Vente Collection Alfred de Vigny - 15 novembre 2016 /Lot 142 Jules BARBEY D'AUREVILLY 1808-1889 Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny

  • Jules BARBEY D'AUREVILLY 1808-1889 Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
Jules BARBEY D'AUREVILLY 1808-1889
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
[Paris], 3 avril [1862 et début mai 1862 (?)]. Ens. 4 p. in-8 (20,6 x 13,3 cm), enveloppe avec cachet armorié de cire rouge.

Lettres calligraphiées à l'encre rouge relatives à la santé d'Alfred de Vigny et aux visites que Jules Barbey d'Aurevilly se propose de lui rendre : "Je voudrais bien avoir de vos nouvelles et voir de votre écriture ! J'ai eu l'honneur de me présenter chez vous la semaine dernière ; le portier m'empêcha de monter. Il me fit une barricade avec l'ordre du médecin, et craignant d'être gênant, mais plein d'anxiété, je me retirai. Je laissai seulement pour carte de visite un petit livre de moi, Du Dandysme et de Georges Brummell que je me fais le bonheur de vous offrir. Je voudrais qu'il vous fît oublier, ne fût-ce qu'une minute, ce que vous souffrez" (début mai 1862 ?).
[On joint :]
Alfred de VIGNY. 1797-1863. Réunion de quatre brouillons autographes de lettres à Jules Barbey d'Aurevilly. [Paris], 13 mai et 6 août 1860, 4 avril et 5 mai 1862, Ens. 19 pages in-12, in-8 et in-4 (dimensions diverses). Cet ensemble comprend notamment le brouillon des réponses aux deux lettres précédentes ("J'ai votre Dandysme et votre Brummell, mais je ne veux pas que ce Héros-Dandy ait le droit d'interrompre encore ma lecture du second volume des Œuvres et des Hommes qui me charme comme le premier par ses originalités" 5 mai 1862) et un beau témoignage sur les souffrances du poète ("Hélas ! Monsieur, cette larme dont la forme angélique vous a plu, je la verse toutes les nuits et en ce moment même où je vous écris, sur des souffrances que les hommes ne sauraient guérir par leur science incertaine. Cette larme je la cache de mon mieux et ne me laisse voir au monde que lorsque je me crois maître de la contenir. " 6 août 1860).
Les deux hommes de lettres ne s'étaient pas connus avant l'année 1860 et leur correspondance est peu fournie.
Quelques déchirures et pliures marginales, sans manque.
Provenance :
Archives Sangnier (cachets)


Estimation 2 500 - 3 000 €

Vendu 5 460 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 142

Jules BARBEY D'AUREVILLY 1808-1889
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny

Vendu 5 460 € [$]

Jules BARBEY D'AUREVILLY 1808-1889
Réunion de deux lettres autographes signées à Alfred de Vigny
[Paris], 3 avril [1862 et début mai 1862 (?)]. Ens. 4 p. in-8 (20,6 x 13,3 cm), enveloppe avec cachet armorié de cire rouge.

Lettres calligraphiées à l'encre rouge relatives à la santé d'Alfred de Vigny et aux visites que Jules Barbey d'Aurevilly se propose de lui rendre : "Je voudrais bien avoir de vos nouvelles et voir de votre écriture ! J'ai eu l'honneur de me présenter chez vous la semaine dernière ; le portier m'empêcha de monter. Il me fit une barricade avec l'ordre du médecin, et craignant d'être gênant, mais plein d'anxiété, je me retirai. Je laissai seulement pour carte de visite un petit livre de moi, Du Dandysme et de Georges Brummell que je me fais le bonheur de vous offrir. Je voudrais qu'il vous fît oublier, ne fût-ce qu'une minute, ce que vous souffrez" (début mai 1862 ?).
[On joint :]
Alfred de VIGNY. 1797-1863. Réunion de quatre brouillons autographes de lettres à Jules Barbey d'Aurevilly. [Paris], 13 mai et 6 août 1860, 4 avril et 5 mai 1862, Ens. 19 pages in-12, in-8 et in-4 (dimensions diverses). Cet ensemble comprend notamment le brouillon des réponses aux deux lettres précédentes ("J'ai votre Dandysme et votre Brummell, mais je ne veux pas que ce Héros-Dandy ait le droit d'interrompre encore ma lecture du second volume des Œuvres et des Hommes qui me charme comme le premier par ses originalités" 5 mai 1862) et un beau témoignage sur les souffrances du poète ("Hélas ! Monsieur, cette larme dont la forme angélique vous a plu, je la verse toutes les nuits et en ce moment même où je vous écris, sur des souffrances que les hommes ne sauraient guérir par leur science incertaine. Cette larme je la cache de mon mieux et ne me laisse voir au monde que lorsque je me crois maître de la contenir. " 6 août 1860).
Les deux hommes de lettres ne s'étaient pas connus avant l'année 1860 et leur correspondance est peu fournie.
Quelques déchirures et pliures marginales, sans manque.
Provenance :
Archives Sangnier (cachets)


Estimation 2 500 - 3 000 €

Vendu 5 460 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3137
Date : 15 nov. 2016 14:30

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Alfred de Vigny