Vente Collection Charles Auzoux - 24 mars 2022 /Lot 214 Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme

  • Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme Plâtre patiné
  • Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme Plâtre patiné
  • Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme Plâtre patiné
  • Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme Plâtre patiné
  • Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935 Buste de femme Plâtre patiné
Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935
Buste de femme
Plâtre patiné
Hauteur : 58 cm

Female Bust, patinated plaster, by J. Desbois
H.: 22,83 in.


Provenance : Collection Charles Auzoux ;
Puis par descendance

Expositions : 'Les trésors retrouvés des ateliers d'artistes au temps de Rodin. Collection Charles Auzoux 1870-1910', Paris, Louvre des Antiquaires, 5 mai - 10 septembre 1995, p. 66, n° XII-2

Bibliographie : en rapport :
Raymond Huard, Pierre Maillot, 'Jules Desbois, sculpteur 1851-1935. Une célébration tragique de la vie', Paris, 2000, p. 104, un exemplaire en marbre référencé sous le n° 9


Commentaire : Alors que la Carrière de Jules Desbois patine à ses débuts, c'est bien la rencontre qu'il fit avec Auguste Rodin dès 1879 qui lui donna le courage de persévérer. En effet, après des années de tergiversations, qui le verront entre autre travailler de l'autre côté de l'Atlantique, le sculpteur se résout à abandonner la sculpture faute de commandes. Mais en 1884, son ami Rodin l'embauche comme praticien, faisant renaitre sa détermination et surtout lui expose une manière différente de créer, plus expressive et transgressive, loin de ses premières recherches encore très académiques. A son contact, Desbois se remet à sculpter pour son propre compte et réalise ses plus merveilleuses créations.
Le buste en plâtre patiné que nous présentons constitue un exemple remarquable du talent de Desbois pour les portraits, au contraire de Rodin qui reconnaissait lui-même éprouver certaines difficultés dans ce domaine. Toute l'humilité et l'humanité de cet artiste au parcours chaotique se ressentent dans ses bustes. Tous portent la marque, dans la profondeur des traits, d'une angoisse latente et ambigüe, hautement poétique. Mais l'érotisme n'est pas loin non plus, discret mais palpable, pour cette jeune fille à la chevelure sauvage. L'influence de Rodin se manifeste tout particulièrement dans le mouvement donné à l'objet et ce savant déséquilibre des épaules accentué par ses finitions volontairement laissées brutes.

Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 17 056 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 214

Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935
Buste de femme

Vendu 17 056 € [$]

Jules DESBOIS Parçay-les-Pins, 1851 - Paris, 1935
Buste de femme
Plâtre patiné
Hauteur : 58 cm

Female Bust, patinated plaster, by J. Desbois
H.: 22,83 in.


Provenance : Collection Charles Auzoux ;
Puis par descendance

Expositions : 'Les trésors retrouvés des ateliers d'artistes au temps de Rodin. Collection Charles Auzoux 1870-1910', Paris, Louvre des Antiquaires, 5 mai - 10 septembre 1995, p. 66, n° XII-2

Bibliographie : en rapport :
Raymond Huard, Pierre Maillot, 'Jules Desbois, sculpteur 1851-1935. Une célébration tragique de la vie', Paris, 2000, p. 104, un exemplaire en marbre référencé sous le n° 9


Commentaire : Alors que la Carrière de Jules Desbois patine à ses débuts, c'est bien la rencontre qu'il fit avec Auguste Rodin dès 1879 qui lui donna le courage de persévérer. En effet, après des années de tergiversations, qui le verront entre autre travailler de l'autre côté de l'Atlantique, le sculpteur se résout à abandonner la sculpture faute de commandes. Mais en 1884, son ami Rodin l'embauche comme praticien, faisant renaitre sa détermination et surtout lui expose une manière différente de créer, plus expressive et transgressive, loin de ses premières recherches encore très académiques. A son contact, Desbois se remet à sculpter pour son propre compte et réalise ses plus merveilleuses créations.
Le buste en plâtre patiné que nous présentons constitue un exemple remarquable du talent de Desbois pour les portraits, au contraire de Rodin qui reconnaissait lui-même éprouver certaines difficultés dans ce domaine. Toute l'humilité et l'humanité de cet artiste au parcours chaotique se ressentent dans ses bustes. Tous portent la marque, dans la profondeur des traits, d'une angoisse latente et ambigüe, hautement poétique. Mais l'érotisme n'est pas loin non plus, discret mais palpable, pour cette jeune fille à la chevelure sauvage. L'influence de Rodin se manifeste tout particulièrement dans le mouvement donné à l'objet et ce savant déséquilibre des épaules accentué par ses finitions volontairement laissées brutes.

Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 17 056 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4227
Date : 24 mars 2022 14:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Charles Auzoux, L’intime des artistes de son temps