia en 1911 et dont il illustra Ein Landarzt en 1932.
Un procédé " psychographique ". Le travail graphique d'Alfred Kubin recelait une dimension scripturale très marqué :
" Ce fut à dater de 1907-1908 que Kubin offrit à son imagination artistique la perspective du dessin [et qu'] il changea son statut d'artiste contre celui d'écrivain dessinateur. Non que l'expression littéraire eût précédé chez lui l'activité plastique, ni même qu'elle eût dominé sa créativité après L'Autre côté, mais l'écriture était désormais hissée, dans son esprit, au rang de modèle. Tel fut le sens du procédé "psychographique" qu'il disait employer depuis la formulation et l'illustration de son roman, à savoir "[un] style fragmentaire plus écrit que dessiné, qui tel un instrument météorologique très sensible, imprimait la moindre de [ses] humeurs " (L'Autre côté). " (Serge Linares, p. 190).


Estimation 4 000 - 5 000 €

Vendu 11 476 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 66

KUBIN, Alfred
Das Gespenst im Schlafzimmer [Le spectre dans la chambre à coucher]

Vendu 11 476 € [$]

KUBIN, Alfred
Das Gespenst im Schlafzimmer [Le spectre dans la chambre à coucher]
Dessin original, signé et daté en bas à droite " A Kubin 28 dez 46 ". Encre de Chine et plume, rehauts de lavis brun, 23 x 30 cm, encadrement sous verre.

Belle composition fantasmatique dans laquelle le couple alité semble faire figure d'intrus dans le monde spectral et non le spectre dans le monde des hommes. Kubin a plusieurs fois traité ce thème de hantise nocturne.

Alfred Kubin ou l'obsession du fantastique et du macabre. Comme dessinateur, l'Autrichien Kubin a presque exclusivement produit des œuvres à l'encre et au lavis, d'abord sous l'influence de Goya, Klinger et Redon. Proche des symbolistes puis des expressionnistes, il a privilégié des sujets obsessionnels monstrueux. Ce même goût l'a guidé dans le choix des auteurs dont il a illustré les ouvrages, tels Hoffmann, Dostoïevski, Thomas Mann ou Poe.
Un univers kafkaïen. Comme écrivain, Kubin a publié en 1909 un roman fantastique important, Die Andere Seite, lequel, bien qu'avec des moyens littéraires différents, développe des thèmes similaires à ceux de Kafka - avec qui il se lia en 1911 et dont il illustra Ein Landarzt en 1932.
Un procédé " psychographique ". Le travail graphique d'Alfred Kubin recelait une dimension scripturale très marqué :
" Ce fut à dater de 1907-1908 que Kubin offrit à son imagination artistique la perspective du dessin [et qu'] il changea son statut d'artiste contre celui d'écrivain dessinateur. Non que l'expression littéraire eût précédé chez lui l'activité plastique, ni même qu'elle eût dominé sa créativité après L'Autre côté, mais l'écriture était désormais hissée, dans son esprit, au rang de modèle. Tel fut le sens du procédé "psychographique" qu'il disait employer depuis la formulation et l'illustration de son roman, à savoir "[un] style fragmentaire plus écrit que dessiné, qui tel un instrument météorologique très sensible, imprimait la moindre de [ses] humeurs " (L'Autre côté). " (Serge Linares, p. 190).


Estimation 4 000 - 5 000 €

Vendu 11 476 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2129
Date : 14 févr. 2012 14:30

Contact

Benoît Puttemans
Tél.
bputtemans@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

« Dessins d’écrivains » Collection Pierre et Franca Belfond