Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 18 novembre 2020 /Lot 81 John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806 Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de 6 ans

  • John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806 Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de...
  • John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806 Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de...
  • John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806 Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de...
  • John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806 Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de...
John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806
Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de 6 ans
Pastel
Signé et daté 'Russell 1790' en bas à droite
Plusieurs anciennes étiquettes sur le montage au verso

Portrait of lady Georgiana Cavendish, pastel, signed and dated, by J. Russell
Hauteur : 60 Largeur : 45 cm

Provenance : Collection du neveu du modèle, Hon. Frederick Leveson Gower, en 1904 ;
Collection Charles Wertheimer, en 1908 ;
Collection Alfred Sussmann ;
Sa vente, Paris, galerie Georges Petit, Me Lair-Dubreuil, 18-19 mai 1922, n° 50 ;
Collection de Mme Démogé ;
Vente anonyme ; Paris, Palais Galliera, Me Ader, 14 mars 1964, n°2


Expositions : 'Fair children', Londres, Grafton Galleries, 1895, n° 236 (comme Cosway)
'Exposition de Cents pastels', Paris, galerie Georges Petit, 18 mai-10 juin 1908, n° 114


Bibliographie : " Collection de M. Sussmann ", in 'La Renaissance de l'Art français', V, 1922, p. 354, repr.
Camille Dorange, " John Russell (1745-1806) et la France ", in 'The British Art Journal', 2010, vol. 10, n° 3, p. 151 n° 14, repr.
Neil Jeffares, 'Dictionnary of pastellists before 1800', version en ligne, ref. J.64.1256


Commentaire : Accueillir dans une vente un pastel dans un état de conservation aussi parfait est un privilège. Avoir passé la plus grande partie de son existence dans la descendance du modèle a dû grandement faciliter sa préservation, pour notre plus grand bonheur.
L'art du pastel parvient en Angleterre grâce aux œuvres de Rosalba Carriera et c'est Francis Cotes qui lui donne ses lettres de noblesse. Ce dernier sera le premier maître de John Russel et notre artiste devient vite un virtuose du pastel, affirmant son art en publiant en 1772 un manuel sur cette technique si en vogue en son temps, Elements of Paintings with crayons.
En 1790, année où il réalisa le portrait de la jeune Georgiana Cavendish, John Russel devint King's painter c'est-à-dire peintre du roi, il portraitura outre la famille royale les plus hautes personnalités de la cour. Il est à ce moment au sommet de son art et cette même année ses portraits de trois-quarts se vendent plus chers que ceux de Sir Joshua Reynolds. Toujours cette même année il est nommé " Peintre du prince de Galles ", titre auquel s'ajoute en 1792 celui de " Peintre du duc d'York ".
Les parents du modèle et leurs familles respectives figuraient parmi les plus importantes du royaume. La vie que son père partage avec deux femmes, la mère de Georgiana et l'écrivaine lady Elizabeth Foster fut sans doute tolérée grâce à ce haut lignage. Notre jeune modèle sera la digne épouse de George Howard du 6e comte de Carlisle, cousin de lord Byron, et la mère du 7e comte de Carlisle, né en 1802, diplomate chancelier, écrivain et surtout vice-roi des Indes.
Les tons bleus et roses de notre pastel, la douceur du regard bleu-gris, la robe à volants, la coiffe de dentelle et le ciel vaporeux font de cette œuvre un parangon du XVIIIe siècle finissant. La grand-mère du modèle, la comtesse Spencer, parle de ce pastel lorsqu'elle écrit à sa fille le 12 février 1790 et le décrit comme achevé en ce début d'année1.

1. " The Duke is not yet gone my Dearest Georgiana which has given me time to have a little Craion picture of Georgiana finished by Russal [sic] - it is drawn in the cap she wore while she had her cold & which I thought became her much. ", cité par N. Jeffares, op. cit.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Vendu 45 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 81

John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806
Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de 6 ans

Vendu 45 500 € [$]

John RUSSELL Guildford, 1745 - Hull, 1806
Portrait de lady Georgiana Cavendish (1783-1858), future comtesse de Carlisle, à l'âge de 6 ans
Pastel
Signé et daté 'Russell 1790' en bas à droite
Plusieurs anciennes étiquettes sur le montage au verso

Portrait of lady Georgiana Cavendish, pastel, signed and dated, by J. Russell
Hauteur : 60 Largeur : 45 cm

Provenance : Collection du neveu du modèle, Hon. Frederick Leveson Gower, en 1904 ;
Collection Charles Wertheimer, en 1908 ;
Collection Alfred Sussmann ;
Sa vente, Paris, galerie Georges Petit, Me Lair-Dubreuil, 18-19 mai 1922, n° 50 ;
Collection de Mme Démogé ;
Vente anonyme ; Paris, Palais Galliera, Me Ader, 14 mars 1964, n°2


Expositions : 'Fair children', Londres, Grafton Galleries, 1895, n° 236 (comme Cosway)
'Exposition de Cents pastels', Paris, galerie Georges Petit, 18 mai-10 juin 1908, n° 114


Bibliographie : " Collection de M. Sussmann ", in 'La Renaissance de l'Art français', V, 1922, p. 354, repr.
Camille Dorange, " John Russell (1745-1806) et la France ", in 'The British Art Journal', 2010, vol. 10, n° 3, p. 151 n° 14, repr.
Neil Jeffares, 'Dictionnary of pastellists before 1800', version en ligne, ref. J.64.1256


Commentaire : Accueillir dans une vente un pastel dans un état de conservation aussi parfait est un privilège. Avoir passé la plus grande partie de son existence dans la descendance du modèle a dû grandement faciliter sa préservation, pour notre plus grand bonheur.
L'art du pastel parvient en Angleterre grâce aux œuvres de Rosalba Carriera et c'est Francis Cotes qui lui donne ses lettres de noblesse. Ce dernier sera le premier maître de John Russel et notre artiste devient vite un virtuose du pastel, affirmant son art en publiant en 1772 un manuel sur cette technique si en vogue en son temps, Elements of Paintings with crayons.
En 1790, année où il réalisa le portrait de la jeune Georgiana Cavendish, John Russel devint King's painter c'est-à-dire peintre du roi, il portraitura outre la famille royale les plus hautes personnalités de la cour. Il est à ce moment au sommet de son art et cette même année ses portraits de trois-quarts se vendent plus chers que ceux de Sir Joshua Reynolds. Toujours cette même année il est nommé " Peintre du prince de Galles ", titre auquel s'ajoute en 1792 celui de " Peintre du duc d'York ".
Les parents du modèle et leurs familles respectives figuraient parmi les plus importantes du royaume. La vie que son père partage avec deux femmes, la mère de Georgiana et l'écrivaine lady Elizabeth Foster fut sans doute tolérée grâce à ce haut lignage. Notre jeune modèle sera la digne épouse de George Howard du 6e comte de Carlisle, cousin de lord Byron, et la mère du 7e comte de Carlisle, né en 1802, diplomate chancelier, écrivain et surtout vice-roi des Indes.
Les tons bleus et roses de notre pastel, la douceur du regard bleu-gris, la robe à volants, la coiffe de dentelle et le ciel vaporeux font de cette œuvre un parangon du XVIIIe siècle finissant. La grand-mère du modèle, la comtesse Spencer, parle de ce pastel lorsqu'elle écrit à sa fille le 12 février 1790 et le décrit comme achevé en ce début d'année1.

1. " The Duke is not yet gone my Dearest Georgiana which has given me time to have a little Craion picture of Georgiana finished by Russal [sic] - it is drawn in the cap she wore while she had her cold & which I thought became her much. ", cité par N. Jeffares, op. cit.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Vendu 45 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4039
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 14:30
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle