Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 48 Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825 "Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catinat"

  • Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825 "Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catina...
  • Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825 "Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catina...
Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825
"Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catinat"
Paire de dessins à la plume et encre noire, lavis gris sur trait de crayon
Monogrammés et datés '1776.' en bas à gauche et en bas à droite, titrés dans le haut des montages

"Officiers présentés au maréchal de Catinat" and "Réveil du maréchal de Catinat", a pair, pen and black ink, grey wash on black chalk, monogrammed and dated, by J. D. Dugourc
Hauteur : 17,50 Largeur : 36 cm

Provenance : Probablement vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Me Desvouges, 3 mai 1913, n° 49 (pour le "Réveil du maréchal de Catinat") ;
Collection A. Trezel, selon le catalogue de la vente de 2000 ;
Vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Tajan, 29 mars 2000, n° 74 ;
Collection particulière

Bibliographie : Emmanuelle Brugerolles (dir.), 'De l'alcôve aux barricades : de Fragonard à David : dessins de l'École des Beaux-Arts', cat. exp., Paris, Fondation Custodia, 2016, p. 166, repr. ill. 1


Commentaire : Beau-frère de l'architecte François-Joseph Bélanger, Jean-Démosthène Dugourc fit, après un séjour à Rome, carrière en tant qu'ornemaniste et dessinateur et sera successivement nommé dessinateur de la chambre et du cabinet de Monsieur en 1780, directeur des décorations et des costumes de l'Opéra en 1783 et intendant des bâtiments de Monsieur et dessinateur du Garde-Meuble de la Couronne en 1784.
Au sein de son importante production de dessins se distinguent, dans la première partie de sa carrière, un certain nombre de feuilles à sujets historiques, illustrant des épisodes du passé national et peut-être destinées à la gravure. D'un aspect final très détaillé et très abouti, ces dessins étaient souvent précédés d'études préparatoires plus libres1, comme en témoignent les deux feuilles que nous présentons, dont la feuille définitive du " Réveil du maréchal de Catinat " est aujourd'hui conservée à l'Ecole des Beaux-Arts (fig. 1).
Figure aujourd'hui quelque peu oubliée, Nicolas de Catinat (1637-1712) fit une brillante carrière militaire sous Louis XIV, se distinguant particulièrement par son désintéressement et son sens de l'honneur. En 1775, trois ans après la publication d'une première biographie par le marquis de Créqui, l'Académie française fait de l'éloge du maréchal le sujet de son prix. Datés de 1776, nos deux dessins suivent de près cette mise à l'honneur et Dugourc cite, dans la longue légende du dessin de l'ENSBA, le texte de l'un des concurrents, le comte de Guibert. Le sujet du " Réveil du maréchal de Catinat " est en effet explicité : le 5 octobre 1693, pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, au lendemain de la victoire de La Marsaille, Catinat dormait au milieu du bivouac, enveloppé de son manteau. " Les Gendarmes imaginent de rassembler ces trophées [28 drapeaux pris la veille] & d'en environner le Héros endormi. Les Régimens voisins apprennent cet hommage rendu à Catinat. Ils apportent aussi autour de lui les trophées qu'ils ont gagnés. Le jour se lève ; Catinat se réveille entouré des gages de sa victoire & salué par les acclamations de son armée ".

1. Voir à ce sujet L. Belhaouari, " Jean-Démosthène Dugoure et le dessin d'histoire dans la seconde moitié du XVIIIe siècle ", in 'Histoire de l'Art', 1992, p.67-78.

Estimation 5 000 - 7 000 €

Lot 48

Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825
"Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catinat"

Estimation 5 000 - 7 000 € [$]

Jean-Démosthène DUGOURC Versailles, 1749 - Paris, 1825
"Officiers présentés au maréchal de Catinat" et "Réveil du maréchal de Catinat"
Paire de dessins à la plume et encre noire, lavis gris sur trait de crayon
Monogrammés et datés '1776.' en bas à gauche et en bas à droite, titrés dans le haut des montages

"Officiers présentés au maréchal de Catinat" and "Réveil du maréchal de Catinat", a pair, pen and black ink, grey wash on black chalk, monogrammed and dated, by J. D. Dugourc
Hauteur : 17,50 Largeur : 36 cm

Provenance : Probablement vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Me Desvouges, 3 mai 1913, n° 49 (pour le "Réveil du maréchal de Catinat") ;
Collection A. Trezel, selon le catalogue de la vente de 2000 ;
Vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Tajan, 29 mars 2000, n° 74 ;
Collection particulière

Bibliographie : Emmanuelle Brugerolles (dir.), 'De l'alcôve aux barricades : de Fragonard à David : dessins de l'École des Beaux-Arts', cat. exp., Paris, Fondation Custodia, 2016, p. 166, repr. ill. 1


Commentaire : Beau-frère de l'architecte François-Joseph Bélanger, Jean-Démosthène Dugourc fit, après un séjour à Rome, carrière en tant qu'ornemaniste et dessinateur et sera successivement nommé dessinateur de la chambre et du cabinet de Monsieur en 1780, directeur des décorations et des costumes de l'Opéra en 1783 et intendant des bâtiments de Monsieur et dessinateur du Garde-Meuble de la Couronne en 1784.
Au sein de son importante production de dessins se distinguent, dans la première partie de sa carrière, un certain nombre de feuilles à sujets historiques, illustrant des épisodes du passé national et peut-être destinées à la gravure. D'un aspect final très détaillé et très abouti, ces dessins étaient souvent précédés d'études préparatoires plus libres1, comme en témoignent les deux feuilles que nous présentons, dont la feuille définitive du " Réveil du maréchal de Catinat " est aujourd'hui conservée à l'Ecole des Beaux-Arts (fig. 1).
Figure aujourd'hui quelque peu oubliée, Nicolas de Catinat (1637-1712) fit une brillante carrière militaire sous Louis XIV, se distinguant particulièrement par son désintéressement et son sens de l'honneur. En 1775, trois ans après la publication d'une première biographie par le marquis de Créqui, l'Académie française fait de l'éloge du maréchal le sujet de son prix. Datés de 1776, nos deux dessins suivent de près cette mise à l'honneur et Dugourc cite, dans la longue légende du dessin de l'ENSBA, le texte de l'un des concurrents, le comte de Guibert. Le sujet du " Réveil du maréchal de Catinat " est en effet explicité : le 5 octobre 1693, pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, au lendemain de la victoire de La Marsaille, Catinat dormait au milieu du bivouac, enveloppé de son manteau. " Les Gendarmes imaginent de rassembler ces trophées [28 drapeaux pris la veille] & d'en environner le Héros endormi. Les Régimens voisins apprennent cet hommage rendu à Catinat. Ils apportent aussi autour de lui les trophées qu'ils ont gagnés. Le jour se lève ; Catinat se réveille entouré des gages de sa victoire & salué par les acclamations de son armée ".

1. Voir à ce sujet L. Belhaouari, " Jean-Démosthène Dugoure et le dessin d'histoire dans la seconde moitié du XVIIIe siècle ", in 'Histoire de l'Art', 1992, p.67-78.

Estimation 5 000 - 7 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle