Vente Terres cuites - 27 mars 2019 /Lot 120 Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939 Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guernesey

  • Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939 Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guern.
  • Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939 Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guern.
  • Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939 Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guern.
Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939
Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guernesey
Epreuve en plâtre sur une âme en terre cuite
Hauteur : 36 cm (14,17 in.)
(Fentes de cuisson et petits manques)

Mask of Victor Hugo, plaster on a terracotta base, by J. Boucher


Commentaire : Œuvres en rapport :
Jean Boucher, 'Victor Hugo en exil', vers 1913, granit, 315 x 235 x 155 cm, Ile de Guernesey, Candie Gardens
Jean Boucher, 'Victor Hugo', Buste en hermès en plâtre, 1904, 53 x 60 x 45 cm, Cesson-Sévigné, Lycée Sévigné, inv. 997-1

La commande réalisée pour le roi du Portugal, bien qu'annulée en raison des insurrections de 1908 à Lisbonne, donne l'occasion à l'artiste de répondre à l'appel de la " vogue Hugo ", en travaillant sur le thème de l'illustre poète dès 1906 sous l'angle de l'exil du maître. L'annulation de la commande entraine la présentation de l'œuvre au Salon des Artistes français dès 1908, où l'accueil est très favorable de la part des critiques. L'État, en lien avec la Société Victor Hugo, se porte acquéreur et invite les États de Guernesey à recevoir cette œuvre sur le lieu d'exil de Victor Hugo. L'œuvre traduite en granit est inaugurée les 7 et 8 juillet 1914 au parc de Candie Garden à Guernesey. Après la Guerre, l'artiste confie au fondeur Valsuani le soin d'en réaliser plusieurs tirages en bronze.
Dans ses 'Chroniques d'Art', Guillaume Apollinaire commente le 7 juillet 1914 :
" A propos du Victor Hugo " de Jean Boucher : " Jean Boucher n'a pas voulu rivaliser avec Rodin et ce n'est pas le Titan qu'il a sculpté, c'est l'homme, c'est le poète exilé qui rêve de sa patrie et attend l'inspiration au bord de mer. L'œuvre de Jean Boucher fixe avec un rare bonheur tous ces souvenirs de la vie si agitée du grand poète si fécond (…) "
Au Salon des Artistes français le 29 avril 1913, Apollinaire commentait déjà : " Le Victor Hugo de Jean boucher est un morceau d'une envolée superbe. "

Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 5 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 120

Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939
Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guernesey

Vendu 5 200 € [$]

Jean BOUCHER Cesson-Sévigné, 1870 - Paris, 1939
Masque de Victor Hugo, étude pour le 'Monument de Victor Hugo en exil', Ile de Guernesey
Epreuve en plâtre sur une âme en terre cuite
Hauteur : 36 cm (14,17 in.)
(Fentes de cuisson et petits manques)

Mask of Victor Hugo, plaster on a terracotta base, by J. Boucher


Commentaire : Œuvres en rapport :
Jean Boucher, 'Victor Hugo en exil', vers 1913, granit, 315 x 235 x 155 cm, Ile de Guernesey, Candie Gardens
Jean Boucher, 'Victor Hugo', Buste en hermès en plâtre, 1904, 53 x 60 x 45 cm, Cesson-Sévigné, Lycée Sévigné, inv. 997-1

La commande réalisée pour le roi du Portugal, bien qu'annulée en raison des insurrections de 1908 à Lisbonne, donne l'occasion à l'artiste de répondre à l'appel de la " vogue Hugo ", en travaillant sur le thème de l'illustre poète dès 1906 sous l'angle de l'exil du maître. L'annulation de la commande entraine la présentation de l'œuvre au Salon des Artistes français dès 1908, où l'accueil est très favorable de la part des critiques. L'État, en lien avec la Société Victor Hugo, se porte acquéreur et invite les États de Guernesey à recevoir cette œuvre sur le lieu d'exil de Victor Hugo. L'œuvre traduite en granit est inaugurée les 7 et 8 juillet 1914 au parc de Candie Garden à Guernesey. Après la Guerre, l'artiste confie au fondeur Valsuani le soin d'en réaliser plusieurs tirages en bronze.
Dans ses 'Chroniques d'Art', Guillaume Apollinaire commente le 7 juillet 1914 :
" A propos du Victor Hugo " de Jean Boucher : " Jean Boucher n'a pas voulu rivaliser avec Rodin et ce n'est pas le Titan qu'il a sculpté, c'est l'homme, c'est le poète exilé qui rêve de sa patrie et attend l'inspiration au bord de mer. L'œuvre de Jean Boucher fixe avec un rare bonheur tous ces souvenirs de la vie si agitée du grand poète si fécond (…) "
Au Salon des Artistes français le 29 avril 1913, Apollinaire commentait déjà : " Le Victor Hugo de Jean boucher est un morceau d'une envolée superbe. "

Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 5 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3927
Date : 27 mars 2019 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Terres cuites & autres sculptures