Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 66 Jean-Baptiste OUDRY Paris, 1686 - Beauvais, 1755 Ragotin s'attire un coup de busc

  • Jean-Baptiste OUDRY Paris, 1686 - Beauvais, 1755 Ragotin s'attire un coup de busc Crayon noir et craie blanche sur papier bleu
Jean-Baptiste OUDRY Paris, 1686 - Beauvais, 1755
Ragotin s'attire un coup de busc
Crayon noir et craie blanche sur papier bleu
Porte le cachet de monteur ARD (L.172) sur le montage en bas à droite

"Ragotin s'attire un coup de busc", black pen and white chalk on blue paper, stamped, by J. B. Oudry
Hauteur : 32,60 Largeur : 27,50 cm

Provenance : Collection du graveur Benoist Audran ;
Sa vente, Paris, Joullain fils, 30 mars 1772, partie du n° 243 (volume contenant 38 dessins illustrant le Roman comique de Scarron) ;
Vente anonyme; Paris, Joullain & Hayot, 25 février 1777, partie du n° 149 (volume de 38 dessins illustrant le Roman comique de Scarron) ;
Collection Louis Corot, Nîmes, son cachet (L.1718) sur le montage en bas à droite ;
Collection du comte de F. ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 26 mars 1914, n° 11 ;
Acquis lors de cette vente par Edouard Rahir;
Collection Hans Fürstenberg;
Collection Otto Schäfer, Schweifurt, en 1982 ;
Vente anonyme ; Londres, Sotheby's, 7 juillet 1999, n°57 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuelle propriétaire ;
Collection particulière, Bruxelles


Expositions : 'Das Buch als Kunstwerk. Französische illustrierte Bücher des 18. Jahrhunderts aus der Bibliothek Hans Fürstenberg', Ludwigsburg, Schloss Ludwigsburg, 1965, partie du n°18

Bibliographie : 'Mercure de France', août 1727, p. 1853-1854 (la suite de 38 dessins)
Jean Loquin, 'Catalogue raisonné de l'oeuvre de Jean-Baptiste Oudry peintre du roi (1686-1755)', Archives de l'Art français, 1912, nouvelle période, VI, p. i-viii, 1-209, n°1243
Hal N.Opperman, "Oudry Illustrateur: le Roman Comique de Scarron", in 'Gazette des Beaux-Arts', 1967, 6e période, LXX, p. 346, n° 6
Hal N.Opperman, 'Jean-Baptiste Oudry', 2 vols. New York, Londres, 1977, vol. II, p. 668, 1050, n° D.175, fig. 155
Hal N.Opperman, 'J.-B. Oudry', cat. exp. Paris, galeries nationales du Grand Palais, 1982-1983, mentionné p. 112, n° 6

Commentaire : Gravure :
Par Jean-Baptiste Oudry, 1729

Le dessin que nous présentons témoigne d'une entreprise ambitieuse et singulière au sein de la carrière de Jean-Baptiste Oudry, celle de l'illustration du 'Roman comique' de Scarron, dont il fit lui-même l'annonce dans le 'Mercure de France' en août 1727 : " Il est peu d'Ouvrages plus généralement connus, que le 'Roman comique' de M. Scaron ; & on croit que tout ce qu'il y aura de gens de goût, qui se sont divertis à la lire, ne sçauront pas mauvais gré à M. Oudry de l'idée qui lui est venuë d'en dessiner les principales avantures ". Il ajoute que 38 dessins ont été réalisés et que ceux-ci seront exposés au " Château des Thuilleries, dans la Cour des Princes " afin que les curieux puissent les découvrir et les commenter avant qu'ils ne soient donnés à graver.
Notre dessin appartient à cette suite, réalisée à la pierre noire et à la craie sur papier bleu, de dimensions variées. Une souscription est lancée pour les faire graver et en janvier 1729, le 'Mercure' annonce la publication des six premiers sujets, dont le nôtre, finalement gravés par Oudry lui-même.
Publié en 1651 pour sa première partie et en 1657 pour la seconde, le 'Roman comique' de Scarron fut laissé inachevé par son auteur. Composé de plusieurs récits enchâssés, il relate les aventures d'une troupe de comédiens. Le succès fut immédiat et durable, comme en atteste l'entreprise d'Oudry, qui ne fut pas le seul à s'en inspirer. La scène représentée sur notre dessin se trouve au chapitre 10 de la première partie : Ragotin, nain au tempérament orgueilleux, s'était rapproché des comédiens commençant à les taquiner : " il commença à traiter les comédiens de haut en bas et, s'approchant des comédiennes, leur prit les mains sans leur consentement, voulut un peu patiner, galanterie provinciale qui tient plus du satyre que de l'honnête homme. Mademoiselle de l'Étoile se contenta de retirer ses mains blanches d'entre les siennes crasseuses et velues, et sa compagne, mademoiselle Angélique, lui déchargea un grand coup de busc (planchette de bois ou d'ivoire qui maintenait le corset) sur les doigts. "
Sa carrière avançant, Oudry vit les commandes, notamment royales, affluer et fut contraint d'abandonner les estampes du 'Roman comique', qu'il finit par confier à Huquier. Les dernières furent publiées en 1737. Les 38 dessins originaux furent probablement conservés par Oudry et ne furent dispersés qu'à la fin du XVIIIe ou au début du XIXe siècle. Parallèlement au 'Roman comique', Oudry entreprendra un nouveau projet d'illustration, celui des 'Fables' de La Fontaine, réalisant plus de 270 dessins qui sont certainement, aujourd'hui encore, sa réalisation la plus célèbre.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Lot 66

Jean-Baptiste OUDRY Paris, 1686 - Beauvais, 1755
Ragotin s'attire un coup de busc

Estimation 20 000 - 30 000 € [$]

Jean-Baptiste OUDRY Paris, 1686 - Beauvais, 1755
Ragotin s'attire un coup de busc
Crayon noir et craie blanche sur papier bleu
Porte le cachet de monteur ARD (L.172) sur le montage en bas à droite

"Ragotin s'attire un coup de busc", black pen and white chalk on blue paper, stamped, by J. B. Oudry
Hauteur : 32,60 Largeur : 27,50 cm

Provenance : Collection du graveur Benoist Audran ;
Sa vente, Paris, Joullain fils, 30 mars 1772, partie du n° 243 (volume contenant 38 dessins illustrant le Roman comique de Scarron) ;
Vente anonyme; Paris, Joullain & Hayot, 25 février 1777, partie du n° 149 (volume de 38 dessins illustrant le Roman comique de Scarron) ;
Collection Louis Corot, Nîmes, son cachet (L.1718) sur le montage en bas à droite ;
Collection du comte de F. ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 26 mars 1914, n° 11 ;
Acquis lors de cette vente par Edouard Rahir;
Collection Hans Fürstenberg;
Collection Otto Schäfer, Schweifurt, en 1982 ;
Vente anonyme ; Londres, Sotheby's, 7 juillet 1999, n°57 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuelle propriétaire ;
Collection particulière, Bruxelles


Expositions : 'Das Buch als Kunstwerk. Französische illustrierte Bücher des 18. Jahrhunderts aus der Bibliothek Hans Fürstenberg', Ludwigsburg, Schloss Ludwigsburg, 1965, partie du n°18

Bibliographie : 'Mercure de France', août 1727, p. 1853-1854 (la suite de 38 dessins)
Jean Loquin, 'Catalogue raisonné de l'oeuvre de Jean-Baptiste Oudry peintre du roi (1686-1755)', Archives de l'Art français, 1912, nouvelle période, VI, p. i-viii, 1-209, n°1243
Hal N.Opperman, "Oudry Illustrateur: le Roman Comique de Scarron", in 'Gazette des Beaux-Arts', 1967, 6e période, LXX, p. 346, n° 6
Hal N.Opperman, 'Jean-Baptiste Oudry', 2 vols. New York, Londres, 1977, vol. II, p. 668, 1050, n° D.175, fig. 155
Hal N.Opperman, 'J.-B. Oudry', cat. exp. Paris, galeries nationales du Grand Palais, 1982-1983, mentionné p. 112, n° 6

Commentaire : Gravure :
Par Jean-Baptiste Oudry, 1729

Le dessin que nous présentons témoigne d'une entreprise ambitieuse et singulière au sein de la carrière de Jean-Baptiste Oudry, celle de l'illustration du 'Roman comique' de Scarron, dont il fit lui-même l'annonce dans le 'Mercure de France' en août 1727 : " Il est peu d'Ouvrages plus généralement connus, que le 'Roman comique' de M. Scaron ; & on croit que tout ce qu'il y aura de gens de goût, qui se sont divertis à la lire, ne sçauront pas mauvais gré à M. Oudry de l'idée qui lui est venuë d'en dessiner les principales avantures ". Il ajoute que 38 dessins ont été réalisés et que ceux-ci seront exposés au " Château des Thuilleries, dans la Cour des Princes " afin que les curieux puissent les découvrir et les commenter avant qu'ils ne soient donnés à graver.
Notre dessin appartient à cette suite, réalisée à la pierre noire et à la craie sur papier bleu, de dimensions variées. Une souscription est lancée pour les faire graver et en janvier 1729, le 'Mercure' annonce la publication des six premiers sujets, dont le nôtre, finalement gravés par Oudry lui-même.
Publié en 1651 pour sa première partie et en 1657 pour la seconde, le 'Roman comique' de Scarron fut laissé inachevé par son auteur. Composé de plusieurs récits enchâssés, il relate les aventures d'une troupe de comédiens. Le succès fut immédiat et durable, comme en atteste l'entreprise d'Oudry, qui ne fut pas le seul à s'en inspirer. La scène représentée sur notre dessin se trouve au chapitre 10 de la première partie : Ragotin, nain au tempérament orgueilleux, s'était rapproché des comédiens commençant à les taquiner : " il commença à traiter les comédiens de haut en bas et, s'approchant des comédiennes, leur prit les mains sans leur consentement, voulut un peu patiner, galanterie provinciale qui tient plus du satyre que de l'honnête homme. Mademoiselle de l'Étoile se contenta de retirer ses mains blanches d'entre les siennes crasseuses et velues, et sa compagne, mademoiselle Angélique, lui déchargea un grand coup de busc (planchette de bois ou d'ivoire qui maintenait le corset) sur les doigts. "
Sa carrière avançant, Oudry vit les commandes, notamment royales, affluer et fut contraint d'abandonner les estampes du 'Roman comique', qu'il finit par confier à Huquier. Les dernières furent publiées en 1737. Les 38 dessins originaux furent probablement conservés par Oudry et ne furent dispersés qu'à la fin du XVIIIe ou au début du XIXe siècle. Parallèlement au 'Roman comique', Oudry entreprendra un nouveau projet d'illustration, celui des 'Fables' de La Fontaine, réalisant plus de 270 dessins qui sont certainement, aujourd'hui encore, sa réalisation la plus célèbre.

Estimation 20 000 - 30 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle